Dark Academy


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Café entre hybride

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Océane O'Gtoria

avatar

Messages : 607
Date d'inscription : 16/09/2011
Localisation : Quelque part sur terre

Feuille de personnage
Taille et Age (réel et physique) : 1m78/ 600 ans(réel)/ 25 ans(physique)
Double Compte: Arcane/ Owen Senay
Dons et espèces: Hybride : Peut se transformer en n'importe quel animal et parler sous ces formes de son côté méta cependant, le smilodon, animal préhistorique est une forme qu'elle prend à cause d'une maltransformation due à sa maladie. Elle possède le don de télékinésie ainsi que l'invisibilité et l' ubiquité de son côté vampire.

MessageSujet: Café entre hybride   Jeu 5 Jan - 20:14

Après ma sortie en forêt et ma rencontre avec Stefano qui d'ailleurs m'avait été une bonne rencontre, je décidai d'aller au café du coin, histoire de me boire un bon cappuccino. Je n'aimais pas spécialement le café, mais je dois dire que le cappuccino faisait toute la différence ! J'entrai alors dans le café, laissant la petite sonnette de la porte d'entrée retentir pour avertir de mon arrivée. Bon... Déjà, pour ce qui est d'entrer discrètement, c'était raté mais enfin tant pis. Je m'assis alors à une table et attendis un instant avant qu'une serveuse vienne me voir pour me demander ma commande. Je lui dis ce que je voulais, et la regardais partir dans la direction du bar en souriant. Je pris mon portable et fis quelques réglages afin de le mettre sur le mode vibreur. Car je n'ai jamais aimé entendre mon téléphone sonner en plein restaurant même si ma sonnerie n'était pas ce qu'il y avait de plus moche. La serveuse arriva enfin avec mon cappuccino et sans même qu'elle ait le temps de faire demi-tour, je lui payais ce qu'il fallait. Je bus alors une goutte de mon café, me délectant de ce liquide succulent. Cela faisait tellement longtemps que je n'en avais pas re bu des si bons... La sonnette de la porte vint alors à sonner à nouveau. Ma tête se tourna dans sa direction et là je pu distinguer une jeune femme noiraude. Sur le coup, mon cœur se pinça, car cette femme ressemblait énormément à Camille. Mais non... Ce n'était pas elle. Jamais, Camille ne reviendra et ça il allait falloir que je m'y fasse... Je tournais à nouveau ma tête, prenant ma tasse et la menant à mes lèvres pour re boire une goutte de mon succulent cappuccino. Mais l'odeur de cette jeune femme fût plus puissante que celle du café qui fumait sous mon nez. Son odeur était douce, mais à la fois faiblement relevée. Une représentante de ma race, une hybride... J'avais envie de mieux apprendre à la connaître, mais ma timidité m'empêchais de faire quoique ce soit. Je me contentais de rester assise, essayant de penser à autre chose qu'à Camille.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Café entre hybride   Lun 9 Jan - 11:36

J'étais enfin revenue de Transylvanie. Ça faisait quand même du bien de rentrer chez soi. Enfin, je n'étais pas encore à l'academy. Il fallait que j'affronte Melinda mais je n'étais pas sure d’être suffisamment prête. Donc je quittai Ivy, m'excusant auprès d'elle et disant que j'avais des choses à faire avant de rentrer à l'academy. Elle sourit, me disant qu'il n'y avait pas de soucis et me fit, comme à son habitude, un baiser au sommet du crane. Notre nouvelle relation d'amitié était vraiment chouette. Sa perte de mémoire l'avait ramené un peu différente mais terriblement bonne. Je déambulais dans la rue, sans but, ne sachant pas tellement ou aller. Plusieurs passants que je bousculai se retournèrent, mécontents, en me disant de faire attention mais les hommes gardèrent leurs regards sur moi en voyant comment j'étais habillée : chemise noire nouée à la taille, mini short jean avec des petites bottines en cuir noir. J'avais coiffé mes cheveux en queue de cheval avec deux mèches qui tombaient de chaque coté de mon visage. Je ne leur accordai même pas un regard, continuant de marcher. Puis, je m’arrêtai et regarder sur ma droite. Une belle façade en briques et en noyer s’élevait devant moi. Un café.

Un petit remontant, ça ne me ferait pas de mal.

Je passai la porte en déclenchant une petite cloche. Grrrr que je détestais ces trucs. J'avais l'impression que tout le monde se retourna pour poser leurs regards sur moi. En faisant la moue, je vint m'installer au bar, comme à mon habitude. Le barman demanda ce que je désirai et fit une tête bizarre quand je lui annonça un double whisky sans glaçons. Je le regardai intensément et il tourna aussitôt la tête, gêné. Quand je l'eus en main, je bus la moitié du verre d'un coup en lâchant un soupir de bien être. D'un coup, je redressai le dos. On m'observait. Intensément. Je jetai un oeil par dessus mon épaule et ce que je vis accéléra mon cœur. Une très belle rouquine était assise à une table, quelques mètres derrière moi. Ce n'était pas parce qu'une fille était jolie que je devais forcement sauter dessus. Non, elle n'était pas jolie. Cette femme était terriblement canon... Je finis mon verre et commanda une bière. Je me levai et allai à sa table.

S : Bonjour. Je m'excuses de vous déranger mais puis-je savoir pourquoi vous me regardiez ?

Je n'avais pas un grand sourire, juste un sourire de façade mais je voulais vraiment savoir pourquoi elle me dévisageait.
Revenir en haut Aller en bas
Océane O'Gtoria

avatar

Messages : 607
Date d'inscription : 16/09/2011
Localisation : Quelque part sur terre

Feuille de personnage
Taille et Age (réel et physique) : 1m78/ 600 ans(réel)/ 25 ans(physique)
Double Compte: Arcane/ Owen Senay
Dons et espèces: Hybride : Peut se transformer en n'importe quel animal et parler sous ces formes de son côté méta cependant, le smilodon, animal préhistorique est une forme qu'elle prend à cause d'une maltransformation due à sa maladie. Elle possède le don de télékinésie ainsi que l'invisibilité et l' ubiquité de son côté vampire.

MessageSujet: Re: Café entre hybride   Lun 9 Jan - 11:59

Alors que j'étais venue au départ pour aller boire un café et me détendre, je vis soudain une femme entrer dans le café et la vue de cette femme me bouleversa. Son visage, ses formes, son regard sombre et intense... On aurait vraiment dit...

Camille ... pensais-je.

Celle-ci ne m'avait pas vue, mais je ne pus m'empêcher de la fixer longuement, tellement elle me faisait penser à Camille. Non... Il fallait que je redescende sur terre. Cette femme n'était pas Camille, Camille est morte, elle n'était plus de ce monde et elle ne le serait plus jamais... Je dus me faire force pour baisser à nouveau mon regard et fixer la ruelle qui se trouvait à côté de la vitre près de laquelle je me trouvais. Toutefois, cette femme avait quelque chose qui attirait mon regard. Sans arrêt, je le faisais venir jusqu'à elle et à un moment, elle dût sûrement le sentir car elle se retourna dans ma direction, laissant nos yeux s'entrechoquer. Toujours assise au bar, elle commanda une bière au serveur avant de se lever du siège sur lequel elle était assise. Puis, elle vint vers moi, le verre de bière à la main, un petit sourire au lèvres qui sur le coup, ne me semblait pas tellement sincère... Je me pinçais la lèvre légèrement, regrettant de l'avoir fixée ainsi.

S : Bonjour. Je m'excuse de vous déranger mais puis-je savoir pourquoi vous me regardiez ?

O : Bonjour. Hum... C'est juste que... Vous ressemblez énormément à une personne que j'ai longtemps côtoyé et sur le coup, j'ai cru que vous étiez cette personne. Je pris ma tasse de café dans mes deux mains, et l'entourait comme si je voulais qu'elle me réchauffe en me pinçant la lèvre légèrement. Je m'excuse de vous avoir fixée ainsi, ce n'est vraiment pas dans mes habitudes...

Je baissai automatiquement les yeux, honteuse de l'avoir fixée ainsi et de peut-être l'avoir rendue mal à l'aise. Qu'est-ce qui m'a pris d'agir ainsi bon sang ? Cela faisait maintenant des années que Camille était morte, elle ne pouvait donc pas réapparaître comme ça !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Café entre hybride   Mar 10 Jan - 15:54

La jeune femme n’arrêtait pas de me fixer quand j'étais assise au bar. Je décidai donc d'aller lui parler. Non pas pour la draguer, elle était tout à fait à mon gout, ce n'était pas la question, mais pour lui demander quelques petites explications.

O : Bonjour. Hum... C'est juste que... Vous ressemblez énormément à une personne que j'ai longtemps côtoyé et sur le coup, j'ai cru que vous étiez cette personne. Je m'excuse de vous avoir fixée ainsi, ce n'est vraiment pas dans mes habitudes...

Elle semblait très gênée et je trouvai ça terriblement craquant.

S : Ne vous excusez pas voyons. J'ai une très bonne mémoire et je vous assures que je ne vous ai jamais vu. Je lui tendis la main amicalement en souriant. Elle avait une voix tellement douce que je ne pus la trouver hostile. Sally. Et vous ?

Je la fixai intensément. Surtout ses yeux. En temps normal, j'aurais regardé sa volumineuse poitrine mais pas là. Son regard était tellement mystérieux, tellement perçant que je ne pouvais pas m’empêcher de les regarder. Ils se mariaient parfaitement avec sa longue crinière auburn.

S : Décidément, c'est contagieux, voila que moi aussi je vous dévisage. dis-je avec un sourire. Mais en même temps, ce n'est pas un mal de regarder quelqu'un, surtout quand la personne n'est pas désagréable à regarder.

Je lui fis un clin d’œil, bus une gorgée de ma bière puis reposai les yeux sur elle en faisant voler ma queue de cheval.

S : J'aimerais apprendre à mieux te connaitre alors on va commencé par se tutoyer, tu veux bien ?
Revenir en haut Aller en bas
Océane O'Gtoria

avatar

Messages : 607
Date d'inscription : 16/09/2011
Localisation : Quelque part sur terre

Feuille de personnage
Taille et Age (réel et physique) : 1m78/ 600 ans(réel)/ 25 ans(physique)
Double Compte: Arcane/ Owen Senay
Dons et espèces: Hybride : Peut se transformer en n'importe quel animal et parler sous ces formes de son côté méta cependant, le smilodon, animal préhistorique est une forme qu'elle prend à cause d'une maltransformation due à sa maladie. Elle possède le don de télékinésie ainsi que l'invisibilité et l' ubiquité de son côté vampire.

MessageSujet: Re: Café entre hybride   Mar 10 Jan - 17:15

J'étais bien plus que gênée d'avoir fixer cette femme aussi intensément car ce n'était vraiment pas dans mes habitudes d'agir ainsi. Je m'excusai alors de l'avoir regardé ainsi, et suite à ça, elle m'accorda un doux sourire qui me fit encore plus penser à Camille. Ciel qu'elle lui ressemblait... Ce n'était pas elle, c'était clair, mais elle avait des traits qui me faisait vraiment penser à elle. Sa main tendue dans ma direction me fit alors sortir de mes pensées.

S : Ne vous excusez pas voyons. J'ai une très bonne mémoire et je vous assures que je ne vous ai jamais vu. Sally. Et vous ?

Sur le coup, je fus surprise par sa main tendue car je ne l'avais aucunement vue venir vers moi. Je pris alors sa main dans la mienne et la serrai en souriant à mon tour.

O : Enchantée Sally, moi c'est Océane.

Elle me fixa intensément à son tour ce qui, sur le coup, me gênais un peu. Non pas que ça me dérangeait, mais comme j'étais quelqu'un d'extrêmement timide, il ne faudra pas qu'elle s'étonne si je me mettais à rougir inutilement. Surtout lorsque la personne qui me fixe était aussi jolie...

S : Décidément, c'est contagieux, voilà que moi aussi je vous dévisage. Je ne pu m'empêcher de sourire en même temps qu'elle. Mais en même temps, ce n'est pas un mal de regarder quelqu'un, surtout quand la personne n'est pas désagréable à regarder.

Lorsque je vis son clin d’œil, c'est là que je compris que j'étais fichue, et que mes pommettes devaient s'être remplie de sang, me laissant devenir rouge comme une tomate. Elle but alors une gorgée de sa bière et fit voler sa queue de cheval tout en me regardant à nouveau.

S : J'aimerais apprendre à mieux te connaître alors on va commencer par se tutoyer, tu veux bien ?

Je lui souris doucement, et posai mes bras devant moi sur la table, la fixant toujours dans les yeux.

O : Il n'y a pas de problème. Je serai ravie de faire plus ample connaissance avec toi Sally. dis-je en passant ma main dans mes cheveux, les laissant retomber sur les côtés par eux-même. Alors dis-moi Sally, d'où est-ce que tu viens ? Cela fait longtemps que tu es ici à Dark City ?

Je sentis soudainement par son odeur, qu'elle n'était, non pas une humaine, mais une hybride comme moi. Je souris en la regardant dans le blanc des yeux, l'écoutant attentivement sans pour autant la lâcher des yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Café entre hybride   Mer 11 Jan - 22:33

J'avais demandé son nom à la très charmante inconnue du café en lui tendant, par la même occasion, la main. Elle la prit et la serrai doucement.

O : Enchantée Sally, moi c'est Océane.

Océane... Quel prénom délicieux. Je la fixai alors un peu intensément et je voyais bien que ça la gênait un peu mais dans le bon sens puisqu'elle souriait légèrement. Je lui fis ensuite un compliment indirect sur sa beauté et elle rougit de plus belle. Je pouvais bien voir ses charmantes petites pommettes passer à une couleur saumon foncé. Je trouvais ça absolument craquant personnellement. Je voulais absolument connaitre mieux Océane et pour, probablement la première fois de ma vie, j'envisageai une relation avec une personne sans forcement coucher avec ce qui me rendit très heureuse et surtout très souriante.

O : Il n'y a pas de problème. Je serai ravie de faire plus ample connaissance avec toi Sally. Alors dis-moi Sally, d'où est-ce que tu viens ? Cela fait longtemps que tu es ici à Dark City ?

Pendant qu'elle disait ces mots, Océane avait passé une main dans ses cheveux couleur cuivre, les faisant voltiger avant que la gravité fasse son effet dans un ballet aérien. Je fis sous le charme et je ne pouvais pas répondre à sa question. Je ne pouvais plus prononcé un seul mot. Au bout de quelques secondes, je me forçai néanmoins à parler, sinon, elle allait vraiment me prendre pour une folle à la regarder comme une imbécile comme je le faisais.

S : A la base, je viens de France mais j'ai du déménagé en Angleterre à cause de la guerre. Quand j'étais toute petite, ma mère adoptive a été tuée par mon père biologique, vampire de son état. J'ai été placé dans différentes familles d'accueil et dans la dernière, le père a voulu profité de mes frêles quinze ans pour... "s'occuper" de moi. Sans aucun état d’âme, prenant conscience de l'infamie de cet homme, j'ai pris le couteau qui se trouvait sur la table et je l'ai tué. J'ai fui la maison, puis ensuite le pays et j'ai commencé une vie de débauche à travers différents pays pour finalement arriver ici il y a quelques mois. Un an peut être. Des fois, quand je suis seule le soir, les rayons du soleil qui caressent ma peau nue me manquent terriblement. Mais mes amis que j'ai ici, à l'academy, m’empêchent de partir.

Je me rendis compte que je m'étais complétement perdue dans mes pensées et que ces paroles étaient sorties toutes seules. Je me repris, souriant à Océane.

S : Et toi alors ? Depuis combien de temps es tu dans la ville qui nous empêche de bronzer ?
Revenir en haut Aller en bas
Océane O'Gtoria

avatar

Messages : 607
Date d'inscription : 16/09/2011
Localisation : Quelque part sur terre

Feuille de personnage
Taille et Age (réel et physique) : 1m78/ 600 ans(réel)/ 25 ans(physique)
Double Compte: Arcane/ Owen Senay
Dons et espèces: Hybride : Peut se transformer en n'importe quel animal et parler sous ces formes de son côté méta cependant, le smilodon, animal préhistorique est une forme qu'elle prend à cause d'une maltransformation due à sa maladie. Elle possède le don de télékinésie ainsi que l'invisibilité et l' ubiquité de son côté vampire.

MessageSujet: Re: Café entre hybride   Jeu 12 Jan - 11:17

Je me présentais à Sally, et une fois mon prénom prononcé, je la vis sourire presque à pleines dents. Je me demandais bien qu'est-ce qui l'a rendait aussi heureuse mais au moins, me voir et me parler ne lui baissait pas sa bonne humeur, ce qui était déjà une bonne chose. J'essayais de ne pas la fixer intensément comme au début, mais cela m'était difficile, car malgré le fait qu'elle avait un air de ressemblance avec Camille, elle possédait quelque chose qui m'attirait. Un je ne sais quoi qui me plaisait, et me donnais vraiment envie de mieux la connaître. Serais-je attirée par une autre personne que Camille ? Non... Ce n'était pas possible, depuis tout ce temps, je n'avais fais que penser à elle, alors comment pourrais-je soudain me sentir attirée par une personne que je ne connaissais encore pas ? Sans rien laisser paraître sur mon visage, je lui posai quelques questions car je voulais vraiment apprendre à mieux la connaître. A mieux apprendre à connaître cette délicieuse jeune femme qui se trouvait devant moi...

S : A la base, je viens de France mais j'ai du déménager en Angleterre à cause de la guerre. Quand j'étais toute petite, ma mère adoptive a été tuée par mon père biologique, vampire de son état. J'ai été placée dans différentes familles d'accueil et dans la dernière, le père a voulu profité de mes frêles quinze ans pour... "s'occuper" de moi. Sans aucun état d’âme, prenant conscience de l'infamie de cet homme, j'ai pris le couteau qui se trouvait sur la table et je l'ai tué. J'ai fui la maison, puis ensuite le pays et j'ai commencé une vie de débauche à travers différents pays pour finalement arriver ici il y a quelques mois. Un an peut être. Des fois, quand je suis seule le soir, les rayons du soleil qui caressent ma peau nue me manquent terriblement. Mais mes amis que j'ai ici, à l'academy, m’empêchent de partir.

Je fus très touchée par son histoire. Elle avait perdu sa mère, tout comme moi j'avais perdu la mienne sans jamais pouvoir la connaître sauf que la sienne fût tuée par son père également vampire comme mon père lui aussi décédé. Décidément, nous avons bien plus de points en communs que ce que j'imaginais. D'ailleurs, un autre point en commun vint me frapper en plein cœur : elle aussi avait tué quelqu'un. La seule différence entre elle et moi, c'est que elle, c'était volontaire tandis que pas pour moi... Cela faisait maintenant un an qu'elle est ici à Dark City ? C'était dingue ça, car malgré mes trois ans ici, je ne l'avais jamais croisée et jamais sentie. Peut-être était-ce voulu... L'académie, encore une fois, j'en entendais parler. Déjà que Joshua m'en avait parlé et m'avait vaguement expliqué son fonctionnement, maintenant Sally. Devrais-je moi aussi aller dans cette académie ? Peut-être, vu que tous les hybrides que j'avais rencontré y étaient. Je la regardais dans le blanc des yeux, laissant la lumière du néon éclairer mon regard varron, laissant parfaitement ressortir mon œil violet à mon œil gris. Sally était vraiment une femme que je commençais à apprécier. Du moins, pouvais-je vraiment dire "apprécier" ?

O : Je suis désolée pour ta maman... Ça n'a pas dû être quelque chose de facile à avaler pour toi. Je t'avoue que... je compatis car moi aussi j'ai perdu ma maman seulement, elle, elle est morte en me mettant au monde résultat, je n'ai jamais pu la connaître. Ton père l'a tué parce qu'il était un vampire ? C'est étonnant, car mon père lui aussi était un vampire mais jamais il n'a souhaité la mort de ma mère... Ni la mienne d'ailleurs. Je fixai un instant le verre que j'avais devant moi, et glissai longuement mon index dessus tout en repensant à son histoire. A ce que son père adoptif a voulu lui faire vivre. Sache que... si tu ressens le besoin de parler, que ce soit de ton passé, de ton présent autant que de tes peines ou de tes moments de joies, tu peux sans problème te confier à moi. Je lui souris doucement et rajoutai. Je sais que pour le moment, nous ne nous connaissons pas encore vraiment. Mais je serais heureuse de pouvoir t'avoir comme amie, surtout que... je n'en ai jamais eu...

Je pris ma tasse de café et bus la dernière goutte de mon cappuccino, reposant celle-ci dans sa sous-tasse en verre. J'écoutais ensuite sa question, elle semblait vraiment vouloir me connaître elle aussi. Ce qui d'un côté me rend heureuse je devais bien l'avouer...

S : Et toi alors ? Depuis combien de temps es tu dans la ville qui nous empêche de bronzer ?

O : Cela fait maintenant trois ans que je suis ici à Dark City. Et... je t'avoue que même si ma peau supporte très mal le soleil, ses rayons et sa lumière me manquent également. Car la nuit constante à tendance à me baisser un peu le moral, même si j'avoue m'y être habituée. Je vis qu'une de ses mèches tombait juste devant son œil et j'eus le réflexe de tendre mon bras et de la repousser avec ma main allant la nicher derrière son oreille. Dis-moi Sally, es-tu toi aussi à la Dark Academy ? On m'a parlé de cette académie, et... je t'avoue qu'elle me semble intéressante. Mais peut-être ne m'a-t-on pas tout raconté.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Café entre hybride   Jeu 12 Jan - 22:26

Mon histoire n'avait pas été dure à raconter à Oceane. C'était sorti tout seul.  

O : Je suis désolée pour ta maman... Ça n'a pas dû être quelque chose de facile à avaler pour toi. Je t'avoue que... je compatis car moi aussi j'ai perdu ma maman seulement, elle, elle est morte en me mettant au monde résultat, je n'ai jamais pu la connaître. Ton père l'a tué parce qu'il était un vampire ? C'est étonnant, car mon père lui aussi était un vampire mais jamais il n'a souhaité la mort de ma mère... Ni la mienne d'ailleurs. A ce que son père adoptif a voulu lui faire vivre. Sache que... si tu ressens le besoin de parler, que ce soit de ton passé, de ton présent autant que de tes peines ou de tes moments de joies, tu peux sans problème te confier à moi. Je lui souris doucement et rajoutai. Je sais que pour le moment, nous ne nous connaissons pas encore vraiment. Mais je serais heureuse de pouvoir t'avoir comme amie, surtout que... je n'en ai jamais eu...

Je ne dis rien, réfléchissant à ce qu'elle venait de me dire. En l'entendant me dire que je pouvais lui parler, je lui souris. 

S : Euh non, moi non plus je n'ai jamais connu ma mère. Un vampire l'a violée et la laissé pour morte. Elle a survécu et je suis née. Elle est morte en accouchant. J'ai été recueillie et adoptée par une femme merveilleuse. Du peu que je m'en souviens, c'était une période de bonheur intense. Un soir, dans un parc de Londres, elle a été vidée de son sang par un vampire. J'ai appris plus tard que ce vampire était mon père biologique. Je l'ai retrouvé et l'ai tué. Tout simplement. Tout ça te choque peut être mais moi je n'ai pas de regrets. Je lui ai pourtant demandé pourquoi il avait fait toutes ses choses ignobles. Il n'a pas su me répondre. Enfin bref, on ne va pas passer la journée sur des choses aussi tristes. Merci pour ton soutien Océane. Ça me touche vraiment. J'aimerais aussi vraiment être ton amie. Le fait que tu n'a jamais eu d'amis va renforcer notre relation. Tu va voir. dis-je en lui faisant un clin d'oeil. 

Je lui demandai ensuite depuis combien de temps était-elle ici. 

O : Cela fait maintenant trois ans que je suis ici à Dark City. Et... je t'avoue que même si ma peau supporte très mal le soleil, ses rayons et sa lumière me manquent également. Car la nuit constante à tendance à me baisser un peu le moral, même si j'avoue m'y être habituée. Dis-moi Sally, es-tu toi aussi à la Dark Academy ? On m'a parlé de cette académie, et... je t'avoue qu'elle me semble intéressante. Mais peut-être ne m'a-t-on pas tout raconté.

Pendant qu'elle me parlait, Océane me remit une mèche de cheveux que j'avais devant les yeux derrière les oreilles. Avoir ses doigts si près de mon visage me surprit et je me sentis rougir légèrement. 

S : Oui, j'y suis. C'est un endroit vraiment plaisant et puis il n'y a pas trop d'ennuis. J'y ai tous mes amis. Je penses que tu devrais venir. Ça me fait penser à quelque chose. Tu as quelqu'un qui partage ta vie ?
Revenir en haut Aller en bas
Océane O'Gtoria

avatar

Messages : 607
Date d'inscription : 16/09/2011
Localisation : Quelque part sur terre

Feuille de personnage
Taille et Age (réel et physique) : 1m78/ 600 ans(réel)/ 25 ans(physique)
Double Compte: Arcane/ Owen Senay
Dons et espèces: Hybride : Peut se transformer en n'importe quel animal et parler sous ces formes de son côté méta cependant, le smilodon, animal préhistorique est une forme qu'elle prend à cause d'une maltransformation due à sa maladie. Elle possède le don de télékinésie ainsi que l'invisibilité et l' ubiquité de son côté vampire.

MessageSujet: Re: Café entre hybride   Jeu 12 Jan - 22:47

S : Euh non, moi non plus je n'ai jamais connu ma mère. Un vampire l'a violée et la laissé pour morte. Elle a survécu et je suis née. Elle est morte en accouchant. J'ai été recueillie et adoptée par une femme merveilleuse. Du peu que je m'en souviens, c'était une période de bonheur intense. Un soir, dans un parc de Londres, elle a été vidée de son sang par un vampire. J'ai appris plus tard que ce vampire était mon père biologique. Je l'ai retrouvé et l'ai tué. Tout simplement. Tout ça te choque peut être mais moi je n'ai pas de regrets. Je lui ai pourtant demandé pourquoi il avait fait toutes ses choses ignobles. Il n'a pas su me répondre. Enfin bref, on ne va pas passer la journée sur des choses aussi tristes. Merci pour ton soutien Océane. Ça me touche vraiment. J'aimerais aussi vraiment être ton amie. Le fait que tu n'a jamais eu d'amis va renforcer notre relation. Tu va voir.

J'affichais un petit sourire. Elle avait peur que ses paroles me choque? Et bien ... Si elle savait ce que moi j'ai fais... Au moins, elle semblait accepter mon "aide", mais en même temps, je la comprenais sur le fait qu'elle ne voulait pas qu'on continue à parler de toutes ces choses tristes. Il est vrai qu'au bout d'un moment, le moral devient vite faible ...

O : D'accord. Si tu n'as pas de regrets c'est le principal. Et rassure-toi, je ne suis aucunement choquée par tout ce que tu viens de me raconter. Je souris doucement. Je ne vois pas pourquoi je devrai l'être ...

Très vite, je lui posais des questions par rapport à cette fameuse académie dont Joshua m'avait parlé. Il m'avait parlé de cet endroit d'une façon plutôt positive ce qui m'encourageais à y aller, mais peut-être m'a-t-il caché certaines vérités je ne sais pas. Vaut mieux avoir deux opinions ...

S : Oui, j'y suis. C'est un endroit vraiment plaisant et puis il n'y a pas trop d'ennuis. J'y ai tous mes amis. Je penses que tu devrais venir. Ça me fait penser à quelque chose. Tu as quelqu'un qui partage ta vie ?

Je me pinçais la lèvre baissant les yeux pour me mettre à regarder ma tasse vide. Enfin ... pas totalement vide, un fond était encore présent, et longuement je regardais mon reflet ondulé dans le liquide.

O : J'ai eu, mais je n'ai plus ... Elle n'est plus de ce monde par ma faute ... Je relevais les yeux, regardant Sally tristement. Désolée Sally, mais je crois que parler de ce sujet ne rendra pas la discussion plus positive ... Je ne veux pas rendre la discussion triste et gâcher notre "moment" ensemble.

Je baissais alors légèrement la tête pour mieux voir mon reflet, laissant mes cheveux retomber devant mon visage. Je le retirai alors en arrière, en y passant ma main les doigs écartés les laissants retomber sur les côtés comme à leur habitudes. J'espérais que Sally ne m'en voudrais pas de ne pas oser en dire plus, mais comme elle ne voulait pas s'attarder sur des sujets tristes, je pensais qu'il serait peut-être mieux de pas tarder sur mon passé et ma vie sentimentale.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Café entre hybride   Ven 13 Jan - 13:37

O : D'accord. Si tu n'as pas de regrets c'est le principal. Et rassure-toi, je ne suis aucunement choquée par tout ce que tu viens de me raconter. Je souris doucement. Je ne vois pas pourquoi je devrai l'être...

Sa réaction me surprit. Je lui avais quand même avoué que j'avais tué de sang froid et ça ne lui faisait pas peur. Suite à ça, elle me demanda mon avis a propos de l'académie. Je lui répondis que j'étais, effectivement, a l'académie mais je changeai sans gêne de sujet, lui demandant si elle avait quelqu'un qui partageait sa vie. En y repensant, je n'aurais pas du... Je vis son regard changer et ses yeux trembloter. Elle baissa la tête, regardant sa tasse vide. 

O : J'ai eu, mais je n'ai plus... Elle n'est plus de ce monde par ma faute... Désolée Sally, mais je crois que parler de ce sujet ne rendra pas la discussion plus positive... Je ne veux pas rendre la discussion triste et gâcher notre "moment" ensemble. 

Océane avait dit "elle", donc elle était lesbienne, tout comme moi. Ses cheveux retombèrent devant son beau visage, ce que je trouvai dommage. Comme elle l'avait fait un peu auparavant, je pris ses cheveux et les remit derrière ses oreilles. Sauf que je plaçai mes deux mains sur ses joues, plongeant mon regard dans ses yeux. Sa peau pale était vraiment très douce. 

S : Je suis désolée Océane. Je ne voulais pas te rendre triste. Je me pose des questions sur le pourquoi du comment mais ce n'est pas a moi de te les poser. C'est à toi de m'en parler quand tu sera prête. Si ce n'est pas aujourd'hui, ce sera demain ou plus tard. Rien de presse. Je retirai doucement mes mains pour les poser sur la table. Moi même c'est difficile avec ma copine. J'hésite vraiment à la quitter car je ne suis pas sûre qu'elle me mérite. Voit tu, je rentre tout juste de voyage en Europe et je l'ai trompé. C'est mal, je sais mais je ne peux pas m'en empêcher. Il faut que je cède à ses pulsions. Donc j'ai peur de recommencer.

Je me tus, mais je continuai de regarder Océane dans les yeux. 
Revenir en haut Aller en bas
Océane O'Gtoria

avatar

Messages : 607
Date d'inscription : 16/09/2011
Localisation : Quelque part sur terre

Feuille de personnage
Taille et Age (réel et physique) : 1m78/ 600 ans(réel)/ 25 ans(physique)
Double Compte: Arcane/ Owen Senay
Dons et espèces: Hybride : Peut se transformer en n'importe quel animal et parler sous ces formes de son côté méta cependant, le smilodon, animal préhistorique est une forme qu'elle prend à cause d'une maltransformation due à sa maladie. Elle possède le don de télékinésie ainsi que l'invisibilité et l' ubiquité de son côté vampire.

MessageSujet: Re: Café entre hybride   Lun 16 Jan - 23:13

J'avais dû avoué à Sally que j'avais tué mon ancienne petite amie involontairement. Je ne lui avais pas précisé comment, mais quelque chose me disais que ça ne saurait tarder. Qu'elle le sache donc... A ma plus grande surprise, elle s'avança légèrement et poussa mes cheveux délicatement, les plaçant derrière mes deux oreilles. Suite à ça, elle posa ses mains sur mes joues ce qui me fit lever les yeux et faire battre mon cœur à cent à l'heure... Je ne savais vraiment pas qu'est-ce que Sally possédait mais... je ressentais une certaine attirance envers elle. Non pas à cause de son air familier avec Camille, non. Il y a autre chose, mais quoi ?

S : Je suis désolée Océane. Je ne voulais pas te rendre triste. Je me pose des questions sur le pourquoi du comment mais ce n'est pas a moi de te les poser. C'est à toi de m'en parler quand tu seras prête. Si ce n'est pas aujourd'hui, ce sera demain ou plus tard. Rien ne presse. Moi même c'est difficile avec ma copine. J'hésite vraiment à la quitter car je ne suis pas sûre qu'elle me mérite. Vois-tu, je rentre tout juste de voyage en Europe et je l'ai trompée. C'est mal, je sais mais je ne peux pas m'en empêcher. Il faut que je cède à ces pulsions. Donc j'ai peur de recommencer.

O : Ce n'est pas grave tu ne pouvais pas le deviner Sally. dis-je d'une voix douce et apaisante tout en souriant. Tu as le droit de te poser des questions, mais... le problème, c'est que j'ai peur de parler de LA raison de sa mort justement. Car énormément de personne m'ont jugée que par ça et m'ont... rejetée à cause de ça.

Je baissais les yeux un instant, et les relevais une fois que Sally me parlait d'elle et de sa copine qu'elle envisageait de quitter. Elle pensait que sa copine ne la méritait pas car elle l'a trompée durant son voyage en Europe... Est-ce que cela voulait dire que Sally était une personne infidèle ? Ou... qui avait de la peine à avoir une relation sérieuse ? Je dois dire que sur ce point, elle ne me fallait vraiment pas penser à Camille mais malgré tout, je ressentis toujours cette "attirance" même en sachant qu'elle n'était pas forcément quelqu'un de fidèle. Mais en même temps... l'étais-je moi aussi ? Avec Camille je l'avais été, car à l'époque, ce fût elle et seulement elle que j'aimais. Par contre, pour ce qui était d'aujourd'hui... je ne sus vraiment pas si il me serait plaisant mais surtout pardonnable de commencer une nouvelle relation. Car en même temps, je ne le méritais pas. Une fois qu'elle termina de me raconter son récit, je gardais mes yeux fixes dans les siens et m'appuyai sur le bord de la table, me soutenant de mes bras croisés devant ma poitrine.

O : J'ai... juste une simple question à te poser. Tu n'es pas obligée de me répondre si tu ne le désires pas, et si tu n'as pas de réponse à me donner, ce n'est pas grave, tu n'auras pas à t'en vouloir. Mais... Je baissais les yeux et les relevai. Pourquoi tu ne peux pas t'empêcher de tromper ta partenaire ? Je veux dire, qu'est-ce qui te motive le plus souvent à aller "voir ailleurs" comme on dit ? Parce que... souvent on dit, que si malgré le fait qu'on a un partenaire, on a toujours cette envie de voir ailleurs, c'est que la personne avec qui on est ne nous satisfait pas pleinement. Est-ce le cas pour toi Sally ?

Je finis par tendre ma main et la posai doucement sur la sienne sans pour autant la serrer. Il est clair que cet agissement signifiait pleins de choses pour moi, mais pour Sally, je voulais qu'il représente du soutien, de l'écoute et surtout de la compréhension. Je n'ai jamais aimé me montrer curieuse et surtout, lorsque ça concerne le passé et la vie privée des gens. Toutefois, j'aimerai vraiment pouvoir l'aider, mieux la comprendre et peut-être... réussir à la faire connaître une vraie relation.

O : Est-ce que tu as un style particulier de personne qui te sont particulièrement attirante ? Je veux dire... Qu'est-ce qui t'attire le plus souvent chez quelqu'un ?

Mieux valait commencer par le commencement. Une fois que j'aurai réponse à ma question, je pourrais peut-être plus m'affirmer et lui conseiller. Mieux la connaître en profondeur sous cette carapace qu'elle se créer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Café entre hybride   Jeu 19 Jan - 16:32

O : Ce n'est pas grave tu ne pouvais pas le deviner Sally. Tu as le droit de te poser des questions, mais... le problème, c'est que j'ai peur de parler de LA raison de sa mort justement. Car énormément de personne m'ont jugée que par ça et m'ont... rejetée à cause de ça.

Rejetée ? J'aurais bien aimé avoir ces ordures en face de moi pour leur dire ma façon de penser. Je ne connaissais pas la raison pour laquelle Océane s'en voulait car c'était bien de la culpabilité que je lisais dans son regard.

O : J'ai... juste une simple question à te poser. Tu n'es pas obligée de me répondre si tu ne le désires pas, et si tu n'as pas de réponse à me donner, ce n'est pas grave, tu n'auras pas à t'en vouloir. Mais... Pourquoi tu ne peux pas t'empêcher de tromper ta partenaire ? Je veux dire, qu'est-ce qui te motive le plus souvent à aller "voir ailleurs" comme on dit ? Parce que... souvent on dit, que si malgré le fait qu'on a un partenaire, on a toujours cette envie de voir ailleurs, c'est que la personne avec qui on est ne nous satisfait pas pleinement. Est-ce le cas pour toi Sally ?

Nous y voila... Je voulais être le plus honnête possible avec elle, qui à me mettre complétement à nue.

S : Je... je ne sais pas trop. Comme tu l'a dis, j'ai toujours cette envie d'aller voir ailleurs. Non pas que Melinda soit nulle au lit ou que je m'ennuie dans notre relation mais quand je croise une personne incroyablement attirante, je ne peux pas m’empêcher de coucher avec elle. Je veux vivre le moment présent même si je m'en mords les doigts ensuite.

Océane posa délicatement sa main sur la mienne qui était posée sur la table. Je regardai nos mains se toucher sans comprendre ce qui m'arrivait. Une attirance. Oh non... J'allais encore replongé...

O : Est-ce que tu as un style particulier de personne qui te sont particulièrement attirante ? Je veux dire... Qu'est-ce qui t'attire le plus souvent chez quelqu'un ?

Sa question me troubla. Océane était une fille plus que charmante. Je n'avais pas vraiment de style de femme mais il fallait un trou se forme dans mon âme lorsque je rencontrais la personne. Exactement comme en ce moment... Je levai enfin le regard vers ses yeux bicolores exquis et réussis à prendre la parole difficilement.

S : Je... n'ai pas de style précis. Mais il faut que la femme ait la peau très douce, qu'elle prenne soin d'elle et enfin, qu'elle ait un regard qui vous ensorcèle. Le reste importe peu.

Mais qu'est ce qui m'arrivait ? Je n'avais jamais été comme cela à part avec Ivy mais c'était une vampire alors elle avait un coté hypnotiseur qui me plaisait vraiment. Oh et puis je n'en savais absolument rien. J'avais depuis longtemps remarqué sa tasse vide mais je n'avais pas percuté. Je me rendis compte bien trop tard que je lui caressais la main de mon pouce en l'air. Olala... Il était décidément temps que je rentre me coucher moi.

S : Tu reprend... quelque chose ?
Revenir en haut Aller en bas
Océane O'Gtoria

avatar

Messages : 607
Date d'inscription : 16/09/2011
Localisation : Quelque part sur terre

Feuille de personnage
Taille et Age (réel et physique) : 1m78/ 600 ans(réel)/ 25 ans(physique)
Double Compte: Arcane/ Owen Senay
Dons et espèces: Hybride : Peut se transformer en n'importe quel animal et parler sous ces formes de son côté méta cependant, le smilodon, animal préhistorique est une forme qu'elle prend à cause d'une maltransformation due à sa maladie. Elle possède le don de télékinésie ainsi que l'invisibilité et l' ubiquité de son côté vampire.

MessageSujet: Re: Café entre hybride   Ven 20 Jan - 19:40

Sally m'avait fait part du fait qu'elle avait l'impression de ne pas réussir à se contrôler au niveau de son envie d'aller voir "ailleurs" même en étant accompagnée de son amie. Sur le coup sa phrase me surpris mais malgré tout, je ressentais toujours cette ... attirance, cette chaleur qu'elle dégageait. Toutefois, j'étais curieuse et j'avais envie de savoir pourquoi est-ce qu'elle ne pouvait s'empêcher d'aller voir ailleur. Non pas par méfiance, mais pas simple curiosité.

S : Je... je ne sais pas trop. Comme tu l'a dis, j'ai toujours cette envie d'aller voir ailleurs. Non pas que Melinda soit nulle au lit ou que je m'ennuie dans notre relation mais quand je croise une personne incroyablement attirante, je ne peux pas m’empêcher de coucher avec elle. Je veux vivre le moment présent même si je m'en mords les doigts ensuite.

O : Tu as raison, il faut vivre le moment présent ... Trop penser au futur parfois, c'est ce qu'il y a de pire à faire. Car souvent, l'incconu effraie et nous empêche bien d'avancer ... Je le ragardais un instant et rajoutais. Et je parle en connaissance de cause.

Je la regardais attentivement, enregistrant chacunes de ses paroles, chacuns de ses mots. Donc, sa copine s'appelle Mélinda. Joli prénom, mais ... je n'ai pas souvenir d'avoir connu une Mélinda. Cependant, quelque chose vint m'interpeler dans ses paroles ... Dès qu'elle croise une personne attirante, elle ne peut pas s'empêcher de coucher avec. A voir comme elle me fixe longuement ... je crois qu'il me serait mieux de lui dire d'avance que je suis une personne dangereuse sur ce niveau surtout pour les femmes. Non ... Je dois sûrement rêver, comment une femme comme elle pourrait-elle être attirée par une personne comme moi ? Suite à ça, je lui avais demandé son genre de personne, enfin ... LA personne qui lui plairait, lui conviendrait. Sur le coup, elle me fixa longuement et je pouvais parfaitement lire de la tension dans ses yeux ... Pourquoi était-elle tendue par ma question ? Elle me répondit toutefois avec un peu de difficulté.

S : Je... n'ai pas de style précis. Mais il faut que la femme ait la peau très douce, qu'elle prenne soin d'elle et enfin, qu'elle ait un regard qui vous ensorcèle. Le reste importe peu.

Je finis par lui sourire doucement. Surtout à ses dernières paroles ... Je restais un instant fixe, puis mon regard dévia sur nos mains qui étaient toujours l'une sur l'autre. Non, Sally me tenait la main et elle était en train de caresser le dos de ma main avec son pouce. Ohlalal ... Qu'est-ce qui m'arrive là tout d'un coup ... C'est étrange main, j'ai l'impression que Sally elle aussi n'a pas l'air de se sentir ... "sereine". J'avais envie de lui demander ce que signifiait pour elle un regard qui ensorcèle, mais elle fût encore une fois plus rapide que moi. Son regard se dirigea vers ma tasse qui était vide. Oups, je l'avais oubliée celle-là.

S : Tu reprend... quelque chose ?

O : Non merci pour moi ça va aller. Répondis-je calmement en lui souriant. Toutefois, j'aimerai beaucoup voir cette académie. Elle m'intrigue énormément je dois dire ... Serais-tu d'accord de m'y emmener Sally ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Café entre hybride   Sam 21 Jan - 20:08

Je n'étais pas quelqu'un qui se dévoilait facilement et pourtant, c'est exactement ce qu'il s'était passé avec Océane. Le fait de me remémorer que je n'étais qu'un monstre qui ne pouvait s'empêcher de coucher à droite et à gauche malgré que j'avais quelqu'un dans ma vie n'était pas ce qu'il y avait de plus facile. 

O : Tu as raison, il faut vivre le moment présent... Trop penser au futur parfois, c'est ce qu'il y a de pire à faire. Car souvent, l'inconnu effraie et nous empêche bien d'avancer... Et je parle en connaissance de cause.

Je ne savais pas pourquoi elle disait cela, sûrement à cause de sa petite amie décédée. De toute façon, je ne comptais pas lui demander. Pas maintenant en tout cas. Surement plus tard, quand on se connaîtra mieux. Je la fixai longuement car quelque chose en elle m'attirait mais je ne saurais dire quoi. D'un coup, je sus. J'étais sur la mauvaise voie depuis le début. Je cherchais quelque chose de précis alors que je venais de me rendre compte que tout m'attirait chez Océane. Ses yeux d'une telle intensité, sa longue crinière brun-orangé, son corps svelte, sa façon de bouger, de se tenir... Quand elle me demanda le style de personne que je recherchais, je lui répondis qu'au final, cela n'avait pas d'importance. Je la vis sourire et faillit lui demander ce qu'il y avait de drôle avant de me raviser. Puis, je vis que je caressais mécaniquement et donc sans m'en rendre compte sa main, qui était posée sur la mienne, du pouce. Plutot gênée, je lui demandai si elle reprenait quelque chose puisque sa tasse était vide. Elle parut aussi gênée que moi mais sa voix était calme et sereine. Tout l'inverse de la mienne quoi...

O : Non merci pour moi ça va aller. Toutefois, j'aimerai beaucoup voir cette académie. Elle m'intrigue énormément je dois dire... Serais-tu d'accord de m'y emmener Sally ?

Je réfléchis quelques secondes. Il fallait que je vois Melinda le plus vite possible mais bon je ne pouvais pas refuser une si charmante compagnie. 

S : Bien sur que je vais t'y emmener. Comme ça, tu y emménagera peut être. lui dis-je en souriant avec un clin d'oeil. Il n'y a pas grand chose à visiter mais si c'est toi qui me le demande, je ferais un effort. Mais avant, il faut que je vois Melinda pour parler un peu avec elle. Je devrais en avoir pour deux heures. Si tu a toujours envie de te balader avec moi d'ici la, je te donne rendez vous dans la cour de l'académie. En attendant, tu peux te promener dans la ville si tu le souhaite.

Je me levai et allai au bar pour payer nos consommations. Je rejoignis ensuite Océane qui m'attendait devant l'entrée. 

S : A tout à l'heure alors. dis-je en lui faisant un baiser sur la joue.

J'aimais ce contact. Elle avait la peau tellement douce... Un dernier regard puis je pris la direction de l'academy non sans interpeller encore une fois les regards de quelques pervers. 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Océane O'Gtoria

avatar

Messages : 607
Date d'inscription : 16/09/2011
Localisation : Quelque part sur terre

Feuille de personnage
Taille et Age (réel et physique) : 1m78/ 600 ans(réel)/ 25 ans(physique)
Double Compte: Arcane/ Owen Senay
Dons et espèces: Hybride : Peut se transformer en n'importe quel animal et parler sous ces formes de son côté méta cependant, le smilodon, animal préhistorique est une forme qu'elle prend à cause d'une maltransformation due à sa maladie. Elle possède le don de télékinésie ainsi que l'invisibilité et l' ubiquité de son côté vampire.

MessageSujet: Re: Café entre hybride   Dim 22 Jan - 16:05

S : Bien sûr que je vais t'y emmener. Comme ça, tu y emménagera peut être.Elle me fit un clin d'oeil et continua. Il n'y a pas grand chose à visiter mais si c'est toi qui me le demande, je ferais un effort. Mais avant, il faut que je vois Melinda pour parler un peu avec elle. Je devrais en avoir pour deux heures. Si tu a toujours envie de te balader avec moi d'ici la, je te donne rendez vous dans la cour de l'académie. En attendant, tu peux te promener dans la ville si tu le souhaite.

O : Il n'y a pas de problème! J'y serai tu pourras compter là-dessus, merci beaucoup Sally.

Je lui souris à mon tour et me levais du banc sur lequel j'étais assis tout en prenant ma veste que j'avais posé à côté de moi. Sally elle, était au bar en train de payer nos boissons. Je l'attendais donc devant la porte d'entrée. Elle vint me rejoindre et s'arrêta devant moi.

S : A tout à l'heure alors.

Elle me fit un baiser sur la joue puis elle sortit gardant la main sur la porte afin de me la tenir ouverte. Son baiser fût simple mais malgré tout il me bouleversa un peu. Il faut dire, qu'elle n'a pas encore de raisons à être dégoutée par moi vu que je ne lui ai pas encore dis que j'étais atteinte du sida ... J'espère juste qu'une fois qu'elle le saura, elle ne me verra pas d'un autre oeil, car malgré tout, elle est quelqu'un que j'apprécie. Chose que je n'avais pas ressentis depuis fort longtemps d'ailleurs, apprécier quelqu'un ...

O : Oui, à toute à l'heure et bon courage avec ton amie !

Sur ce, je partis dans la direction opposée à Sally, marchant à travers les ruelles de la ville pour me retrouver vers mon appartement.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Café entre hybride   

Revenir en haut Aller en bas
 
Café entre hybride
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pause café entre collègues [Alexis - Terminé]
» Petit café entre amie - June & Caterina
» Café entre amis [Privé]
» Haiti en Marche: Haiti entre la Chine et Taiwan
» Conflits entre les syndicats au sujet du CEP et des elections.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark Academy :: Divers :: Les archives :: Chapitre 2 :: La ville :: Le café-
Sauter vers: