Dark Academy


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Dures réalités

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Dures réalités   Lun 14 Nov - 16:37

Léna, Sally et Chaton, nous étions tous les quatre chez nous. Elle n’avait pas eut le temps de s’en rendre compte, j’allais très vite pour nous dispatcher loin d’Ivy. Elle risquait d’avoir soif, très soif et surtout elle allait avoir une envie de s*xe très prononcé. Je sais que ce n’était pas fair-play vis-à-vis de Ray ou Sally, mais elle n’était plus avec, enfin personnellement, je m’en fichais, mais Caterina allait surement pouvoir y gouter. Il suffisait maintenant d’emmener Sally et Léna dans leur quartier et ainsi je pourrais retrouver un semblant de vie tranquille avec Chaton. J’attrapais Sally et demandais à Léna de me suivre.

L : D'accord, pas de problème je te suis.

Je voulais que Chaton nous accompagne, mais elle ne semblait pas réagir vraiment. Ivy lui aurait fait quelque chose ? Je vis Léna se mettre devant moi d’un coup.

L : Tu sais si tu veux t'occuper d'Amy, vas-y, donne moi Sally, et les clés je trouverais bien ne t'en fais pas.

D'accord, je... Je vais rester dans la chambre en t'attendant, j'ai besoin de m'assoir je crois, à tout de suite...

En entendant les paroles de Chaton, je ne fis pas prier et donnait Sally à Léna, lui laissant la lourde clé en bronze dans les mains.

D : Tu ne peux pas te tromper, tu suis le couloir donc les pierres apparentes sur les murs sont recouvertes en partie de velours rouge et tu accèderas à une lourde porte en bois comme la notre. Après je te laisse découvrir les lieux. On se voit plus tard, une fois que tout le monde sera reposé, se sera mieux je pense.

Je ne fis pas attention si elle partait ou non et allait me mettre à genoux devant Chaton. Elle était assise sur le lit, presque en position de fœtus et posait mes mains sur ses genoux. Je voyais bien que son regard était ailleurs, tout comme ses pensées et je m’inquiétais de ce qui avait pu se produire tandis que nous n’étions pas là. Je laissais mes mains glisser jusqu’à sa taille et l’attirait doucement à moi, posant ma tête sur son ventre.

D : Chaton ? Je suis la mon bébé, tu m’entends ? Je suis avec toi mon amour.

Je me redressais et la pris dans mes bras, l’allongeant sur le lit. J’enlevais mes chaussures et m’allongeait tout contre elle, l’enlaçant. J’avais peur de se qui avait pu se produire et la serrait fort contre moi, lui déposant des baisers dans son cou. Je frottais mon nez contre elle et compris que non, s’il lui arrivait quelque chose, je ne serais pas impitoyable comme je l’aurais pensé, mais je deviendrais sûrement une âme en peine qui errerait sur terre attendant que quelqu’un vienne en finir avec moi. Je ne cessais de lui dire des mots tendres, de lui caresser le ventre, les bras, de l’embrasser, c’était ma façon de lui montrer que j’étais bien là pour elle et que cela prendrais le temps qu’il faudra, mais j’attendrais le temps qu’il faudra pour qu’elle me revienne.
Revenir en haut Aller en bas
Amy Kohler
Fonda'
Fonda'
avatar

Messages : 3844
Date d'inscription : 31/08/2010
Age : 26
Localisation : Dans les bras de Drake...

Feuille de personnage
Taille et Age (réel et physique) : 19 ans, 1m65
Double Compte: Lena Black/Nicolae Gregoriu
Dons et espèces: Calme les gens.Elle est télépathe et Empathe, elle résiste à la lumière du soleil. Elle à garder sa métamorphose de Dragon de quand elle était métamorphe.

MessageSujet: Re: Dures réalités   Lun 14 Nov - 18:21

Ivy c'était réveiller c'était la seule chose dont j'étais sur et les autres étaient arrivé oui c'était ça, j'avais du mal à tout mettre dans l'ordre et Drake voulait que je les suives ? Sauf que je sentais que si je m'asseyais pas j'allais finir par m'évanouir je décidais donc de rester la cela valait mieux pour moi, il en avait pas pour très longtemps, alors quelque minutes de plus ou de moins maintenant... J'avais été m'assoir sur le lit repliant les jambes vers moi, le regard dans le vide écoutant plus vraiment ce qui m'entourait il fallait que je me reprenne mais comment ? Je me sentais loin comme déconnecter... Puis dans les secondes qui suivait Drake était près de moi, il n'y allait plus ? Ou alors le temps était passé plus vite que je ne l'avais cru, parce que j'avais vraiment l'impression que cela ne faisait pas cinq minutes que j'étais assise, il posa ses mains sur mes genoux et je les regardais, je me demandais ce qui m'avais fais le plus peur, le fait qu'Ivy veuille mon sang ou même plus d'ailleurs, ou cette histoire de fantôme... Je n'avais rien suivis à ce qui c'était passer tout ce que je savais c'était qu'elle était réveiller mais avec avait-elle parler... Je sentais les mains de Drake aller sur ma taille et je me sentais bouger, il mit alors sa tête sur mon ventre, mon ventre ? J'avais comme l'impression qu'il s'y passait des choses dedans, mais je ne savais pas quoi, mais mon instinct essayait de me le dire.

D : Chaton ? Je suis la mon bébé, tu m’entends ? Je suis avec toi mon amour.

Oui je l'entendais mais je ne comprenais pas ce qui se passait réellement, il se redressai et me prit dans ses bras, j'avais l'impression de doucement revenir dans la réalité mais ce n'était pas toujours ça, il c'était allongé avec moi me serrant contre lui, me caressant sans cesse, le ventre, le bras, m'embrassant, j'aimais lorsqu'il passait la main sur mon ventre je ne savais pas pourquoi mais ce contact me faisait quelque chose de particulier, je me sentais mieux à chaque fois qu'il passait sa main par ici, comme en sécurité, je mettais alors ma main sur la sienne pour qu'il la laisse à cet endroit et l'embrassais doucement puis de plus profondément, et enfin je restais contre son front doucement.

A : Je... Je me sens bizarre comme divisé, une partie est bien, mais l'autre est totalement à la ramasse comme déconnecter... Je comprend pas tout ce qui c'est passé... Et je sens un mal de tête qui arrive... Je crois que j'ai plus peur que je ne le pense...


Je me collais plus à lui, mon cœur continuait à ne pas être régulier, il était mon seul repère dans ses bras, je savais ou j'étais, je sentais aussi que j'étais beaucoup fatigué, et ça irait surement mieux après...

A : J'ai besoin de dormir... Tu veux bien m'aider à ma déshabiller ?


Je me redressais un peu à la recherche de la fermeture éclair de la robe dans mon dos, mais j'avais bien du mal à la trouver, je m'endormais presque...


Couleur : cyan



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://univers.vampire-legend.com/forum.htm
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Dures réalités   Lun 14 Nov - 18:44

Je ne comprenais pas ce qu'elle pouvait avoir, cela me faisait peur de la voir ainsi et je nous allongeais doucement sur le lit. Léna devait être partie depuis un moment et je sentais presque frissonner Chaton, presque, comme si son corps voulait me parler par un autre moyen que sa bouche. Je la gardais tout contre moi et tandis que je la caressait doucement, elle garda ma main sur son ventre, oui, j'aimais, bien il était doux, tout tendre tout chaud. Je lui parlais lentement, restant collé à son dos, à son oreille, l'entourant de mes bras pour qu'elle se sente en sécurité, mais j'aurais dû arriver plus vite. Elle se retourna et m'embrassa un peu plus longuement et resta collé à mon front, l'un contre l'autre.

A : Je... Je me sens bizarre comme divisé, une partie est bien, mais l'autre est totalement à la ramasse comme déconnectée... Je ne comprend pas tout ce qui c'est passé... Et je sens un mal de tête qui arrive... Je crois que j'ai plus peur que je ne le pense...

D : Chut, cela va aller maintenant, nous sommes tous les deux, je suis là, tu peux dormir, je reste avec toi mon bébé.

J'aimais lorsqu'elle se collait ainsi, cela me donnait l'impression d'être son point d'ancrage et c'est ce que j'étais sûrement.

A : J'ai besoin de dormir... Tu veux bien m'aider à ma déshabiller ?

Elle se redressa un peu, mais ses yeux commençaient déjà à papillonner.

D : Laisse-moi faire mon amour, laisse-toi faire. Murmurais-je.

Je la rallongeais doucement et lui enlevais délicatement sa robe, lui laissant ses sous-vêtements. J'avais bien envie de les lui enlever, mais, oh et puis zut, je la préférais sans rien et je ne comptais pas non plus la violer. Je la déshabillais totalement et fit de même, puis nous mis sous les couvertures, la calant contre moi. Je savais qu'elle aimais être dans mon cou et fit en sorte qu'elle y soit, puis je l'enlaçais et lui caressait le dos, le bas des reins, restant tranquillement ainsi, la regardant s'endormir paisiblement. Je n'aimais pas la savoir ainsi, si mal, j'aurais dû l'emmener avec moi, mais non, je ne pouvait pas, elle... Et rester ici à ses cotés, non, Léna n'en serait peut-être pas revenue. Une fois qu'elle aura dormi, elle sera mieux, enfin je l’espérais et restait là, à la regarder. Elle était si belle, un véritable ange, mon ange, mon bébé...


Revenir en haut Aller en bas
Amy Kohler
Fonda'
Fonda'
avatar

Messages : 3844
Date d'inscription : 31/08/2010
Age : 26
Localisation : Dans les bras de Drake...

Feuille de personnage
Taille et Age (réel et physique) : 19 ans, 1m65
Double Compte: Lena Black/Nicolae Gregoriu
Dons et espèces: Calme les gens.Elle est télépathe et Empathe, elle résiste à la lumière du soleil. Elle à garder sa métamorphose de Dragon de quand elle était métamorphe.

MessageSujet: Re: Dures réalités   Lun 14 Nov - 20:53

Je me sentais pas très bien mais dans ses bras j'allais mieux, oui je le sentais gardant sa main sur mon ventre respirant son odeur qui m'enveloppait, je mettais retourner l'embrassant doucement et longuement restant ensuite contre son front, lui expliquant un peu comment je me sentais, je me sentais coupable de ne pas lui répondre et donc je me forçais à parlé.

D : Chut, cela va aller maintenant, nous sommes tous les deux, je suis là, tu peux dormir, je reste avec toi mon bébé.

Cela me fis légèrement sourire, il ne m'appelait jamais comme ça habituellement mais j'aimais cela, et me collais encore plus contre lui, mais j'avais sommeil et je savais que dormir me ferait du bien, je lui demandais donc de m'aider à me déshabiller me redressant pour commencer mais j'étais vraiment morte de fatigue.

D : Laisse-moi faire mon amour, laisse-toi faire.

Je ne me faisais pas prier et le laissais me déshabiller pendant que je m'endormais déjà, je le sentais juste me serrer contre lui, et ma tête devait être dans son cou, oui je me sentais bien la ses mains dans mon dos et je n'en demandais pas plus pour m'oublier dans les bras de Morphée...

J'ouvrais les yeux dans un endroit que je connaissais déjà, oui c'était la que j'avais vue ma mère, je la cherchais alors des yeux et un grand sourire éclaira mon visage lorsque je finis par la voir.

L : Ma chérie...

A : Maman.

Je lui tendais les bras toute souriante me sentant beaucoup mieux et elle me prit contre elle me souriant elle aussi. Je m'asseyais avec elle sur le banc et avant que je dise quoi que se soit elle passa sa main sur mon ventre, puis je baissais le regard, alors je vis un ventre tout rond et surtout bien gros, mais comment c'était possible ?? Mon ventre était plat il y avait à peine quelques secondes... Elle me souriait comme si elle trouvait la situation drôle et moi je fronçais des sourcils, puis elle me caressa la joue.

L : Ne t'en fais pas tout ira bien.


Sa voix finissais comme dans un écho et soudain je me réveillais n'ouvrant pas les yeux, mais comprenant très bien que je venais de rêver, j'ouvrais alors les yeux lentement et regardais mon ventre sous la couette, il était plat tout était normale, mais alors que voulait dire ce rêve ? La dernière fois que j'avais rêver d'elle, elle m'avait dit des choses réelle... Je ne comprenais pas et restais la à fixé mon ventre, et si le sentiment de sécurité lorsqu'il touchait mon ventre ne venait pas uniquement de moi ? Et si je n'avais pas été seule à avoir eu peur ?? Je me mettais à compter dans ma tête le nombre de jour pour savoir quand je devrais avoir mes règles, humm elles ne devraient pas tardé...


Couleur : cyan



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://univers.vampire-legend.com/forum.htm
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Dures réalités   Lun 14 Nov - 21:26

Je m'occupais d'elle doucement, lentement, la déshabillant, puis l'enfouissant sous les couvertures, la gardant au chaud, tout contre moi. Je maintenait une douce chaleur pour ne pas qu'elle ai froid, puis la laissait s'endormir doucement. Je la regardais, elle était si belle, un air angélique, comme un bébé. Elle était lumineuse, vraiment, je ne sais pas ce qui se passait, mais elle rayonnais. Je m'endormis avec Chaton dans les bras, la serrant fort.

A : Maman.

J'entendais un murmure, hum et enfouissait mon nez dans ses cheveux, j'adorais vraiment son odeur, mais il y avait quelque chose de plus que d'habitude. Enfin, c'était bien elle, je reconnaissais ses formes sous mes doigts, mais évitait de les bouger pour ne pas avoir envie de lui sauter dessus au réveil. Je la sentis bouger contre moi et ouvris les yeux sur son visage. Elle regardais sous la couette et je tournais la tête vers ce qu'elle voyait.

D : Hum... Si tu ne referme pas cette couette, tu ne risque pas de sortir de dessous ce lit mon bébé.

Je souriais en disant cela et me rendais compte qu'elle regardais son ventre. Je posais la main dessus, le caressant doucement et posais ma tête contre son cou, lorsque je me rendais compte d'une chose : je l'appelais autrement que Chaton, là, il y avais un problème.

D : Dis-moi, je sais que cela peut paraître fou, mais je... J'ai ressenti quelque chose la nuit dernière lorsque nous avons fait l'amour la première fois dans ce lit. Je veux dire que... Je ne sais pas, je devient probablement fou, mais j'ai cru ressentir comme une magie entre nous. Je... Je dois me faire des idées, excuses-moi... Tu te sent comment ce matin Chaton?

Je devais probablement devenir fou, mais je commençais à penser que peut-être elle était... Enceinte! J'avais vraiment senti quelque chose qui c'était produit et c'était plus fort que l'amour que nous nous portions et je ne sais pas ce qu'elle en pensait, mais, je voulait juste qu'elle soit mieux qu'hier soir, enfin cette nuit!


Revenir en haut Aller en bas
Amy Kohler
Fonda'
Fonda'
avatar

Messages : 3844
Date d'inscription : 31/08/2010
Age : 26
Localisation : Dans les bras de Drake...

Feuille de personnage
Taille et Age (réel et physique) : 19 ans, 1m65
Double Compte: Lena Black/Nicolae Gregoriu
Dons et espèces: Calme les gens.Elle est télépathe et Empathe, elle résiste à la lumière du soleil. Elle à garder sa métamorphose de Dragon de quand elle était métamorphe.

MessageSujet: Re: Dures réalités   Lun 14 Nov - 21:52

Je regardais mon ventre me posant tout un tas de questions, me demandant si j'étais enceinte mais j'avais peur d'y croire... Et puis est ce qu'il fallait que j'en parle à Drake ? Oui ça c'était certain mais quand... Pas maintenant si jamais ce n'était pas vrai, je ne voulais pas qu'il soit déçu...

D : Hum... Si tu ne referme pas cette couette, tu ne risque pas de sortir de dessous ce lit mon bébé.


Je relevais la tête vers lui souriant doucement refermant la couette au passage, il posait sa main sur mon ventre et encore une fois se sentiment de sécurité m'enveloppait totalement, il posait sa tête contre mon cou et me collais un peu plus contre lui, humm une chose était sur je me sentais mieux que la veille mais, ma tête était remplie de questions...

D : Dis-moi, je sais que cela peut paraître fou, mais je... J'ai ressenti quelque chose la nuit dernière lorsque nous avons fait l'amour la première fois dans ce lit. Je veux dire que... Je ne sais pas, je devient probablement fou, mais j'ai cru ressentir comme une magie entre nous. Je... Je dois me faire des idées, excuses-moi... Tu te sent comment ce matin Chaton?

Je le regardais lui relevant la tête vers moi doucement et l'embrassait.

A : Je me sens mieux, mais à mon avis nous ne somme pas le matin, ou alors je n'ai dormi qu'une ou deux heures... Dis-je en souriant, non je sentais que j'avais bien dormi donc c'est qu'il devait être plus tard. Mais tu sais, ce n'est pas si fou que cela, maintenant que tu me le dis j'ai ressentis exactement la même chose...

Je partais de nouveau dans mes pensées, est ce que sa serait lié avec tout ça ? Je me reculais un peu regardant Drake dans les yeux.

A : Drake, je ne suis pas sur, mais je crois que je suis... Enceinte... Il y à le fait que cette nuit la nous avions ressentis cela mais ce n'est pas tout, j'aime quand ta main est ici,
dis-je en mettant sa main sur mon ventre. Je me sens comme en sécurité... Mais je sens que sa vient de l'intérieur... Et je viens de rêver de ma mère, j'avais un ventre énorme, elle me disait que tout allait bien se passer, la dernière fois que j'ai rêver d'elle elle m'avait aussi rassurer sur des choses vrai... Alors...

Je me taisais le jaugeant du regard pour voir comment il prenait cela, peut être que je me faisais des idées et que je n'étais pas enceinte, mais j'espérais vraiment que non, je me demandais comment allait Ivy, mais j'ignorais si il avait des nouvelles ou non mais en même temps je me serais réveiller si il m'avait quitté ne serait-ce qu'un instant, je le savais.


Couleur : cyan



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://univers.vampire-legend.com/forum.htm
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Dures réalités   Lun 14 Nov - 23:33

Je lui parlais de ma folie de penser des choses étranges, mais j'avais pourtant l'impression que nous n'étions plus seuls, tous les deux, mais que peut-être un miracle venait de se produire, une fois de plus.

A : Je me sens mieux, mais à mon avis nous ne somme pas le matin, ou alors je n'ai dormi qu'une ou deux heures... Mais tu sais, ce n'est pas si fou que cela, maintenant que tu me le dis j'ai ressentis exactement la même chose...

Alors elle l'avais senti aussi? Mais dans ce cas, peut-être que... Elle serait enceinte? Oh oui et si c'était vrai? Il ne fallait pas que je me fasse trop d'espoir, tant que ce n'étais pas sur, mais et si c'était vrai?

A : Drake, je ne suis pas sur, mais je crois que je suis... Enceinte... Il y à le fait que cette nuit la nous avions ressentis cela mais ce n'est pas tout, j'aime quand ta main est ici. Je me sens comme en sécurité... Mais je sens que sa vient de l'intérieur... Et je viens de rêver de ma mère, j'avais un ventre énorme, elle me disait que tout allait bien se passer, la dernière fois que j'ai rêver d'elle elle m'avait aussi rassurer sur des choses vrai... Alors...

Je souriais doucement, si elle pensais la même chose, peut-être que oui, oh se serait si merveilleux... Mais il faudrait tout préparer pour sa venue, penser à Chaton surtout. Il... Si c'était bien cela, elle, elle allait devenir un vampire tout comme moi. Si jeune, mais hum, son corps resterais le même et ça, c'était une bonne occasion.

D : Cela signifie juste que tu restera aussi belle que maintenant pour l'éternité... J'aimerais tant que Dante soit là... Mais nous ferons face à tout cela et puis, comme tu me la montré se sera une fille, donc il faudrait commencer à trouver un prénom et aussi euh.. Je m'emballe excuse-moi, mais si tu es vraiment enceinte, il faudra que j'aille voir qui est encore de mon coté chez moi et seul, car je ne veux pas que tu soit en danger.

Je lui caressait doucement le visage et pensait à une chose.

D : Tu sais, on pourrait peut-être recommencer, cela pourrait peut-être mettre encore des chances de notre coté, qui sait? Et puis sinon si tu l'ais déjà, cela nous détendrais, tu ne crois pas?

Je l'embrassais doucement dans le cou, le mordillant doucement, elle me faisait tout oublier et glissant mes mains sur son ventre, descendant toujours plus bas, je me frottais doucement à elle, je me sentais bien, heureux d'être avec elle et rien ne pourra gâcher tout cela!
Revenir en haut Aller en bas
Amy Kohler
Fonda'
Fonda'
avatar

Messages : 3844
Date d'inscription : 31/08/2010
Age : 26
Localisation : Dans les bras de Drake...

Feuille de personnage
Taille et Age (réel et physique) : 19 ans, 1m65
Double Compte: Lena Black/Nicolae Gregoriu
Dons et espèces: Calme les gens.Elle est télépathe et Empathe, elle résiste à la lumière du soleil. Elle à garder sa métamorphose de Dragon de quand elle était métamorphe.

MessageSujet: Re: Dures réalités   Mar 15 Nov - 0:09

Je lui en avais finalement parlé, le fait qu'il est ressentis la même chose que moi se soir la m'avait décider, et puis je voulais avoir son avis, je savais qu'il n'était pas contre le fait d'avoir un enfant car nous en avions déjà parlé plus d'une fois, et nous en voulions un mais nos rêves c'était un peu envolé alors j'avais un peu peur d'y croire.

D : Cela signifie juste que tu restera aussi belle que maintenant pour l'éternité... J'aimerais tant que Dante soit là... Mais nous ferons face à tout cela et puis, comme tu me la montré se sera une fille, donc il faudrait commencer à trouver un prénom et aussi euh.. Je m'emballe excuse-moi, mais si tu es vraiment enceinte, il faudra que j'aille voir qui est encore de mon coté chez moi et seul, car je ne veux pas que tu soit en danger.

Je le regardais et souriais j'aimais le voir ainsi, donc j'allais devenir un vampire ? Je savais que sa allait arriver un jour mais pas si tôt, mais j'avais encore un peu de temps pour voir cela avec lui et si ça se trouve je n'étais pas enceinte, j'espérais mais, je ne voulais pas que l'ont se fasse de faux espoirs...

A : Tu sais ce n'était qu'un rêve, t'imagine si ont choisi que le prénom pour une fille et qu'à la fin c'est un garçon ? Et ne t'excuse pas, j'adore te voir ainsi.

Il me caressait le visage et je lui souriais encore.

D : Tu sais, on pourrait peut-être recommencer, cela pourrait peut-être mettre encore des chances de notre coté, qui sait? Et puis sinon si tu l'ais déjà, cela nous détendrais, tu ne crois pas?

A : Bin voyons...

Je riais doucement le sentant venir m'embrasser le cou, me mordillant un peu, ses mains passaient sur mon ventre et encore ce sentiment de sécurité venait m'envahir, une chose était sur si j'étais bien enceinte, ce bébé reconnaissait déjà son père ce qui me faisais sourire, il descendait plus bas tout en se frottant contre moi, je me sentais déjà frémir tout contre lui, oui j'allais beaucoup mieux c'était certain, en forme pour courir le marathon, d'ailleurs j'aurais aimer courir mais si j'avais bien tout compris les transformation durant une grossesse était pas trop recommander, enfin bon pour l'instant nous allions faire un autre sport qui ne me demandait aucune métamorphose, je me collais encore plus contre lui, laissant mes forme épousées parfaitement les siennes, je l'embrassais tendrement d'abord puis de plus en plus passionnément je l'aimais tellement et avoir un bébé était notre rêve le plus précieux j'espérais vraiment être enceinte...


Couleur : cyan



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://univers.vampire-legend.com/forum.htm
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Dures réalités   Mar 15 Nov - 16:32

J’étais fou de joie ! Comment pouvait-elle avoir ce regard ? Je, oui, j’étais persuadé que nous attendions, enfin qu’elle attendait un bébé. Je pensais à beaucoup de choses, comme ne pas quelle vienne tout de suite avec moi, mais cela voudrait dire la laisser seule une fois de plus, hors, non, ce n’était pas possible, j’avais déjà du mal à la laisser pour me nourrir, mais maintenant sachant cela, je ne la laisserais plus seuls. Mais le moment de la naissance sera… Je ne devais pas penser à cela, mais à l’après, je la transformerais, je ferais en sorte qu’elle souffre le moins possible, mais nous n’avions jamais vraiment parlé de la transformation, il faudra, mais pas maintenant, pas alors que nous avions une bonne nouvelle. J’attendais qu’elle se manifeste, mais cela ne datais que d’hier soir, mais j’étais impatient de l’entendre.

A : Tu sais ce n'était qu'un rêve, t'imagine si ont choisi que le prénom pour une fille et qu'à la fin c'est un garçon ? Et ne t'excuse pas, j'adore te voir ainsi.

D : Se sera une fille, j’en suis persuadé.

Je l’embrassais dans le cou, je savais que c’était son point faible et la torturais délicieusement. Ma main sur son ventre descendait entre ses cuisses et explorait doucement sa féminité. Nous devions mettre toutes les chances de notre coté et pourquoi ne pas recommencer ?

A : Bin voyons...

uriais et faisait un air bien innocent, mais je savais qu’elle ne dirait pas non. J’étais bien réveillé et me frottais contre sa cuisse. Je sentais que je la mouillais doucement sur le haut de sa cuisse, j’étais excité par beaucoup de choses et mes doigts s’insinuèrent dans ses plis me faisant encore plus durcir. Elle se colla complètement à mon corps et ses seins venaient se plaquer contre mon torse. Nos langues se cherchèrent et se trouvèrent sans trop de difficultés, au contraire. Je glissais une main sous ses fesses et la remontait un peu, embrassant sa gorge. J’avais envie d’essayer autre chose avec elle.

[color=green]D : J’aimerais essayer une autre position,
lui murmurais-je entre deux baisers.

Je la tournais doucement et une fois qu’elle se trouvait sur le coté, son dos vers moi, je glissais une jambe entre les siennes, appuyant sur ses fesses avec mon membre. Je mordais sans percer dans son cou, jouant avec ses seins d’une main, tandis que l’autre retrouvait ses plis délicats. Je mimais l’acte entre ses fesses, sachant pertinemment que le jour où nous en parlerons, je testerais, mais pour le moment, je fis glisser mon membre entre ses cuisses et vint frotter le gland juste à son entrée. Mes doigts la masturbait, faisant rouler le clitoris entre mes doigts, mes crocs sortaient, griffant doucement sa peau tendre du cou, mon autre main tirais sur ses tétons, pointant vers le ciel. Je sentais son humidité pointer le bout de son nez et mes doigts se retrouvèrent trempés en un rien de temps. Je laissais mes doigts sur sa fleur, continuant mon jeu de doigts et enfonçais doucement mon membre tendu comme un arc dans sa grotte trempée. Je sentais ma progression se faire lentement, chacun de ses muscles venaient me happer pour que je rentre un peu plus loin en elle et plus vite, mais non, je voulais prendre mon temps. Je lui soulevais la jambe et la posa sur ma cuisse un peu en arrière et enfin je pu entrer totalement en elle. Je commençais à effectuer des lents mouvements de va et vient en elle, tandis que tout le reste de mon corps était partout sur elle.
[/spoiler]
Revenir en haut Aller en bas
Amy Kohler
Fonda'
Fonda'
avatar

Messages : 3844
Date d'inscription : 31/08/2010
Age : 26
Localisation : Dans les bras de Drake...

Feuille de personnage
Taille et Age (réel et physique) : 19 ans, 1m65
Double Compte: Lena Black/Nicolae Gregoriu
Dons et espèces: Calme les gens.Elle est télépathe et Empathe, elle résiste à la lumière du soleil. Elle à garder sa métamorphose de Dragon de quand elle était métamorphe.

MessageSujet: Re: Dures réalités   Mar 15 Nov - 19:07

J'étais presque sur d'être enceinte même si la peur que ce ne soit pas vrai restait en moi, j'avais beau me dire qu'il ne fallait pas s'emballer, je faisais tout le contraire, surtout en le voyant si heureux, pensant déjà au prénom, ce qui me faisais sourire.

D : Se sera une fille, j’en suis persuadé.

Je souriais de plus belle, sa bouche allait alors dans mon cou me déposant une baise, me le mordillant doucement, puis il me disait qu'il fallait mettre toute nos chance de notre coté et pourquoi pas ne pas recommencer, je mettais mise à rire comprenant bien qu'il aurait trouvé de toute façon n'importe qu'elle excuse, il faisait un air innocent mais je le connaissais et savait qu'il avait des idées pas du tout catholique en tête, mais ça tombait bien parce moi non plus. Je me collais contre lui plaquant ma poitrine contre son torse et lui descendait sa main entre mes cuisses, je l'embrassais passionnément laissant nos langues s'enrouler, se chercher, pour une danse très sensuelle, je sentais ses mains glisser sur mes fesses et les miennes allait dans son cou le rapprochant encore plus.

D : J’aimerais essayer une autre position.


A : Hummm tout ce que tu veux...

Spoiler:
 


Couleur : cyan



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://univers.vampire-legend.com/forum.htm
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Dures réalités   Mar 15 Nov - 20:06

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Amy Kohler
Fonda'
Fonda'
avatar

Messages : 3844
Date d'inscription : 31/08/2010
Age : 26
Localisation : Dans les bras de Drake...

Feuille de personnage
Taille et Age (réel et physique) : 19 ans, 1m65
Double Compte: Lena Black/Nicolae Gregoriu
Dons et espèces: Calme les gens.Elle est télépathe et Empathe, elle résiste à la lumière du soleil. Elle à garder sa métamorphose de Dragon de quand elle était métamorphe.

MessageSujet: Re: Dures réalités   Mar 15 Nov - 20:57

Spoiler:
 


Couleur : cyan



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://univers.vampire-legend.com/forum.htm
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Dures réalités   Mer 16 Nov - 14:57

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Amy Kohler
Fonda'
Fonda'
avatar

Messages : 3844
Date d'inscription : 31/08/2010
Age : 26
Localisation : Dans les bras de Drake...

Feuille de personnage
Taille et Age (réel et physique) : 19 ans, 1m65
Double Compte: Lena Black/Nicolae Gregoriu
Dons et espèces: Calme les gens.Elle est télépathe et Empathe, elle résiste à la lumière du soleil. Elle à garder sa métamorphose de Dragon de quand elle était métamorphe.

MessageSujet: Re: Dures réalités   Mer 16 Nov - 16:13

Spoiler:
 


Couleur : cyan



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://univers.vampire-legend.com/forum.htm
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Dures réalités   Mer 16 Nov - 16:39

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Amy Kohler
Fonda'
Fonda'
avatar

Messages : 3844
Date d'inscription : 31/08/2010
Age : 26
Localisation : Dans les bras de Drake...

Feuille de personnage
Taille et Age (réel et physique) : 19 ans, 1m65
Double Compte: Lena Black/Nicolae Gregoriu
Dons et espèces: Calme les gens.Elle est télépathe et Empathe, elle résiste à la lumière du soleil. Elle à garder sa métamorphose de Dragon de quand elle était métamorphe.

MessageSujet: Re: Dures réalités   Mer 16 Nov - 18:21

Spoiler:
 


Couleur : cyan



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://univers.vampire-legend.com/forum.htm
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Dures réalités   Mer 16 Nov - 18:55

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Amy Kohler
Fonda'
Fonda'
avatar

Messages : 3844
Date d'inscription : 31/08/2010
Age : 26
Localisation : Dans les bras de Drake...

Feuille de personnage
Taille et Age (réel et physique) : 19 ans, 1m65
Double Compte: Lena Black/Nicolae Gregoriu
Dons et espèces: Calme les gens.Elle est télépathe et Empathe, elle résiste à la lumière du soleil. Elle à garder sa métamorphose de Dragon de quand elle était métamorphe.

MessageSujet: Re: Dures réalités   Mer 16 Nov - 20:50

Spoiler:
 

Je t'aime Chaton, si fort... Je ne sais pas ce que je ferais sans toi.

Moi aussi je t'aime, tu es toute ma vie...


Je redressais la tête afin de le regarder et lui sourire venant l'embrasser doucement, frottant mon nez contre le sien.

A : Humm tu sais, j'aime vraiment lorsqu'on se réveille ainsi.
Dis-je en éclatant de rire.

Je savais qu'il faudrait que l'on parle de plusieurs chose, comme le fait qu'il voulait aller à son domaine seul... Et comment ça se passerait dans ce cas, je n'étais vraiment pas prête à le laisser y aller seul, mais je ne devais plus en faire qu'à ma tête maintenant... Je me mettais sur le coté, m'enlevant de lui, ressentant comme à chaque fois un manque mais je venais tout de suite me collé contre lui tel un véritable petit chat.

A : Quel est le programme pour aujourd'hui ?


Je prenais l'une de ses mains doucement et embrassais chacun de ses doigts, je ne savais pas du coup si il comptait toujours m'emmener à l'endroit dont il m'avait parlé hier, ou si il y avait quelque chose de prévue avec les filles car je me doutais bien qu'elles n'allaient pas rester ici pour prendre du bon temps comme pour nous... Je lui souriais doucement mettant sa main contre ma joue.


Couleur : cyan



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://univers.vampire-legend.com/forum.htm
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Dures réalités   Mer 16 Nov - 21:55

Moi aussi je t'aime, tu es toute ma vie...

Elle m'embrassa doucement et frotta son nez contre le mien. Hum, c'était doux et surtout c'était... Doux! Elle était en sueur, chaude et je nous couvrais de la couverture qui c'était faite la malle durant notre endurance.

A : Humm tu sais, j'aime vraiment lorsqu'on se réveille ainsi.

Elle se mit à rire et se mis à bouger, quoi déjà? Finalement elle se mit sur le coté et vint rouler contre moi. Je me mis sur le flanc et la pris dans mes bras, lui caressant le dos.

A : Quel est le programme pour aujourd'hui ?

Elle pris l'une de mes mains et chacun de mes doigts eut le droit à des baisers de sa bouche tentatrice. Je la regardais faire, tandis que son sourire ne la quittais pas. Nous devions parler de beaucoup de chose, comme de ce qui c'était passé peu de temps avant lors du réveil d'Ivy, mais je n'étais pas vraiment sur que se soit le meilleur endroit pour cela, pas après que nous ayons fait l'amour ainsi, tous les deux et que nous avions une si bonne nouvelle, mais je m'inquiétais pour Chaton, elle avait l'air si ailleurs... J'emportais ses doigts contre ma bouche et déposait un baiser dans le creux de sa main, la regardant dans les yeux.

D : Et si déjà tu déjeunais et qu'ensuite nous voyons le programme tranquillement?

Je baissais mon visage contre le sien et vint déposer un autre baiser sur sa bouche doucement, empli de tendresse, caressant doucement ses cheveux. J'avais le sourire aux lèvres tellement je me sentais bien, il faudrait vraiment qu'elle fasse attention, personne ne pourra l'approcher, je me demandais même si la mettre dans une tour protégée par un dragon femelle ne serait pas une bonne chose... Je souriais encore plus en pensant à cela, si elle savais tout ce qui me passait par la tête, mais non, je gardais bien à clés fermées à double tours mes pensées, sauf quand je voulais qu'elle voit ou entende ce que je voulait.

D: En tout cas, je voit bien ton petit déjeuner, ou déjeuner tout cours, je ne sais pas, puis nous pourrions discuter là où je voulais t'emmener? A moins que tu ne soit déjà fatiguée? Je ne voudrais pas que tu t'épuises Chaton... Je t'aime.

Revenir en haut Aller en bas
Amy Kohler
Fonda'
Fonda'
avatar

Messages : 3844
Date d'inscription : 31/08/2010
Age : 26
Localisation : Dans les bras de Drake...

Feuille de personnage
Taille et Age (réel et physique) : 19 ans, 1m65
Double Compte: Lena Black/Nicolae Gregoriu
Dons et espèces: Calme les gens.Elle est télépathe et Empathe, elle résiste à la lumière du soleil. Elle à garder sa métamorphose de Dragon de quand elle était métamorphe.

MessageSujet: Re: Dures réalités   Mer 16 Nov - 23:37

Il avait remis doucement la couverture sur nous pour me maintenir au chaud surement comme j'étais en sueur il fallait éviter que je tombe malade surtout enceinte, je lui disais que j'aimais les réveilles ainsi tout en rigolant, je me mettais sur le coté venant mieux dans ses bras, le sentant me caresser le dos, je soupirais de bien être lui demandant le programme d'aujourd'hui, puis j'avais pris l'une de ses mains embrassant ses doigts doucement prenant mon temps et lui souriais je me sentais tellement bien en cet instant, puis à son tour je le vis prendre ma main et y déposer un baiser au centre, je ne cessais de lui sourire il devait ressentir et même pouvoir lire dans mes yeux tout l'amour que j’éprouvais pour lui, un amour infini...

D : Et si déjà tu déjeunais et qu'ensuite nous voyons le programme tranquillement?

A : Humm je dirais que ça me va, il va falloir que je saute moins les repas maintenant.


Il vint m'embrasser doucement, mettant sa main dans mes cheveux, ce petit moment était remplit de tendresse, je le voyais sourire et moi aussi, j'étais tellement heureuse et pourtant avec tout ce que nous avions vécu je me demandais comment je faisais mais c'était simple, rien que sa présence me rendait heureuse... Il avait l'air dans ses pensées et je me demandais bien à quoi il pensait d'ailleurs sa me rappelait le moment ou j'avais réussi à tenir avec mon bouclier en place avec les autres la veille.

D: En tout cas, je voit bien ton petit déjeuner, ou déjeuner tout cours, je ne sais pas, puis nous pourrions discuter là où je voulais t'emmener? A moins que tu ne soit déjà fatiguée? Je ne voudrais pas que tu t'épuises Chaton... Je t'aime.


Je souriais doucement avant de l'embrasser encore une fois.

A : Du moment que tu ne m'emmène pas courir un marathon ça devrait le faire, enfin non j'aime courir donc dans tout les cas ça me va
dis-je en souriant, humm se sera un petit déjeuner aujourd’hui.

Je me redressais doucement, l'embrassant amoureusement, hummm si je m'écoutais ce serait lui que je mangerais mais bon ça ne nourrirais pas le bébé c'était sur, je me levais donc et m'habillais mettant mes sous vêtements, puis un short bleu et un débardeur blanc, je mettais des petite chaussure blanche et prendrais une veste avant de partir mais d'abord il me fallait mangé, je venais embarquer Drake avec moi l'embrassant encore une fois, et allait avec lui dans la cuisine, je me préparait un chocolat chaud, et des tartines grillé, mettant dessus du beurre et de la confiture de framboise, humm un vrai festin, j'allais une fois de plus sur les genoux de Drake pour manger, j'avais cru comprendre qu'il aimait bien m'avoir ainsi lorsque je mangeais.

A : Au fait je n'ai pas eu le temps de te le dire, mais hier lorsque tu es arrivé avec les filles, j'ai réussi à maintenir ma cloche en place, bon pas tout le temps vue que je l'ai enlevé pour te parlé et puis sa m'épuisais un peu à force, mais c'était mieux qu'au début.


Je buvais un peu de mon chocolat, et mangeais doucement mes tartines, passant ma main sur mon ventre espérant qu'elle aime ça... Humm je venais de pensée "elle" à croire que Drake m'avait convaincue que se serait une fille.


Couleur : cyan



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://univers.vampire-legend.com/forum.htm
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Dures réalités   Jeu 17 Nov - 16:58

Le programme de ce qui restait de la journée ? A part être tous les deux se seraient bien, au moins une bonne partie dans tous les cas. Un simple câlin pour apaiser les esprits, voila ce qui était bien pour le moment, pas trop d’effort non plus pour elle maintenant, elle serait encore plus choyée qu’avant. Je voulais qu’elle mange et je pensais à plus régulièrement, elle ne pourrait pas se permettre de ne pas faire plus attention à elle et au bébé maintenant. J’en était persuadé, je le sentais et posais ma main sur son ventre.

A : Humm je dirais que ça me va, il va falloir que je saute moins les repas maintenant.

Un simple baiser, une simple caresse et je me sentais mieux, bien mieux d’ailleurs. Je m’inquiétais pour elle, si elle était trop fatiguée, il faudrait que nous ne bougions pas, juste un câlin dans le jardin me convenait très bien aussi.

A : Du moment que tu ne m'emmène pas courir un marathon ça devrait le faire, enfin non j'aime courir donc dans tout les cas ça me va ! Humm se sera un petit déjeuner aujourd’hui.

Je ne comptais pas la faire courir loin de là, quitte à la porter tout le temps, à prendre soin d’elle encore plus qu’avant, mais sinon, non, il faudrait qu’elle soit surveillée régulièrement. Elle m’embrassa de nouveau et je sentis un frisson venir, sentant son corps nu se frotter contre le mien. Finalement elle se leva, hum délicieuse vision que de la voir s’habiller. Je restais allongé dans le lit le temps qu’elle s’habille de choses ridiculement petit, que j’avais envie de les arracher d’un coup… J’avais raison, pas besoin d’habits pour ici, mais bon, si elle voulait en obtenir d’autres, il n’y avait qu’à me le dire. Je me levais au moment où elle récupéra sa veste et m’habillais en moins d’une minute. Lorsqu’elle arriva, elle m’embarqua avec elle et je la suivais dans la cuisine.

Je la regardais faire chauffer un truc blanc avec de le poudre marron, pas très appétissant tout cela, puis des morceaux à manger où elle étalait pas mal de choses dessus. J’avais encore du mal avec tout cela, mais cela faisait tellement longtemps que la nourriture humaine ne me disait rien… Je m’assis à table et la laissa s’installer sur mes genoux. J’adorais cela, je pouvais lui caresser la peau du ventre ainsi et même ses cuisses de cette manière. Si douce à ces endroits que je passais sous son débardeur pour caresser la peau de son ventre.

A : Au fait je n'ai pas eu le temps de te le dire, mais hier lorsque tu es arrivé avec les filles, j'ai réussi à maintenir ma cloche en place, bon pas tout le temps vue que je l'ai enlevé pour te parlé et puis sa m'épuisais un peu à force, mais c'était mieux qu'au début.

Je souriais, elle y arrivait, c’était une bonne chose, malgré tout, mais maintenant, est-ce que je la laisserais venir sur mes terres ? Oui, mais pas maintenant, pas alors qu’elle portait un miracle en elle. Je la laissais boire cette boisson fumante et caressais doucement ses cotes, son ventre, glissant ma main sous son short. Je ne pouvais m’empêcher de la toucher et là où je l’emmènerais, elle n’aura pas besoin d’affaires sur elle, mais cela je me gardais bien de le lui dire maintenant !

D : C’est une bonne chose, nous parlerons de tout cela après ? Les ennuis nous rejoindrons bien assez tôt tu ne crois pas ? Alors fini tranquillement ton déjeuner et ensuite, nous irons marcher un peu vu qu’il fait encore jour et je te promets un endroit digne de ce nom, avec une vue imprenable sur la vallée, tu verras.
Revenir en haut Aller en bas
Amy Kohler
Fonda'
Fonda'
avatar

Messages : 3844
Date d'inscription : 31/08/2010
Age : 26
Localisation : Dans les bras de Drake...

Feuille de personnage
Taille et Age (réel et physique) : 19 ans, 1m65
Double Compte: Lena Black/Nicolae Gregoriu
Dons et espèces: Calme les gens.Elle est télépathe et Empathe, elle résiste à la lumière du soleil. Elle à garder sa métamorphose de Dragon de quand elle était métamorphe.

MessageSujet: Re: Dures réalités   Jeu 17 Nov - 18:39

Je me demandais bien ou est ce qu'il voulait m’emmener mais, je ne demandais rien voulant avoir la surprise. J'avais été m'habiller, juste d'un débardeur et d'un short mais bon j'étais juste avec lui, alors je n'allais tout de même pas mettre un col roulé, je le vis s'habiller à son tour, beaucoup plus rapidement que moi bien sur, puis je l’emmenais avec moi dans la cuisine ou je me préparais mon petit déjeuner, je le voyais me regarder faire et je me demandais à quoi il pensait, surement que ça ne lui donnait pas du tout envie pourtant qu'est ce qui était encore plus bon que le chocolat ? Le sang apparemment, je souriais à mes pensées et m'installais sur ses genoux pour manger. Je sentais sa main me caresser tendrement, le ventre, les cuisses, passant sous mon débardeur pour caresser encore mieux le ventre, humm oui j'adorais ça, et essayait de manger en même temps trempant ma tartine dans le chocolat, je lui parlais du fait que j'avais réussi à contrôler mon don la veille, tout en continuant de manger. Je sentais ses doigts qui ne cessait de me caresser les côtes, mon ventre, puis passait sous mon short, je frissonnais doucement, j'adorais ses caresses...

D : C’est une bonne chose, nous parlerons de tout cela après ? Les ennuis nous rejoindrons bien assez tôt tu ne crois pas ? Alors fini tranquillement ton déjeuner et ensuite, nous irons marcher un peu vu qu’il fait encore jour et je te promets un endroit digne de ce nom, avec une vue imprenable sur la vallée, tu verras.


A : Humm j'ai hâte.

Je trouvais que contrôler mon don était justement un problème en moins mais bon je ne disais rien la dessus lui souriant doucement finissant de manger, il ne me restait plus qu'à finir de boire le chocolat chaud, et je le buvais doucement m'essuyant ensuite la bouche pour éviter d'avoir des moustaches. Je me retournais sur lui enroulant mes jambes autour de ses hanches et l'embrassais doucement.

A : Et voilà je suis prête à te suivre n'importe ou, faut juste prendre ma veste au passage, enfin sauf si tu me dis qu'il ne fera pas froid.

Je lui souriais frottant mon nez au sien, puis je mis ma tête dans son coup respirant sa douce odeur.

A : Humm je t'aime tellement...


Couleur : cyan



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://univers.vampire-legend.com/forum.htm
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Dures réalités   Jeu 17 Nov - 20:35

Elle mangeait tranquillement, mais je ne pouvais m'empêcher de la toucher, sa peau était douce comme la soie de mes draps dans ma chambre sur mon domaine, enfin, maintenant elle sera notre chambre. Je savais que je voulais l'emmener aux sources chaudes, elles étaient apaisantes et surtout personne ou presque ne les connaissait, ce qui était encore meilleur. Mais je ne lui disais pas où je l'emmenais, une surprise, reste une surprise.

A : Humm j'ai hâte.

Finalement, elle arrivait à contrôler son don, ce qui était une bonne chose, peut-être pas complètement, mais pas loin. Ou alors elle était douée d'avance, ce qui ne m'étonnerait pas. Elle finit son déjeuner et se retourna de manière à m'encercler la taille avec ses jambes.

A : Et voilà je suis prête à te suivre n'importe où, faut juste prendre ma veste au passage, enfin sauf si tu me dis qu'il ne fera pas froid.

D : Hum, une veste... Tu n'aura pas quelque chose de plus long à te mettre? Enfin, je dis cela, c'est juste au cas où que tu perde tes vêtements, c'est tout, je ne voudrais pas que tu attrapes froid non plus.

Elle frotta de nouveau son nez contre le mien et j'en profitais pour l'embrasser doucement.

A : Humm je t'aime tellement...

Je souriais et l'enlaçais un peu plus, la portant dans mes bras, je l'emmenais dans la chambre.

D : Bien, alors, il te faut des après-skis, un peignoir, un pantalon, une robe, des chaussettes, un chapeau... Non, dis-je en riant, un bon manteau au cas où et c'est tout, même si je suis capable de te réchauffer sans cela.

Je récupérais ce dont j'avais besoin et la pris dans mes bras, déposant un baiser sur ses lèvres, puis lui posant le manteau sur les épaules. J'attrapais sa main et l'emmenais près de la porte fenêtre. Je regardais par au-dessus et attendais qu'il n'y ait plus personne. Puis je la pris dans mes bras et m'envolais au-dessus, pour nous reposer dans la rue, ainsi, nous pouvions nous promener tranquillement jusqu'au chemin un peu plus loin en forêt. En attendant, nous étions comme deux touristes au beau milieu de tous ces humains qui couraient dans tous les sens et surtout qui parlais ma langue maternelle, en quelque sorte.
Revenir en haut Aller en bas
Amy Kohler
Fonda'
Fonda'
avatar

Messages : 3844
Date d'inscription : 31/08/2010
Age : 26
Localisation : Dans les bras de Drake...

Feuille de personnage
Taille et Age (réel et physique) : 19 ans, 1m65
Double Compte: Lena Black/Nicolae Gregoriu
Dons et espèces: Calme les gens.Elle est télépathe et Empathe, elle résiste à la lumière du soleil. Elle à garder sa métamorphose de Dragon de quand elle était métamorphe.

MessageSujet: Re: Dures réalités   Jeu 17 Nov - 21:51

J'avais fini de manger et m'étais retourné vers lui entourant mes jambes autour de ses hanches, lui disant que j'étais prête juste à prendre ma veste enfin si il y en avait besoin et se serait bon il pourrait m'emmener ou bon lui semblait car la ou il était, j'y étais c'était comme ça.

D : Hum, une veste... Tu n'aura pas quelque chose de plus long à te mettre? Enfin, je dis cela, c'est juste au cas où que tu perde tes vêtements, c'est tout, je ne voudrais pas que tu attrapes froid non plus.

A : Que je perde mes vêtements ? Tu sais si ça ne va pas je me change... Mais je t'avoue que comme nous sommes que tout les deux je ne voyais pas pourquoi mettre des choses plus longues...

Après tout il fallait que l'ont reste caché donc il ne m’emmènerait pas dans un coin remplie de mon de si ? Je ne savais plus et préférais ne plus réfléchir à cela frottant mon nez contre le sien puis il m'embrassa m'emmenant en même temps dans la chambre, m'emportant dans ses bras.

D : Bien, alors, il te faut des après-skis, un peignoir, un pantalon, une robe, des chaussettes, un chapeau... Non, un bon manteau au cas où et c'est tout, même si je suis capable de te réchauffer sans cela.

Lorsque j'entendis son rire je ne pus me retenir de rire avec lui, secouant la tête doucement.

A : Je pensais que tu préférais les choses qui s'enlève facilement, me serais-je tromper ?


Je lui envoyais un regard coquin, tandis qu'il revenait vers moi avec un manteau, me prenant dans ses bras m'embrassant tendrement, posant le manteau sur mes épaules, il prit ma main et je le suivais jusqu'au salon ou nous sortions par la porte fenêtre, puis il me pris dans ses bras et s'envolait, je me tenais bien à son cou, puis il nous déposait un peu plus tard dans la rue, nous marchions, je me demandais bien ou est ce qu'il pouvait bien m'emmener mais en attendant je regardais autour de nous, les maisons, les gens qui nous entouraient qui poursuivaient leur vie sans ce douter une seule seconde de qui nous étions, un roi vampire et une princesse métamorphe rien que ça, ça me faisait sourire intérieurement, je trouvais que le roumain était une jolie langue même si je ne comprenais pas grand chose, nous nous baladions ainsi tout les deux et pour une fois j'avais vraiment l'impression que nous étions juste un couple normale comme tout le monde, comme si nous avions pas tout ces problèmes...


Couleur : cyan



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://univers.vampire-legend.com/forum.htm
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Dures réalités   Ven 18 Nov - 17:03

A : Que je perde mes vêtements ? Tu sais si ça ne va pas je me change... Mais je t'avoue que comme nous sommes que tout les deux je ne voyais pas pourquoi mettre des choses plus longues...

D : Tu as bien raison, ne rien mettre lorsque nous sommes ensemble c’est mieux, bien mieux tu sais, je suis obligé de deviner et de fouiner pour te toucher, mais admets-le, tu aimes ça, je me trompe ?

Je la pris dans mes bras et arrivé dans la chambre, je ne pu m’empêcher de me moquer de ses affaires, même si elle n’avait pas la moitié de se que j’énumérais. J’en riais et son rire vint me rejoindre, cela faisait du bien de ne penser qu’à nous pendant un instant.

A : Je pensais que tu préférais les choses qui s'enlève facilement, me serais-je trompée ?

D : Tout ce que tu pourra mettre sur toi n’y restera pas longtemps, je peux te l’assurer Chaton.

D’un regard sous-entendu, je lui mis son manteau et l’entrainais avec moi au-dehors. Une fois dans la rue, nous marchions tranquillement main dans la main, et je la voyais regardant partout, un peu comme une enfant qui découvre ses cadeaux de noël au pied du sapin. D’ailleurs, il faudrait que je pense à son cadeau, j’avais déjà ma petite idée, mais, il faudrait que je la laisse seule un moment et ça… Enfin je verrais bien. Je passais mon bras sur son épaule et la serrais plus fort contre moi. Je me penchais déposant un baiser sur sa joue et continuais tranquillement sur la route lorsque je vis un cheval fou foncer sur Chaton. Je ne cherchais pas à comprendre et la plaquais contre un mur un peu plus loin, la protégeant de mon corps. J’avais dû prendre sur moi pour ne pas utiliser ma vitesse de vampire et le faire comme un humain aurait dû faire. Je regardais derrière moi, près à aller dire quelques mots au propriétaire, mais il n’y avait rien. Il c’était enfui, probablement, ou alors, il n’avait pas réussit à le retenir et était parti dans sa course folle attaquer quelqu’un d’autre. Je me décollais un peu de Chaton, lui soulevant le menton d’une main et l’embrassais doucement.

D : Ca va ? Rien de cassé ? Tu as vu…

Je ne finissais pas ma phrase, le même cheval revenait pour passer au même endroit, sauf qu’il passait dans le même sens… Alors là, je ne comprenais plus rien, il avait beau aller vite, il faudrait qu’il soit autre chose qu’un animal pour faire le tour de ce quartier si vite tout de même !



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dures réalités   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dures réalités
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 7Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Torg: le jeu de rôle de la guerre des réalités
» Ma réalité est mon rêve.
» L'amour est une rose, chaque pétale une illusion, chaque épine une réalité. [PM] & Dorian
» Entre cauchemar et réalité (prio' Howahkan)
» "L'opposé du jeu n'est pas le sérieux, mais la réalité" (Freud) - Rafaela T. D. Variola (Terminus)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark Academy :: Divers :: Les archives :: Chapitre 1-
Sauter vers: