Dark Academy


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Qui sème le vent, récolte la tempête.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Owen Senay
Modo'
Modo'
avatar

Messages : 1376
Date d'inscription : 09/06/2011
Age : 27

Feuille de personnage
Taille et Age (réel et physique) : Taille : 1m80/ Réel : 120 ans/ Physique : 25 ans
Double Compte: Arcane Senay/ Océane O'Gtoria
Dons et espèces: Intangibilité, paralysie, peut voir des phénomènes et événements futurs par flash et bonnes connaissances en art martiaux

MessageSujet: Qui sème le vent, récolte la tempête.   Lun 31 Oct - 20:45

Je venais tout juste de me disputer avec Cara, alors que cela faisait un bon moment que nous n'avions pu repasser un petit instant tranquille ensemble ... J'étais en colère ça s'était clair et net, mais j'étais toutefois très triste et m'en voulais pour avoir oser douter d'elle. Cependant, l'avoir entendu parler d'un "amant" m'avais tout de suite inquiété. Et de savoir que ce mot fût prononcé par elle me fis juste très mal ... J'avais voulu remettre les choses en place et essayer de lui parler calmement, mais la colère fût tellement puissante pour elle, qu'elle ne se contenait plus et m'envoyait tout au point à m'envoyer pêtre ce qui se réalisa d'ailleurs vu qu'elle a quitté la chambre en claquant la porte et surtout, en m'annonçant qu'elle était enceinte de moi. Non ... ça encore, que nous nous disputions ça peut encore passer, mais là, qu'elle soit enceinte de moi je ne peux le croire, surtout qu'elle m'avait bien dit qu'elle prenait la pillule ... Je marchais tranquillement dans le parc, seul, fixant longuement l'horizon, le néant entièrement perdu dans mes pensées. Comment est-ce possible ? Et pourquoi m'a-t-elle dit ça maintenant ? Pendant notre dispute ? Tenait-elle vraiment à ce que je devienne fou ? Si c'est le cas, cela risquera de réussir. Et déjà là j'en suis à deux doigts ... Je vis deux personnes me regarder du coin de l'oeil ce qui me fit me retourner et les fixer d'un regard très noir qui directement les fit détourner les yeux. Mouais ... j'avais oublié qu'à présent je devais aussi me méfier de ce parc car visiblement les murs et les buissons ont des oreilles. Et des très mauvaises oreilles par la même occasion ! Vu qu'ils n'ont fait que débiter des âneries ... Une fois arrivé près du muret sur lequel je m'étais assis il y a quelques minutes plus tôt avec Mélinda, je m'assis à nouveau et regardais longuement le ciel pensif et surtout très tracassé. Ma colère était toujours présente mais en même temps je voulais tellement la revoir et m'excuser, lui reparler ... Poussant un grand soupire, je pliais une de mes jambes devant mon torse et y posais mon bras, laissant l'air frais de l'automne me caresser le visage. Cela me calmais gentiment mais cependant, une odeur vint me faire froncer les sourcils une fois que celle-ci vint entrer dans mes narines. Une odeur forte, acide avec un mélange de fumée de cigarette et de parfum ... S'était vraiment plus que bizarre, mais étonnament cette odeur me semblais familière. Pourquoi je ne saurais l'expliquer. Mais directement j'eus l'image de mon pays natal qui me vint en tête. Peut-être son parfum, qui ressemblait de près à de l'ensens et des herbes médicinales. Suite à ça, je sentais une force plutôt grande se rapprocher de moi, ce qui me fis me retourner très rapidement me laissant apercevoir un homme debout, adossé à un arbre, les bras croisés devant le torse. Sa peau était toute aussi basanée que la mienne et par son visage, je pu tout de suite identifier sa nationalité, qui était la même que la mienne. ça, s'était indéniable ...
Revenir en haut Aller en bas
Desmodontinae

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 13/06/2011

MessageSujet: Re: Qui sème le vent, récolte la tempête.   Lun 31 Oct - 21:17

J'étais venu ici, dans ce parc, car d'après mes collègues et les exigeances de notre maître le Pharaon, ce jeune homme qui depuis sa naissance était condamné à une mort certaine pour sa dangerosité acquise lors de son évolution, se trouvait quelque part dans cette ville. Il veut à tout prix le retrouver, car sachant que sa mère est encore en vie dans notre terre, celui-ci pourrait très bien revenir et un jour se venger de la mort de son fameux "père" que nous avons tué pour punission de haute trahison envers les lois du pays et le respect du Pharaon pour avoir gardé sa véritable image de Vampire secrète. Le dernier de mes collègues qui l'avait rencontré, fût tué après un combat certain. Depuis, nous étions resté en secret afin de créer un plan pour réussir un jour à le capturer et le livrer au maître afin qu'il puisse le tuer de ses propres mains et de prendre sa soeur comme épouse, Du moins, si celle-ci est encore en vie car avec la vie qu'elle a dût mener chez nous, elle ce serait sans doute déjà suicidée la pauvre petite chérie ...

J'avais donc décidé d'aller me promener dans le parc espérant croiser la route de ce "Owen". Pour l'instant, une ribambelle d'humains se promenaient et me dévisageaient de la tête aux pieds. Pff ... Petits imbéciles. Ils feraient bien de se soucier de leur tête qui pourrait être tranchée en moins de deux tellement leur force est faible. Je tirais sur ma cigarette, me laissant me délecter de la fumée que j'aspirais et recrachais dans les airs. Mon regard vint tout de suite attiré par une aura plus forte que celles de ces autres humains idiots qui ne faisaient que se promener en ville. Un vampire .... Et encore mieux ! Cet homme ... Celui que nous recherchons. Que le maître recherche depuis tant d'années ... Quand je pense que ce gringalet pourrait être aussi puissant que le Pharaon et le détrôner en un rien de temps, cela me rend juste malade rien que d'y penser ... Et puis, quel style pitoyable .... Il vint s'asseoir sur le muret en pierre qui se trouvait seulement à quelques mêtres de moi. Il semblait pas s'apercevoir que j'étais là pour lui, que je l'observais et ne souhaitais qu'une chose : sa peau ... Malheureusement pour moi, une brise se leva et chassa mon odeur dans sa direction ce qui le fit se retourner en un rien de temps. Et bien, au moins, je n'aurai pas besoin de lui montrer par moi-même que je suis là. Je le regardais dans le plus profond des yeux. Mon regard était très noir et mes lèvres dessinaient un petit sourire amusé voir presque enjoué tellement j'étais ravi de le voir ici.

D : Et bien, qui aurait cru que tu deviendrais ainsi en grandissant. Il n'y a pas à dire, tu es tout le portrait de ton cher père. Aussi bizarre que lui ...

Je tirais une dernière fois sur ma cigarette, puis je la jetais dans l'herbe sans même l'éteindre. A quoi bon le faire, de toute façon des humains sont payés pour balayer les rues.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Owen Senay
Modo'
Modo'
avatar

Messages : 1376
Date d'inscription : 09/06/2011
Age : 27

Feuille de personnage
Taille et Age (réel et physique) : Taille : 1m80/ Réel : 120 ans/ Physique : 25 ans
Double Compte: Arcane Senay/ Océane O'Gtoria
Dons et espèces: Intangibilité, paralysie, peut voir des phénomènes et événements futurs par flash et bonnes connaissances en art martiaux

MessageSujet: Re: Qui sème le vent, récolte la tempête.   Lun 31 Oct - 21:55

Après avoir sentis une odeur érange et surtout non humaine, je m'étais retourné à vive allure car ce parfum ne me fus aucunement inconnu. Etrangement, il me rappelait mon pays natal et cela ne me fus pas bon du tout. Et j'avais raison, car je vis un homme adossé à un arbre, en train de tirer sur sa cigarette, un petit sourire affiché sur ses lèvres comme si il était amusé que je le dévisage ainsi. Je fronçais les sourcils et le regardais longuement sans même bouger de sur mon muret. Il ne me voulait aucunement du bien, ça il était clair et net ... Je pouvais le ressentir.

D : Et bien, qui aurait cru que tu deviendrais ainsi en grandissant. Il n'y a pas à dire, tu es tout le portrait de ton cher père. Aussi bizarre que lui ...

O : Laisse mon père en dehors de ça tu veux !? C'est en face de moi que tu es et non en face de mon père ...

Je me levais et sautais en bas du muret afin de pouvoir me retrouver debout face à lui. Il était de la même taille que moi, toutefois il était bien plus musclé. Une vraie armoir à glace cet homme ... Je vis du coin de l'oeil que des humains nous regardais d'un regard craintif comme si ils sentaient que la baston allait arriver. En même temps, leur sens ne les trompaient pas, car je le sentais moi aussi en plus de l'odeur de la cigarette qui me donnait juste envie de vomir ...

O : A la place de me raconter des paroles dont je m'en balance, fais ce que tu as à faire et casse-toi ! Même si j'ai bien une idée de pourquoi tu es ici ...

Plus je le regardais, et plus il m'était facile de l'identifier. Son regard perçant me dévisageait et je pouvais y lire une très profonde envie ... Celle de me tuer. S'était un des serviteurs du Pharaon ... Mais lui, n'était aucunement comme celui qui m'avait attaqué dans le parking. Il était bien plus puissant et son rang était plus plus élevé. Peut-être que je devrai regretter mes paroles, mais au contraire, je serrais les dents, laissant mes crocs transparaître et mes yeux scintiller toujours en le fixant dans le blanc des yeux ... Je n'aurai donc jamais la paix avec ces sala*ds ! Toutefois ... je restais un instant pensif, repensant à Cara. Je me pinçais les lèvres, fermant un instant les yeux. Je rouvris les yeux, lorsqu'une odeur plus douce et plus rassurante vint me caresser les narines. Je compris que Cara n'était pas loin et qu'elle allait sans doute nous voir à cause de la foule de personne qui nous entourait et nous regardait. Je gardais les yeux fermés, sentant que ce vampire était sur le point de m'attaquer. Peut-être que pour moi ça allait être la fin ... Je préfère dans ce cas me battre comme je le pourrais et ferai de mon mieux pour survivre.

O : Cara ... pardonne -moi ...

Je rouvris les yeux et laissait le vampire m'attaquer le premier, me préparant physiquement et surtout psychologiquement.
Revenir en haut Aller en bas
Desmodontinae

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 13/06/2011

MessageSujet: Re: Qui sème le vent, récolte la tempête.   Lun 31 Oct - 22:27

O : Laisse mon père en dehors de ça tu veux !? C'est en face de moi que tu es et non en face de mon père ...

Mon sourire s'accentua lorsque je l'entendais parler. Il n'y avait plus aucun doute, s'était bien lui le jeune "élu". Une fois ma cigarette jetée dans l'herbe sous les yeux désemparés mais à la fois curieux des quelques humains qui se trouvaient là, je m'avançais doucement gardant mes bras croisés devant mon torse.

D : Oh? Aurais-je touché un point sensible ? Demandais-je en le fixant dans les yeux tout comme lui le faisait de ses yeux aussi rouges que le sang d'un humain.

Il sauta en bas le muret pour se retrouver debout face à moi. Je pouvais sentir une sensation de colère mais aussi d'inquiétude. Cela ne provenait aucunement de moi mais bien de lui. Mmm ... Pourquoi serait-il inquiet de mourir? Tient-il à quelqu'un de spécifique ? Intéressant .... Il faudra que je m'en informe mieux tiens !

D : Dis donc ! Pourquoi avoir aussi peur de mourir ? Y-a-t'il quelque chose ou quelqu'un à qui tu t'es accroché pour que tu viennes à fuir la mort qui t'ouvre gentiment les bras ?

O : A la place de me raconter des paroles dont je m'en balance, fais ce que tu as à faire et casse-toi ! Même si j'ai bien une idée de pourquoi tu es ici ...

Je fermais les yeux en soupirant longuement. Quelle tête de mule ce mec ... Décidément il m'est déjà insuportable. Plus vite je l'affaiblirai, plus vite je le capturerai et plus vite mon maître le tuera ! Il a raison après tout. Pourquoi autant fair attendre alors que la surprise est juste à portée de main ? Je vis ses crocs transparaître et ses yeux se mirent à scintiller ce qui attira encore plus la curiosité des humains. A présent une foule se présentait autour de nous. J'avais vraiment l'impression d'être dans un combat de catch. Quelles ignorants ces humains je vous jure ... Je sortis mon épée, et courru à une très grande vitesse dans sa direction, aussi rapide fût elle que je me retrouvait derrière lui en une fraction de seconde, prêt à lui trancher la tête.

O : Cara ... pardonne -moi ...

Mmm ... Cette personne à laquelle il tient tant se nomme donc Cara? Intéressant ... Si je la trouve je vais me faire une joie de la faire souffrir en tuant son bien aimé sous ses yeux !

D : Les faibles ne m'intéressent pas ! Dis-je en levant mon épée. ADIEU !!!!!!

Je baissais mon arme en un mouvement ultra rapide, réussissant à atteindre sa taille et en particulier ses côtes qui furent transpercées. Je pu voir son sang jaillir et sortir de sa plaie. Ce fût bien trop facile ... Pourquoi mon collègue fût-il tué par ce gringalet qui n'est même pas fichu de se battre comme un vrai homme digne de ce nom ? A moins que ... Non, il doit manigancer quelque chose, pour que je vienne à l'achever aussi facilement. Je retirais mon épée de ses côte et revisais son ventre que je ratais en le voyant sauter dans les airs en s'aidant d'un salto arrière. Je me retournais, voyant que sa plaie était toujours présente.
Revenir en haut Aller en bas
Cara Harrison
Modo'
Modo'
avatar

Messages : 1533
Date d'inscription : 09/05/2011
Age : 26
Localisation : Quelque part

Feuille de personnage
Taille et Age (réel et physique) : 18 ans 1m68
Double Compte: Mélinda Gordon, Keira Kohler & Eden Senay
Dons et espèces: convertir les gens, Eloigner la magie de moi, & le Souffle de vie

MessageSujet: Re: Qui sème le vent, récolte la tempête.   Mar 1 Nov - 13:45

Je venais de me disputer avec Owen, alors que sa faisait un bon moment qu'on ne c'était pas vu. Moi j'étais toute contente de le voir et tous et hop je rentre on s'engueule pour une histoire bidon. J'étais tellement furieuse contre lui, que j'était pas prête de rentré, je me ficher si il inquiet ou pas, il pouvait l'aêtre car j'était pas décider de rentré ohh sa non. C'est vrai quoi, si il me fait pas confiance, pourquoi on es ensemble?? Autant qu'on se sépare, mais bon j'étais quasiment sur d'être enceinte de lui, et puis je l'aimais moi mon Owen. C'étais plus fort que mi, vivre sans lui, pour moi était impossible. Mais comment pouvait-il croire que je l'avais tromper?? Il était taré ma parole. Et puis pourquoi lui il aurait droit de voir cette Mélinda la et moi j'aurai pas droit de voir d'autre garçons?? C'est vrai quoi, il me dis que je peux voir qui je veux mais il me fait une scéne de jalousie. C'était la première fois que je le voyais comme sa. Il avait était tellement furieux contre moi, que j'en revenais pas. J'étais parti en claquant la porte derrière moi, il l'avait bien chercher. Il avait douter de moi, de ma fidélité envers lui, j'arriver pas a le croire... Alors que je continuer de marcher assez vite, mes pas me fis venir dans ce parc ou j'avais tellement de bon souvenir avec Owen, et le petit Nicolas qui d'ailleurs me manquer quand même. Je marcher et vis plusieurs personne qui entouré je sais pas trop quoi, peut être que quelqu'un avait des ennuis. Alors je m'approche doucement et vis tous le monde se reculer d'un coups mais rester en cercle. Je me demander bien ce qui pouvais se passer alors m'approche plus et passe entre plusieurs personne et vois Owen faire un saut. Non mais il es fou, complètement taré de se montré ainsi en publics. Quand je fus assez près je pu voir un autre personne, un vampire a l'odeur, il tenait a la main une épée, et quand mon regard se posa sur Owen, je le vis blesser. Et la mon coeur se mis a battre a une vitesse folle. Quand je vis le vampire qui aller attaquer mon bien aimé a nouveau, je ne pu m'empêcher de hurler un non.

O : Cara ... pardonne -moi ...

D : Les faibles ne m'intéressent pas ! Dis-je en levant mon épée. ADIEU !!!!!!

C: NON !!!

Tous les regard se poser sur moi, mais je m'en ficher, je voulez pas qu'il lui fasse du mal encore. Owen était deja blesser, mais je savais qu'il aller guérir tout seul, mais qu'est qu'il attendait pour que sa plaie se referme?? Alors que je m'approche pour rejoindre Owen afin de l'aider et tous, je me retrouve bloquer, le vampire me rattrapant, me plaquant fortement contre lui. Je pouvais sentir ses formes dans mon dos, ses muscles, sa respiration que j'entendais aussi, je sentais son odeur aussi.

D: Oh hop hop, ma douce. Vient par la. Me dit-il a m'attrappant. Humm, tu sent bon ma douce. Owen a fait un bon choix. Me dit-il. Quelle chance tu as Owen, sa me donne juste envie de la croquer. Lui dit-il en m'embrassant sur la joue et dans le cou.

Je penche ma tête sur le coter ou je sentais ses lèvre, pour ne pas qu'il m'embrasse, il y avait qu Owen qui avait droit et sentir un atre homme me toucher, bon sang que sa me donner envie de vomir.

D: En première loges pour vous voir souffrir mutuellement, n'est pas magnifique??

Je ne disais rien, regardant seulement Owen, je m'inquièter pour lui, je ne voulez pas le perdre, je m'en remettrais juste pas.

C: Si tu le touche, tu le regretterais bien fort espèce pourriture

D: Hum ta nana me menace Owen, puisse-je la torturé?? Ohh je suis bête, j'ai pas besoin de sa permission

Dit-il en ricanant sadiquement, puis d'un coup il me fis quelque chose qui me fis hurler de douleur, Et comme il me tenait je ne pouvait pas m'écrouler a genoux. Ce qu'il me faisait la était terriblement douleureux, et le pire c'est que je ne savais pas ce qu'il me faisait la, mais sa faisait plus que mal. Je hurler de douleur, et les larmes coulez sur mes joues tellement la douleur était forte, quand il arrêta, je poussa un soupire de soulagement. Je prononçer très doucement le prénom d'Owen, fermant les yeux, deja fatigué par ce qu'il m'avait fait.

D: Quoi?? Owen, ta douce te réclame

Je m'en voulez pour notre dispute, et je voulez lui dire un désoler mais la c'était impossible.
Revenir en haut Aller en bas
Owen Senay
Modo'
Modo'
avatar

Messages : 1376
Date d'inscription : 09/06/2011
Age : 27

Feuille de personnage
Taille et Age (réel et physique) : Taille : 1m80/ Réel : 120 ans/ Physique : 25 ans
Double Compte: Arcane Senay/ Océane O'Gtoria
Dons et espèces: Intangibilité, paralysie, peut voir des phénomènes et événements futurs par flash et bonnes connaissances en art martiaux

MessageSujet: Re: Qui sème le vent, récolte la tempête.   Mar 1 Nov - 14:21

Lorsque je l'entendis me parler de mon père, je ne pu m'empêcher de m'énerver et de le faire retirer ses paroles. Qu'il vienne à me critiquer là, ça passait encore car au pire je m'en fichais royalement. Mais qu'il vienne à parler de mon père aussi facilement, là je ne pouvais le laisser faire. Je le vis sourire d'une façon assez sadique lorsque je défendis mon père.

D : Oh? Aurais-je touché un point sensible ?

Je ne répondis rien, ne voulant pas lui éclaircir la voie. En effet, il avait touché un point sensible mais ce n'était pas ça qui allait m'empêcher de me battre même bien loin de là ! Il me fixait longuement comme si il essayait de lire dans mes pensées. Pourtant, il en serait incapable car en ce moment même je ne pensais à absolument rien du tout. Toutefois, je ne souhaitais aucunement mourire, mais malheureusement, je ne savais pas dans quel état est-ce que j'allais me retrouver à la fin de ce combat. Peut-être serais-je encore en vie ? Peut-être que non ..

D : Dis donc ! Pourquoi avoir aussi peur de mourir ? Y-a-t'il quelque chose ou quelqu'un à qui tu t'es accroché pour que tu viennes à fuir la mort qui t'ouvre gentiment les bras ?

Il sortit son épée qui était l'arme typique des serviteurs du Pharaon. D'après ce que je sais, eux seuls peuvent la manipuler, ou bien, il faut avoir un don ou une force d'aura spécifique pour réussir à la contrôler. Il courru à une très grande vitesse dans ma direction, se retrouvant derrière moi en une fraction de seconde. Je ne réagis aucunement, le laissant m'attaquer en premier.

D : Les faibles ne m'intéressent pas ! ADIEU !!!!!!

C : NON !!!

Je me tournais légèrement sur le côté ce qui me fit me faire transpercer à la taille et plus précisément aux côtes. Je pouvais y voir mon sang sortir de ma plaie qui n'était aucunement petite. Mais heureusement il ne m'avait rien endommagé intérieurement, cette blessure me sera donc assez simple à guérir. Il retira son épée et la redirigea vers mon dos qu'il voulut transpercer. Mais je réussi à éviter son attaque en sautant dans les airs, re attérissant derrière lui en m'aidant d'un salto arrière. Je vis Cara du coin de l'oeil, ce qui me fis me pincer la lèvre. Pourvu que ce vampire de médeu ne lui fasse pas de mal ... Autrement là il sera clair et net qu'il aura de sérieux problèmes. Je la vis s'approcher de moi, mais ce vampire la prit par le poignet pour la tirer vers lui delà à ce qu'il la prenne contre lui.

D : Oh hop hop, ma douce. Viens par là. Humm, tu sens bon ma douce. Owen a fait un bon choix. Dit-il en approchant dangereusement ses lèvres de son cou. Quelle chance tu as Owen. Sa me donne juste envie de la croquer.

Il se mit alors à l'embrasser dans le cou, ce qui me fis serrer les poings. J'utilisais alors ma vitesse vampirique pour courire jusqu'à lui, puis en une fraction de seconde, je pris une de ses dagues qui se trouvait dans sa ceinture et me remis face à lui pointant la pointe de la dague sur sa gorge. Il arrêta ce qu0il était en train de faire et redressa la tête en souriant.

D : En première loge pour vous voir souffrir mutuellement, n'est-ce pas magnifique??

C: Si tu le touche, tu le regretterais bien fort espèce pourriture !

D: Hum ta nana me menace Owen, puisse-je la torturé?? Ohh je suis bête, j'ai pas besoin de sa permission

O : Entre elle et toi, ce ne sera pas elle qui mourra le premier, mais toi ! Dis-je en appuyant un peu plus sur la dague qui traversa la peau de son cou laissant un filet de sang couler.

Je le vis alors commencer à torturer Cara, ce qui m'énerva sérieusement. Il n'avait pas à toucher à elle. Si il était là, s'était pour moi et non pour elle ! Je regardais Cara dans les yeux d'un air très sérieux, puis je fis un mouvement très rapide avec mon bras, laissant la lame tranchante de ma dague transpercer la gorge du vampire à quelques milimètres de la tête de Cara. Sur le coup, celui-ci la lâcha et j'en profitais pour retirer mon arme et lui toucher l'épaule afin de le paralyser ce qui se produit. Je tirais Cara vers moi, la prenant dans mes bras tout en m'assurant qu'elle allait bien. Malheureusement pour moi, ce serviteur avait réussi à se libérer de mon emprise. Je me plaçais rapidement devant Cara afin de la protéger, puis en un coup, nos armes s'entrechoquèrent, avec une telle force que nos lames laissaient des étincelles jaillir de chaques côtés.

O : Cara, éloigne-toi le plus vite possible ! Je ne veux pas qu'il te touche !

Je finis par lui donner un fort coup de genou dans le ventre ce qui le fit lâcher prise, puis en sautant dans les airs j'attéris derrière lui pour lui donner un coup par derrière. Mon corps était la seule arme que je possédais en plus de la dague. Il fallait donc que je fasse de mon mieux pour le conserver intact. Il réussit néanmoins à dévier mon attaque en plaçant son épée derrière lui.
Revenir en haut Aller en bas
Desmodontinae

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 13/06/2011

MessageSujet: Re: Qui sème le vent, récolte la tempête.   Mar 1 Nov - 14:58

J'avais réussi à transpercer les côtes de ce morveux sans qu'il vienne à bouger d'un seul poil. Cela me paru bien suspect d'ailleurs ... Car si il avait vraiment hérité du côté de son père, il n'aurait pas hésité à bouger et ce serait même parfaitement bien débrouiller pour la défense ! Car son père, quelle bête fût-il en combat ! Ce combat je m'en souviendrais toute ma vie ... Un adversaire redoutable presque impossible à toucher. Je sentis soudain une agréable odeur me caresser les narines. Non pas une odeur, mais deux. Celle du sang, qui n'était autre que celui d'Owen qui sortait de sa plaie et qui s'enroulait autour de la lame de mon épée, et le doux parfum sucré d'une femme, d'une jeune adulte pour être plus précis. D'ailleurs, son odeur devint tellement plus forte, que je ne pu m'empêcher de lever les yeux vers la foulée.

C : NON !!!

Je retirais mon épée et attaquais une seconde fois espérant pouvoir y mettre fin tout de suite. Malheureusement pour moi, cette gamine m'avait distrait et donc, ce morveux pu esquiver mon attaque en sautant dans les airs tout en exécutant un salto arrière ce qui le fis se retrouver derrière moi. Dès que je me retournais, je vis une jeune femme blonde et plutôt mignonne s'approcher de lui. Je ne restais pas sur place, lui pris le poignet fermement et l'attira vers moi afin que je puisse entourer sa taille parfaite de mon bras.

D : Oh hop hop, ma douce. Viens par là. Humm, tu sens bon ma douce. Owen a fait un bon choix. Dis-je en approchant mes lèvres de son cou. Son odeur était si douce, et sa peau si titillante que je ne voulais qu'en faire qu'une bouchée. Quelle chance tu as Owen. Sa me donne juste envie de la croquer.

Je ne pu résister plus longtemps à la tentation. Son odeur m'étais juste trop agréable, trop délicieuse. Quel devait-être le goût de son sang alors ? Juste un véritable régal si ce morveux l'a prise comme partenaire ! J'y déposais mes lèvres contre sa douce peau, les glissant doucement. Absolument délicieuse ... Le maître se ferait une joie de se contenter de cette jeune fille comme femme ou mieux, comme festin ! Je sortis ma langue et lui caressa le cou doucement. Elle semblait ne pas apprécier car elle baissa sa tête sur le côté afin de me faire arrêter. D'un coup, je sentis un courant d'air très frais m'entourer et en une fraction de seconde, une pointe me piqua la gorge. Je ne pu m'empêcher de sourire à ce spectacle. Il a donc enfin décidé à bouger ses fesses celui-là !

D : En première loge pour vous voir souffrir mutuellement, n'est-ce pas magnifique??

C: Si tu le touche, tu le regretterais bien fort espèce pourriture !

D: Hum ta nana me menace Owen, puisse-je la torturé?? Ohh je suis bête, j'ai pas besoin de sa permission ! Ahahahaha !

O : Entre elle et toi, ce ne sera pas elle qui mourra la première, mais toi !

A ses mots, je ne pu m'empêcher de sourire et de commencer à torturer cette charmante créature que je tenais encore dans mes bras. Je posais ma main sur son ventre plat, et lui agripais la peau de mes griffes ce qui la griffa. Je lâchais ensuite prise et glissais ma main tout le long de son magnifique corps de déesse, n'oubliant pas bien sûr de parcourir sa volumineuse poitrine rebondie. A cet instant, je sentis la pointe de la dague me traverser la peau laissant mon sang s'écouler de ma blessure. Mmm ... Il ne supporte donc pas que l'on touche à sa "dévouée chérie" ? Il appuya plus fortement, ce qui fit entrer la lame dans mon cou. Je lâchais prise malgré moi laissant champs libre à ce petit imbécile de vampire. Il retira alors son arme de mon cou une fois que la jeune femme partit et me toucha l'épaule ce qui en un coup me paralysa entièrement. J'étais incapable de bouger et de même parler. Je ne pouvais faire qu'une seule chose : voir... Je me concentrais sur son esprit, et réussi à me libérer de son emprise ce qui le fit se mettre en défense. Je levais à nouveau mon arme et courant à une vitesse fulgurante dans sa direction, baissant mon arme avec force. Celui-ci en fit de même, laissant nos armes s'entrechoquer avec une telle puissance que nos lames auraient très bien pu se fendre.

O : Cara, éloigne-toi le plus vite possible ! Je ne veux pas qu'il te touche !

Je vis les muscles de ce morveux se rétracter lorsque nos coups se joignirent. Mmm ... Bien bâtit le petit. Et pas aussi morveux qu'il en a l'air ... Il me donna un coup de genou dans le ventre ce qui sur le coup me fis lâcher prise sur ma défense, mais dès que je sentis son aura se déplacer pour venir derrière moi, jeux le refléxe de placer mon épée dans mon dos ce qui eu pour effet de faire à nouveau s'entrechoquer nos armes avec force.

D : Mmm ... Joli coup petit. Mais malheureusement pas assez fort pour en venir à bout ! Dit-je en laissant la lame de mon épée scintiller d'une aura dorée, ce qui amplifia la force de mon coup qui le propulsa à quelques bons mêtres derrière moi. Je me tournais entièrement, laissant bien mes os craquer bruillament devant tout le monde. Franchement, tu me déçois. Pour être un vampire pur souche qui soit-disant, aurait acquis de la force du Pharaon au point de le détrôner, je trouve que tu es bien faible par rapport à ce qu'on nous a dit. Je le regardais en souriant maléfiquement. Ton père aurait sans doute bien honte d'avoir un fils digne de ce nom, aussi faible et pitoyable que toi ! Heureusement qu'il est mort sans même t'avoir connu ! Car là il en pleurerait sans doute de honte ... ahahahahahah !
Revenir en haut Aller en bas
Cara Harrison
Modo'
Modo'
avatar

Messages : 1533
Date d'inscription : 09/05/2011
Age : 26
Localisation : Quelque part

Feuille de personnage
Taille et Age (réel et physique) : 18 ans 1m68
Double Compte: Mélinda Gordon, Keira Kohler & Eden Senay
Dons et espèces: convertir les gens, Eloigner la magie de moi, & le Souffle de vie

MessageSujet: Re: Qui sème le vent, récolte la tempête.   Mar 1 Nov - 16:34

D: Hum ta nana me menace Owen, puisse-je la torturé?? Ohh je suis bête, j'ai pas besoin de sa permission ! Ahahahaha !

O : Entre elle et toi, ce ne sera pas elle qui mourra la première, mais toi !

Alors que ce salle vampire m'avais fait souffrir comme pas possible, il finit par arrêter et je pu prononcer le prenom de mon bien aimé. J'avais entendu Owen qui le menacer, et j'avais peur de le perde. Ce vampire semblais être plus fort que Owen. Comment allait-il s'en sortir? Et moi qui pouvais pas me transformer sous les yeux des personnes ici présente. Je me demandais comment j'allais l'aider. J'étais deja fatiguè a cause de la douleur qu'il m'avait donner, J'avais un peu de mal a tenir sur mes jambes mais je pouvais encore marcher. Il m'avait griffer sur le ventre et je sentais quelque chose coulez surement mon sang mais je ne dit rien a Owen pour pas qu'il s'inquiète, pour qu'il pense a ce débarasser de lui, afin qu'on puisse rentré toute les deux et parler et se réconcilier. Faut dire que je m'en voulez énormément de lui avoir parler comme sa, je le regretter tellement. Je sorti de mes penser en sentant les mains de se vampire se promenner sur mon corps et le pire c'est que je pouvais même pas le dégager, son visage était bie trop près du mien et il pourrait me mordre. A cette instant Owen fis quelque chose trop rapide pour mes yeux, mais je le vis devant nous ne dagne a la main prés a trancher la gorge de se vampire, mais il ne faisait rien, qu'attendait-il?? Je regard son épaule et vis du sang y coulez, je m'était pas blesser a cette endroit alors comment...?? C'était Owen qui avait planter un peu plus la pointe de la dagne dans sa gorge. Et puis je me retrouve enfin libre de son emprise. Je me mis a coter d'Owen posant ma main sur mon ventre, et voit le vampire, faire une manoeuvre rapide. J'entendis Owen parler le regard et m'éloigne a sa demande.

O : Cara, éloigne-toi le plus vite possible ! Je ne veux pas qu'il te touche !

Je m'étais éloigner loin d'eux, faisant reculer le peu de personne qui rester, car les autres avais pris la fuite a cause de la peur. Je les regarder pouvant rien faire et entend ce démon, oui démon car pour moi s'en était un. Il parler en même temps qu'il se batter, faisant entre choquer leur larmes.

D : Mmm ... Joli coup petit. Mais malheureusement pas assez fort pour en venir à bout ! Franchement, tu me déçois. Pour être un vampire pur souche qui soit-disant, aurait acquis de la force du Pharaon au point de le détrôner, je trouve que tu es bien faible par rapport à ce qu'on nous a dit. Ton père aurait sans doute bien honte d'avoir un fils digne de ce nom, aussi faible et pitoyable que toi ! Heureusement qu'il est mort sans même t'avoir connu ! Car là il en pleurerait sans doute de honte ... ahahahahahah !

Il essayait de le déstabilisé, quel lâche.

C: Ne l'écoute pas mon chéri, ce n'est pas vrai. Au cntraire, il serait fière de toi, tout comme je le suis mon amour. Tu m'entend, ton père serait fière je t'aime....

Je le regarder se battre, je ne pouvais que je soutenir, même si je voulez faire plus, je voulez également qu'il fasse attention car apparemment il ferait tous pour déstabliser mon amour.
Revenir en haut Aller en bas
Owen Senay
Modo'
Modo'
avatar

Messages : 1376
Date d'inscription : 09/06/2011
Age : 27

Feuille de personnage
Taille et Age (réel et physique) : Taille : 1m80/ Réel : 120 ans/ Physique : 25 ans
Double Compte: Arcane Senay/ Océane O'Gtoria
Dons et espèces: Intangibilité, paralysie, peut voir des phénomènes et événements futurs par flash et bonnes connaissances en art martiaux

MessageSujet: Re: Qui sème le vent, récolte la tempête.   Mar 1 Nov - 17:15

A deux reprises j'avais essayé de l'attaquer mais les deux fois il réussit à éviter. Nous nous regardions dans le blancs des yeux, d'une façon toute aussi féroce et noir l'un que l'autre. Enfin ... Ce vampire ne faisait plus que s'amuser qu'autre chose visiblement. Car à force de le voir sourire, j'en conclu qu'il ne désirait qu'une chose : me faire souffrir et non me tuer.

D : Mmm ... Joli coup petit. Mais malheureusement pas assez fort pour en venir à bout ! Franchement, tu me déçois. Pour être un vampire pur souche qui soit-disant, aurait acquis de la force du Pharaon au point de le détrôner, je trouve que tu es bien faible par rapport à ce qu'on nous a dit. Ton père aurait sans doute bien honte d'avoir un fils digne de ce nom, aussi faible et pitoyable que toi ! Heureusement qu'il est mort sans même t'avoir connu ! Car là il en pleurerait sans doute de honte ... ahahahahahah !

Je devais bien avouer qu'en entendant ses paroles, surtout les dernières cela me fis mal. Mais sans arrêt, je me disais de ne pas l'écouter. Même bien loin de là, je devrais rester complètement indifférent à ses paroles mais je n'y arrive pas ... Cara s'était éloignée comme je lui avais demandé et en avait profité pour repousser les quelques personnes qui nous regardaient avec des yeux plus qu'inquiets. Je sentais mes crocs me faire atrocement mal, et mes yeux me brûlaient comme si des larmes de sang allaient me les noyer. Toutefois, ce n'était aucunement ça ... J'entendais soudain la voix de Cara, ce qui eut pour effet de me calmer.

C : Ne l'écoute pas mon chéri, ce n'est pas vrai. Au contraire, il serait fier de toi, tout comme je le suis mon amour. Tu m'entends, ton père serait fier ! Je t'aime ....

Je serrais les poings, encouragé par les paroles de Cara. M'en voulait-elle toujours autant? Moi qui n'est pas été aussi tendre avec elle ... En ce moment, je ne voulais que deux choses : prouver à ce vampire de quoi je suis capable, et rentrer à l'académie avec Cara afin de pouvoir lui parler et surtout m'excuser. Je commençais à m'impatienter et sérieusement.

O : Merci ma belle ... Je t'aime moi aussi ... Dis-je calmement tout en fermant les yeux.

J'essayais de rester le plus calme possible, mais une immense force maléfique me fit ouvrir les yeux en quelques secondes. Ce vampire idiot se tourna dans la direction de Cara et s'approcha d'elle tout en lui prenant à nouveau le poignet fermement, la menaçant avec son épée qu'il pointa dans sa direction. Non, là s'en est vraiment trop ! Je courru avec ma vitesse vampirique mais au vu de la distance cela ne semblait encore pas assez rapide pour la sauver à temps ...

Il faut que j'aille plus vite ... Pensais-je. Plus vite ... plus vite ...

Mes yeux devaient sans doute avoir changé de forme, car ceux-ci ne me brûlaient plus ou du moins, très peu. Je vis la pointe de son épée se situer à quelques centimètre du coeur de Cara. Je levais ma dague, et d'un mouvement ultra rapide, je tranchais le bras du vampire laissant son épée qui brillait d'une lueur dorée s'éteindre. Etrangement, je n'étais même pas essoufflé par ma course mais là, mon envie de le tuer était juste encore plus grande qu'auparavant. Il m'attaqua de front, mais je réussis à l'éviter en sautant et en le frappant violemment au visage à l'aide de mon genou que j'avais plié au niveau de son cou, ce qui le fis tomber en arrière. Il se releva rapidement et nous enchaînions les coups et prises d'art martiaux. Heureusement que j'en avais longuement pratiqué car autrement j'aurai déjà été tué. Nous pouvions entendre la foule qui commençait à s'exciter à cause du combat.

Combat en question
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Desmodontinae

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 13/06/2011

MessageSujet: Re: Qui sème le vent, récolte la tempête.   Mar 1 Nov - 17:42

C : Ne l'écoute pas mon chéri, ce n'est pas vrai. Au contraire, il serait fier de toi, tout comme je le suis mon amour. Tu m'entends, ton père serait fier ! Je t'aime ....

D : LA FERME !!! GAMINE !!!

Sans plus attendre, je pris le poignet de la jeune blonde d'une main ferme, et la tira violemment pointant mon épée dans sa direction prêt à la trancher. J'aurai bien aimé ramener cette jeune femme entière au Pharaon. Mais voilà son sort en a décidé autrement .... Enfin, tant pis pour elle, elle n'a que ce qu'elle mérite ! Je pouvais clairement y voir une très grande peur dans ses beaux yeux noisettes. C'est tellement dommage de devoir la tuer maintenant, une si bonne viande ... Quel gâchis .... J'avançais mon arme dans sa direction plus qu'à quelques secondes de la faire rejoindre la mort. Tout à coup, je sentis une très forte douleur m'envahir tout le bras, et suite à un très grand coup de vent qui passa entre cette garce et moi, je vis mon bras tomber au sol devant elle.

Comment est-ce possible ? Comment a-t-il pu ...? Pensais-je.

Sans plus attendre, je me retournais et vis le garnement debout les crocs pointus présents et ses yeux rouges sang ayant prit l'apparence de ceux d'un vrai démon. Je me mis alors à sourire à pleine dent, fier de voir ce changement si soudain.

D : Bien ! Je préfère ça, je commençais sérieusement à perdre espoire !

Je courru dans sa direction, et m'apprétait é lui donner un coup de poing qu'il évita en sautant. Il m'envoya lui un coup dans la tête à l'aide de son genou plié ce qui me fis tomber en arrière. Mon bras repoussa très rapidement. Encore heureux que j'ai réussi à apprendre à mieux contrôler ma régénération, car un combat avec un bras en moins, ce n'est pas super palpitant. Je me mis alors à l'attaquer plusieurs fois d'affilée, mais la plupart de mes coups il vint à les esquiver et à m'en donner des plus forts qui facilement me firent foncer dans des arbres ou tomber au sol. Et bien, est-ce sa petite amie qui l'a motivé à ce point? Ou est-ce mes commentaires vis-à-vis de son père qui l'ont juste mené au sommet de sa colère ? Je réussi toutefois à lui donner un grand coup de pied sur le torse, ce qui le fit foncé dans un mur et ensuite s'écrouler à terre. Sans même le laisser reprendre son souffle, je le pris par le col et le lançais le laissan re attérir à plusieurs mètres devant moi. Il semble affaiblit le pauvre petit chou ... Pff ... Moi qui avait soudainement ressenti de l'espoir, je peux encore et toujours rêver.

D : Alors, déjà fatigué ? Il me semble que tu es bien faible pour être un vrai vampire ... Ne serais-tu pas mi-vampire, mi-mauviette ?

Je repris mon épée au passage et lui planta la lame dans son biceps qui je dois avouer, n'était pas tout petit. Je retirais mon arme, et lui trancha le cou. Du moins, le côté car celui-ci se tourna à ce même instant, ce qui me fis dévier ma trajectoire de frappe.

D : Tu es en bien piteux état mon gars. Je me tournais face à la foule, et m'exclamais. Qui veut se porter volontaire pour redonner de la force à ce minus !? Mon regard se dirigea vers une fillette qui devait avoir dans les 5-6 ans. Je lui pris le poignet fermement et la tira vers moi. Merci gamine, c'est gentil de t'être proposée ... Je sentais que des humains se dirigeaient vers moi pour la libérer. je me retournais vivement et les menaçèrent. Le premier qui bloque ma route, je le tue sur le champs dans des conditions atroces ! COMPRIS !?
Revenir en haut Aller en bas
Cara Harrison
Modo'
Modo'
avatar

Messages : 1533
Date d'inscription : 09/05/2011
Age : 26
Localisation : Quelque part

Feuille de personnage
Taille et Age (réel et physique) : 18 ans 1m68
Double Compte: Mélinda Gordon, Keira Kohler & Eden Senay
Dons et espèces: convertir les gens, Eloigner la magie de moi, & le Souffle de vie

MessageSujet: Re: Qui sème le vent, récolte la tempête.   Mar 1 Nov - 19:26

J'encourager mon bien aimé, je voulez pas qu'il croit ce que ce démon lui disais car cela était stritement faux. Donc je lui disais que ce qu'il disait était faux et que son père serait fière de lui, tout comme je l'était d'ailleurs.

O : Merci ma belle ... Je t'aime moi aussi ... Entendant ses paroles, je lui fis un sourire, je lui en voulez plus, je l'aimais également et je voulez pas le perde, j'étais prête a tous pour lui.

D : LA FERME !!! GAMINE !!!

Entend le vampire me dire de la fermer, je le regard, non mais pour qui il se prend lui?? Il était taré ma parole, mais bon je n'allais rien dire car Owen se batter avec lui et il pourrai se venger de moi, en lui faisant du mal. Mais le voit s'approcher de moi, je recule doucement mais il m'attrape et m'attire a lui. Je vis son épée dans ma direction près a me trancher le coeur, je me débater voulant pas mourire, non je voulez pas, je tenais bien trop a la vie pour partir, et puis j'avais Owen, je voulez pas le laisser seul. Alors que je voyais la pointe de son épée s'approcher dangeureusement de moi, mon coeur se mis a battre plus vite, même si je savais que Owen ne me laisserai pas tomber, j'avais peur de mourire. Quand d'un coup son bras devant moi. Je m'avais qu'une envie en voyant son bras devant moi comme moi, vomir. Je me dégage de son emprise

D : Bien ! Je préfère ça, je commençais sérieusement à perdre espoire !

Suite a sa, Owen enchaina ses coups, je me regarder surprise de ses geste, il était tellement rapide, sexy en plus de sa mais bon la c'était pas le moment de penser a sa. En le voyant faire es geste souple je me demander pourquoi il les faisait pas aussi souple quand on était au lit tout les deux. Non sérieux Cara la c'était pas le moment. Je me pincer la lèvre doucement le regardant se battre avec ce vampire qui commencer sérieusement a m'énerver. Alors qu'il se batter tous les deux, le bras du vampire repoussa, puis après cela il envoya Owen contre un mur, qui le fis tomber sur le sol. Puis le voit le prendre par le col et l'envoyait a plusieurs mètre de lui.

C: OWEN !!!

Dis-je en hurlant m'inquiètant pour lui.

D : Alors, déjà fatigué ? Il me semble que tu es bien faible pour être un vrai vampire ... Ne serais-tu pas mi-vampire, mi-mauviette ?

Le voit reprendre son épée et le planter a nouveau, les larmes coulez sur mes joues, et j'avais envie de hurler sur les personnes qui était la de ce casser, qu'il parte afin que je puisse me transformer en un animal plus fort que lui.

D : Tu es en bien piteux état mon gars. Je me tournais face à la foule, et m'exclamais. Qui veut se porter volontaire pour redonner de la force à ce minus !? Merci gamine, c'est gentil de t'être proposée ... Le premier qui bloque ma route, je le tue sur le champs dans des conditions atroces ! COMPRIS !?

En l'entendant personne ne parler mais le voit s'approcher de moi, je ne bouger pas, pour sauver Owen je ferait tous, et alors que je penser qu'il aller a nouveau me reprendre, je le vis dévier et prendre une petite fille que j'essyais de rattraper, mais l'entend et me recule doucement. Mais je pouvais pas laisser faire faire.

C: Laisse la fille partir, et prend moi en échange

Lui dis-je fermemant. Les larmes coulez toujours sur mes joues mais un peu moins car il fallait que je repenne. Je m'approche d'eux doucement, et me place devant le vampire ne lâchant pas ses yeux.

C: J'ai dit, laisse partir la petite et prend moi a sa place.

Doucement j'avancer ma main, et d'un coup je l'attrape la mettant derrière moi, pour qu'elle aille voir Owen. Je rester devant lui.

C: Dégage et je te laisse la vie sauve, tu nous laisse, je me transforme pas. Tu continu, je n'hésiterai pas a me transformer devant eux. Dis-je fermemant.

Revenir en haut Aller en bas
Owen Senay
Modo'
Modo'
avatar

Messages : 1376
Date d'inscription : 09/06/2011
Age : 27

Feuille de personnage
Taille et Age (réel et physique) : Taille : 1m80/ Réel : 120 ans/ Physique : 25 ans
Double Compte: Arcane Senay/ Océane O'Gtoria
Dons et espèces: Intangibilité, paralysie, peut voir des phénomènes et événements futurs par flash et bonnes connaissances en art martiaux

MessageSujet: Re: Qui sème le vent, récolte la tempête.   Mar 1 Nov - 20:30

Cara m'avait encouragé et je devais dire que cela avait été efficace. Il est vrai que les paroles de ce vampire idiot me firent du mal, mais en même temps il ne fallait pas que je le crois. Je sentais mon courage monter en moi. Elle avait raison ... Je ne pense pas que mon père aurait eu honte de moi. Je sais qu'il m'aurait aimé peu importe comment je serai devenu ... Si il ne m'aurait pas aimé, il n'aurait pas tenu à me faire adopter pour me sauver. Je pensais que les choses allaient disparaître, mais visiblement sur ce point Cara avait totalement raison : Le passé nous rattrape toujours ... Il m'a sauvé à l'époque pour que je puisse grandir loin de ce monde qui était le mien, et aujourd'hui ce monde me poursuit sans doute pour que je puisse accomplir une destinée spécifique que j'ignore encore. Ma destinée est-elle de mourir? Ou de réussir à vivre malgré mes ennuis et ma différence ?

D : Bien ! Je préfère ça, je commençais sérieusement à perdre espoire !

La réaction du serviteur envers Cara, me fis sortir de mes pensées. Je serrais les poings, ma rage était proche, très proche ...

D : LA FERME !!! GAMINE !!!

Mon regard se mit à scintiller et dès qu'il s'approcha de moi je sautais dans les airs, frappant son visage à l'aide de mon genou que j'avais plié au niveau de son cou. Il tomba à terre, mais se releva très rapidement pour me donner un coup à son tour. J'en évitais plusieurs et réussi à utiliser mes connaissances en art martiaux pour le faire tomber à terre et le secouer. Notre combat dura de bonnes minutes et nous nous battions non stop ... Cependant, je ne fatiguais aucunement, car j'avais appris à maîtriser ma respiration et mon énergie lors de mes derniers entraînements. Toutefois, il me donna un dernier coup de pied dans le torse, ce qui me fit foncer dans le mur et tomber au sol lourdement. Je voulais me relever, mais il fût plus rapide. Il me prit donc par le col de mon T-shirt, bien foutu d'ailleurs, et me lança à des mètres de lui.

C : OWEN !!!

D : Alors, déjà fatigué ? Il me semble que tu es bien faible pour être un vrai vampire ... Ne serais-tu pas mi-vampire, mi-mauviette ? Tu es en bien piteux état mon gars. Il se tourna face à la foule en s'exclamant. Qui veut se porter volontaire pour redonner de la force à ce minus !? Il prit fermement le poignet d'une enfant ce qui ne me laissais aucunement indifférent. Merci gamine, c'est gentil de t'être proposée ... Le premier qui bloque ma route, je le tue sur le champs dans des conditions atroces ! COMPRIS !?

Cara s'avança et prit la main de la fillette essayant de la reprendre.

C : Laisse la fille partir, et prend moi en échange. Dit-elle en le fixant dans le plus profond des yeux. J'ai dis, laisse partir la petite et prend moi à sa place.

O : Cara ... non. Tu n'as aucune chance contre lui ... Murmurais-je en luttant contre le peu de force qui me restais. Tu ne sais pas de quoi il est capable. Moi je le sais, et je ne veux pas qu'il te fasse endurer quoique ce soit ...Je la regardais dans les yeux, sentant un filet de sang couler de ma bouche. Si il y en a un de nous deux qui doit mourir c'est moi et non pas toi. Ta destinée n'est pas de mourir ma belle ... Je sentais l'énergie du vampire augmenter. En me concentrant mieux sur lui, je compris qu'il allait se servir d'un choc mental pour nous achever. Je fermais les yeux, me disant que ça allait peut-être être la fin pour moi ... Je fermais un instant les yeux et lui dit d'une voix tremblante mais à la fois plus que sincère. Je t'aime Cara ... Je t'aime et je t'ai toujours aimé ... Toi ... à jamais dans mon âme, dans mon coeur ...

C : Dégage et je te laisse la vie sauve, tu nous laisse, je me transforme pas. Tu continu, je n'hésiterai pas a me transformer devant eux.

Lorsque je vis le comportement du vampire, je me redressais vivement mais difficilement. je perdais vraiment énormément de sang et ma blessure dans le cou n'était aucunement innocente elle était même bien profonde. Encore heureux que j'ai bougé car autrement il m'aurait tranché la tête.

O : CARA SAUVE-TOI !!!

A cet instant, je vis le vampire serrer le poignet de Cara et aussi celui de la fillette qui criait à plein poumon. Les humains qui nous entourait partirent pratiquement tous en courant, sentant la fin du combat arriver. Je me mis alors à courir dans la direction de Cara et de l'enfant, et c'est là que je pu sentir son énergie exploser. Mes yeux devinrent scintillant et lorsque j'en profitais pour prendre l'épée du vampire qui était encore au sol, je sautais vers Cara et l'enfant, les prirent toutes deux dans mes bras et frappa violemment l'onde avec mon épée qui soudain se mit à scintiller d'une lueur rouge sang ... La puissance de mon coup contre cette onde fût tellement grande, que ma plaie au cou ainsi qu'au bras s'ouvrirent d'avantage. La lame de l'épée se mit soudain à briller plus fortement, et l'onde de choc fût propulsée dans la direction du vampire qui cria à plein poumon une fois frappé. Suite à l'immense explosion, je posais les filles dans un endroit plus sûr, regardant Cara dans les yeux et lui déposant un doux baiser tout en lui murmurant de dernières paroles.

O : Pardonne-moi ma belle. Je t'aime ...

Je vins à nouveau vers le vampire qui était emprisonné dans cette onde. Un lasso vint entourer la lame de l'épée que je tenais et en un coup je lui transperça la poitrine, ce qui le fit crier et partir en poussière. L'explosion me propulsa à quelques bons mètres et une fois celle-ci terminée après quelques bonnes minutes, je pouvais entendre les bruit de pas se rapprocher de moi, mais j'étais incapable d'ouvrir les yeux et de bouger. J'étais comme ... paralysé. Peut-être que j'étais mort ...
Revenir en haut Aller en bas
Desmodontinae

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 13/06/2011

MessageSujet: Re: Qui sème le vent, récolte la tempête.   Mar 1 Nov - 20:59

J'avais décidé de sacrifier une gamine qui se trouvait dans la foule, pour pouvoir rassasier ce minus qui semblait déjà totalement affaibli par notre combat. Il a beau avoir un physique d'athlète, mais il se fatigue très vite pour un vampire pure souche ... Sûrement dû à son âge. La petite gamine se débattait et criait tous ce qu'elle pouvait parmi les regards paniqués de la foule. Je sentis soudain quelque chose me retenir, ce qui me fis me retourner en quelques secondes. La petite blonde refit à nouveau surface ! Tiens donc ... Comme ça, ma petite leçon ne lui a pas suffit visiblement ... Quelle tête de mule, aussi bête que son partenaire !

C : Laisse la fille partir, et prend moi en échange. Me dit-elle en me fixant dans les yeux. J'ai dis, laisse partir la petite et prend moi à sa place.

D : Ahahahahah ! Mais oui et puis quoi encore !? Tu veux pas que je laisse la vie de ton fiancé libre pendant qu'on y est ?

O : Cara ... non. Tu n'as aucune chance contre lui ... Tu ne sais pas de quoi il est capable. Moi je le sais, et je ne veux pas qu'il te fasse endurer quoique ce soit ... Je t'aime Cara ... Je t'aime et je t'ai toujours aimé ... Toi ... à jamais dans mon âme, dans mon coeur ...

D : Et blaba, et bla, et bla non mais on se croierait dans la série les feux de l'amour ... Franchement arrêtez les sornettes là je vais vomir !

C : Dégage et je te laisse la vie sauve, tu nous laisse, je me transforme pas. Tu continu, je n'hésiterai pas a me transformer devant eux.

Je ne répondis rien ne voyant même pas où était l'intérêt à lui répondre. De toute façon, quel est l'intérêt de dire des bétises quand on peut se taire ? Non, non. J'allais plutôt lui répondre à ma façon personnelle ... Je la regardais en souriant, laissant mes yeux changer de couleur et la prenant à son tour par le poignet elle ainsi que la gamine qu'elle voulut sauver.

D : Tu as voulu sauver cette gamine petite blonde, et bien tu l'auras dans l'os ! AHAHAHAHA !!!

O : CARA SAUVE-TOI !!!

Je finis par lancer une onde de choc dans la direction des deux filles que je tenais encore dans mes deux mains. Toutes deux criaient à pleins poumons. Ahhh ... Qu'est-ce que j'aime cette douce musique, si mélodieuse ... Toutefois, alors que je savourais pleinement ma victoire, je me rendis compte que j'avais eu la mauvaise idée d'abandonner mon épée. Malheureusement pour moi, elle était trop loin pour que je puisse la récupérer. Je vis soudain ce minable la prendre, et sauter dans la direction des deux filles les entourant d'un de ses bras l'épée placée devant lui laissant une lueur rouge scintiller de la lame.

D : Non ... Ce n'est pas possible ... Comment peut-il faire briller cette épée ? Seuls ... les serviteurs du Pharaon peuvent le faire où un homme digne d'être un ... Je vis soudainement l'onde de choc que j'avais propulsé, se diriger dans ma direction me laissant totalement dans l'impossibilité de réagir. Je me fis alors englober par cette onde qui commençait gentiment à me rendre fou. Ce minable revint alors vers moi, et je pu clairement distinguer la lame de son épée qui se mit à briller encore plus fortement laissant un fin lasso l'entourer je terminais donc ma phrase précédente. En criant dès qu'il enfonça la lame de son épée dans ma poitrine.PHARAON !!!!!!!!

Pour moi, s'en était fini, j'avais perdu ... Cet homme, qui d'apparence me paraîssait aussi faible et aussi ... idiot, me prouve à présent qu'il est bel et bien un danger pour le Pharaon actuel. Sa force, est équivalente à la sienne et si il continue de grandir et d'évoluer, sa force le fera elle aussi et il sera vraiment capable de le détrôner ... Ce furent mes dernière pensées, avant que je finisse par partir en poussière.
Revenir en haut Aller en bas
Cara Harrison
Modo'
Modo'
avatar

Messages : 1533
Date d'inscription : 09/05/2011
Age : 26
Localisation : Quelque part

Feuille de personnage
Taille et Age (réel et physique) : 18 ans 1m68
Double Compte: Mélinda Gordon, Keira Kohler & Eden Senay
Dons et espèces: convertir les gens, Eloigner la magie de moi, & le Souffle de vie

MessageSujet: Re: Qui sème le vent, récolte la tempête.   Mar 1 Nov - 22:09

J'avais retenu ce vampire réclamant de laisser partir cette petite fille qui n'avais rien demander, et puis j'avais bien vu qu'elle était effryais et cela m'était tous juste insuportable, je m'aimerai pas que mon enfant est peur comme sa ou qu'on lui ferait du mal alors pour moi cette petite fille était pareil, elle ne devrai pas avoir peur et on devrai pas lui faire du mal. Si il lui en faisait il aura simplement affaire a moi. Je regarder ce vampire dans les yeux, pour qu'il voit que j'étais sérieuse, et l'entend parler.

D : Ahahahahah ! Mais oui et puis quoi encore !? Tu veux pas que je laisse la vie de ton fiancé libre pendant qu'on y est ?

O : Cara ... non. Tu n'as aucune chance contre lui ... Tu ne sais pas de quoi il est capable. Moi je le sais, et je ne veux pas qu'il te fasse endurer quoique ce soit ... Je t'aime Cara ... Je t'aime et je t'ai toujours aimé ... Toi ... à jamais dans mon âme, dans mon coeur ...

C: Moi aussi je t'aime, il n'y a eu que toi et seul toi compte a mes yeux, je ne le laisserai pas faire sans rien faire.

D : Et blaba, et bla, et bla non mais on se croierait dans la série les feux de l'amour ... Franchement arrêtez les sornettes là je vais vomir !

Je le regarder dans les yeux, je savais que j'avais aucune chance, et a entendre Owen j'avais raison, mais je ne le laisserai pas faire du mal a cette petite fille. Je baisse la tête, j'avais bien cmpris que je n'avas aucune chance mais je m'en ficher, la petite était plus importante que moi, et Oowen aussi, bien sur je ne voulez pas mourrire, mais je ne laisserai personne leur faire du mal.

D : Tu as voulu sauver cette gamine petite blonde, et bien tu l'auras dans l'os ! AHAHAHAHA !!!

O : CARA SAUVE-TOI !!!

En entendant ce vampire parler, je ne comprenais pas, mais apparemment Owen avait très bien compris, et alors que je commence a reprendre la petite fille, il nous attrapa le poignet fermement, on arrivait pas a ce libéré mais on devais essayais, On était en danger la, pour que Owen nous dis-je de partir comme sa. Alors qu'on essayait par tous les moyen, j'entendant la petite hurler a pleins poumon, en la regardant j'arrivais a ressentir son angoisse en plus de la mienne. Peut être parce que le simple fait de voir cette petite en danger m'angoisser encore plus. Alors qu'il envoya une onde de choc, je pris la petite contre moi essayant de mon liberé, Owen arriva et nous protégea, il nous pris contre lui nous liérant. J'entendis le vampire parler et regard Owen qui tenait l'épé dans sa main, alors quoi il es un serviteur ou il peut prendre le trone du pharaon?

D : Non ... Ce n'est pas possible ... Comment peut-il faire briller cette épée ? Seuls ... les serviteurs du Pharaon peuvent le faire où un homme digne d'être un ... Je vis soudainement l'onde de choc qu'il avait propulsé, se diriger dans sa directio, Il se fis alors englober par cette onde qui commençait à le rendre fou. Owen revint alors vers lui, et avec la lame de son épée qui s'était mit à briller plus fortement. Il termina donc sa phrase en criant dès qu'il enfonça la lame de son épée dans ma poitrine.PHARAON !!!!!!!!

Suite a la mort de ce vampire, Owen nous posa dans un endroit sur, je regard Owen dans les yeux et répond a son baiser tendrement, la foule était parti, il ne rester plus que Owen, la petite fille et moi. La petite ne bouger pas, elle rester près de nous. Je regard Owen, et entend ses paroles.

O : Pardonne-moi ma belle. Je t'aime ...

C: Moi aussi je suis désoler mon amour, si tu savais a quelle point je m'en veux.

Puis le voit retourner près du vampire, transperçant son coeur, et le fis partir en poussière. Tout était a présent finit, je regardais cette petite qui était près de moi, lui disant que cela était fini, puis quand j'entendis un explosion, je redresse mon visage, je vis Owen se faire propulser a plusieurs mètre. Je le regard et me précipite avec l'enfant vers mon bien aimé. Je me mis a genoux près de lui, il avait les yeux fermer, et ne bouger pas, je le pris contre moi, sentant deja les larmes monter et coulez sur ma joue

C: Owen, non. Tu peux pas me faire sa, ma laisse pas s'il te plait, je suis rien sans toi. Et .... et tu peux pas laisser notre enfant seul, s'il te plait réveille toi, ouvre les yeux mon coeur, ouvre les. OWEN NON !!!!

Je poser mon front contre le sien pleurant toute les larme de mon corps, je pouvais pas croire qu'il me laisser, il pouvait pas me faire non... Les larmes coulez sur mes joues pour ensuite finir leur chemin sur le visage d'Owen que je tenais contre moi. Je lève mon visage vers le ciel l'inpleurant.

C: Non s'il vous plait, laisser le avec moi, pitié..... Dis-je en remettant mon visage contre le sien. Pitié..... reste avec moi mon amour
Revenir en haut Aller en bas
Owen Senay
Modo'
Modo'
avatar

Messages : 1376
Date d'inscription : 09/06/2011
Age : 27

Feuille de personnage
Taille et Age (réel et physique) : Taille : 1m80/ Réel : 120 ans/ Physique : 25 ans
Double Compte: Arcane Senay/ Océane O'Gtoria
Dons et espèces: Intangibilité, paralysie, peut voir des phénomènes et événements futurs par flash et bonnes connaissances en art martiaux

MessageSujet: Re: Qui sème le vent, récolte la tempête.   Mer 2 Nov - 18:04

Je ne me suis souvenu que d'une seule chose : que j'avais réussi à planté l'épée dans la poitrine de ce vampire idiot. Depuis là, ce fût le noir complet. Je ne voyais plus rien, l'horizon était devenu inexistant, le ciel noir et étoilé fût remplacé par un rideau noir qui ne semblait pas vouloir se relever. Suis-je mort ? Où suis-je ? Et Cara où est-elle ? J'espère qu'elle va bien ... Tant de questions se posaient mais malheureusement aucunes réponses ne vint me rassurer. Je pouvais cependant entendre des voix retentir à travers ce rideau noir éternel que je voyais. Je reconnaissais cette douce voix ... Ce son si mélodieux, si calme, si apaisant ...

C : Owen, non. Tu ne peux pas me faire ça, ne me laisse pas s'il te plaît, je suis rien sans toi. Et .... et tu ne peux pas laisser notre enfant seul, s'il te plaît réveille-toi, ouvre les yeux mon coeur, ouvre les.

Qu'est-ce que j'aimerai pouvoir les ouvrirs ... Chasser ce rideau noir qui m'empêche de voir son si beau visage, ses si beaux traits. Enfant ... Notre enfant ... Elle porterait donc en elle un enfant, MON enfant ... Comment est-ce possible ? Je ne peux juste pas imaginer ça possible. Mais surtout, j'aimerai tellement pouvoir ouvrir les yeux, ou bouger un doigt, ma main, pour lui montrer que je l'entend. Je me sentais comme totalement paralysé... Mon corps tout entier refusait de bouger et je pouvais encore sentir l'atroce douleur que me provoquais ma blessure au cou.

C : OWEN NON !!!!

Je sentis soudain un poids me peser sur la poitrine. Je savais que physiquement rien ne se dévoilait sur mon visage, mais ce poids me fis froncer les yeux. J'entendis soudain une petite voix aïgue et surtout, une voix qui reflétait parfaitement l'innocence d'un enfant.

Monsieur, tu te réveilles ... ? Il faut que tu te lèves ... Me disait-elle d'un ton étrangement triste. Pourquoi il ne se réveille pas le monsieur ? Il dort vraiment profondément ...

Je souriais à ses paroles, même si mon physique ne le dévoilait pas à Cara et à l'enfant qui était là. J'avais réussi à identifier la provenance de la voix enfantine et compris que ce poids n'était autre que l'enfant qui s'était assise. Oui ... Je dors vraiment profondément. Réveil dont je ne me réveillerai sans doute plus jamais ... Je vis soudain un rifeau de lumière m'illuminer et cacher cet immense rideau noir qui m'empêchait encore de voir l'horizon ainsi que le visage de ma douce et tendre. La lumière s'agrandissait, tandis que j'entendais à nouveau la douce voix mélodieuse de Cara retentir dans un ton atrocement douloureux.

C : Non s'il vous plaît, laissez-le avec moi, pitié..... Pitié..... reste avec moi mon amour.

Je pu soudainement percevoir des gouttes de pluie me tomber sur le visage au travers de cette lumière. Toutefois, cela était étrange, car les quelques gouttes de pluie que je léchais étaient salées ... Non, ce n'était pas de la pluie venant du ciel, mais une pluie de larme cristalline provenant sûrement du magnifiques visage de Cara, de ses beaux yeux ... Je regardais toujours la lumière fixement, lorsque j'aperçu une silhouette noir s'avancer vers moi lentement. Une voix masculine m'interpella ... Voix que jamais je n'avais entendu.

Owen, mon fils ... Tu ne comptes tout de même pas laisser ta compagne seule dans ce monde de barbare ? Me dit-il. Ne fais pas cette erreur, alors que tu as le choix ... Ne viens pas me rejoindre, va rejoindre Cara, elle t'attend, Arcane t'attend. Elles t'attendent ...

O : Papa ? Je ... je ne compte pas abandonner Cara. Je ne veux pas l'abandonner, je veux pouvoir combler sa vie et lui donner tout ce bonheur qu'elle ne lui a jamais été donné. Je ... papa aide-moi ... Je suis perdu ... Suis-je mort ?

Je vis alors ses cheveux qui étaient noirs et ondulés recouvert de seulement quelque fines mèches rouge. Ses yeux étaient comme ceux d'Arcane et moi et son visage ... J'en restais stupéfait, car jamais je n'avais pu voir mon père auparavant.

Non Owen, tu n'es pas mort. Tu es encore en vie, mais en ce moment, ton âme est en train de se libérer pour pouvoir suivre sa route. Et si je suis là, c'est pour t'en empêcher. Car je veux que tu vives pleinement toute cette vie qui te reste pour accomplir ta destinée.

O : Quelle destinée ? Celle de me faire poursuivre par les serviteurs du Pharaon quite à me retrouver à nouveau mort ?

Un sourire se dessinait sur ses lèvres suite à mes mots. Je pu entendre alors la voix de l'enfant retentir à nouveau, ce qui semblait avoir attiré l'attention de mon père, vu qu'il se mit à regarder la lumière.

Monsieur, réveille-toi !!! Me disait-elle en pleurant. Je ne veux pas que tu meurs, tu ne dois pas mourir !!!

Il re baissa les yeux dans ma direction, et continuait de me sourire.

Ne sois pas si impatient. Tu la découvriras par toi-même, alors qu'elle se trouve pourtant très proche de toi. Et sache que ta compagne avait entièrement raison. Je suis bien plus fier de toi que ce que tu peux même l'imaginer. Sur ce, il regarda à nouveau la lumière laissant les nuages s'écarter. Maintenant, ouvre les yeux ... Et vis !

Je ne pu aucunement lui répondre, qu'il disparut à l'intérieur des rayons qui se refermèrent très très doucement. La pluie ne cessait pas de tomber mais soudainement, le rideau noir s'écarta, laissant paraître le merveilleux visage de ma belle ainsi que celui d'une petite fille. Je souris doucement ... Je sentais mes plaies qui se refermaient et à nouveau, je pu sentir mes membres, mon corps qui recommençait à bouger après sans doute de bonnes longues minutes voir peut-être même heures à rester là, immobile, les yeux fermé et le corps entièrement froid comme un cadavre ...

O : Cara .... tu es là ...
Revenir en haut Aller en bas
Cara Harrison
Modo'
Modo'
avatar

Messages : 1533
Date d'inscription : 09/05/2011
Age : 26
Localisation : Quelque part

Feuille de personnage
Taille et Age (réel et physique) : 18 ans 1m68
Double Compte: Mélinda Gordon, Keira Kohler & Eden Senay
Dons et espèces: convertir les gens, Eloigner la magie de moi, & le Souffle de vie

MessageSujet: Re: Qui sème le vent, récolte la tempête.   Mer 2 Nov - 19:18

J'étais contre Owen, pleurant toutes les larmes de mon corps, priant pour que mon bien aimé se réveille, qu'il ouvre ses yeux. J'avais poser ma tête contre son front priant pour qu'il se retrouve avec moi, je voulez pas le perde et c'est ce qui se passer. Je ne savais pas si il m'entendait, ou si il était mort, et j'avais aucun moyen de le savoir, son corps étant deja froid, son coeur ne battant deja plus, comment savoir?? Je n'avais aucun moyen de le savoir et cela me rendez malade. Tous ce que je voulez c'est qu'il revienne a lui, pour continuer a vivre avec lui. Ce qui me fis plus mal c'est que tous sa c'était a causse de moi, si je n'avais rien dit, si je n'avais rien dit sur le fait qu'il avait vu Mélinda, et tous le reste, rien de tous sa se serai passer et a l'heure qu'il es on serai juste ensemble dans la chambre a parler, ou rigoler.

Monsieur, tu te réveilles ... ? Il faut que tu te lèves .... Pourquoi il ne se réveille pas le monsieur ? Il dort vraiment profondément ...

En entendant cette petite fille innoncente parler. Je le regard lui répondant

C: Oui, oui il dort mais t'en fais pas ma puce, il va se réveiller après.... Dis-je esayant de me calmer mais cela état impossible.

Je me remis contre mon bien aimé, sa faisait plus presque d'une heur a présent qu'il était comme sa, et même si au fond de moi je savais a présent qu'il ne se réveillerai pas, je ne perder pas espoir, fallait qu'il se réveille, pour moi,..... pour notre enfant.

Monsieur, réveille-toi !!! Me disait-elle en pleurant. Je ne veux pas que tu meurs, tu ne dois pas mourir !!!

J'entendis a nouveau la petite fille parler, et la c'était trop, quand elle pronoça le mot mourir, je fondis encore en larme littéralement. Tellement j'étais anéanti par cela, je n'avais pas fait attention si il bouger ou pas, je rester ma tête poser son front prononçant son prénom, lui demandant de pas partir, mais de rester. Mon haut blanc était pleins de tache de sang, mon ventre ou le vampire m'avait griffer me faisait mal, mais cette douleur la n'était rien a comparais a celle qe je ressent a présent. J'avais perdu mon Owen, mon bien aimé, ma joie de vivre. Je ne voulez qu'une chose le rejoindre être avec lui pour l'éternité, mais c'est quelque chose que je ne ferai pas, car je lui avait promit que je resterai envie, et puis il y avait ma soeur, je pouvais pas la laisser, mon père non plus d'ailleurs. Quand soudain, j'entendis la voix, la voix de merveilleux bien aimé, de mon amour a moi. Et la un sourire s'afficha sur mon sourire, un soulagement. Les larme de tristesse disparut, mais les larmes de joie les remplaça

O : Cara .... tu es là ...

C: Owen !!! Mon amour tu es vivant. J'ai eu tellement peur de te perde, je t'aime mon amour, je t'aime.

Luis dis-je en l'embrassant a plusieurs reprise.

C: Attend reste allonger un peu, tu revient de loin mon chéri.

Youpiiiiii, il es réveiller sa y'est.

C: Oui, j'ai vu ma puce, ferme t'est ferme, je te dirais quand tu pourra les ouvrire.

La petite fille fis ce que je lui demanda, puis je regard Owen, et l'embrasse une nouvelle fois, avant de me reculer. Je lui donna mon poignet et lui dit de boire histoire qu'il s'en remettre un peu, et la je lui donner pas le choix, j'était sérieuse, je voulez qu'il le fasse, il devais boir pour s'en remettre un peu plus vite. Les larmes coulez toujours mes joues mais je m'en ficher. Puis je dis a la petite qu'elle pouvait ouvrire les yeux a présent, et je redresse un peu Owen, le gardant contre moi. Je l'avais placer entre mes jambes, ma poitrine coller a son dos, je dépose un baiser sur sa tête restant ainsi pour l'instant.

Revenir en haut Aller en bas
Owen Senay
Modo'
Modo'
avatar

Messages : 1376
Date d'inscription : 09/06/2011
Age : 27

Feuille de personnage
Taille et Age (réel et physique) : Taille : 1m80/ Réel : 120 ans/ Physique : 25 ans
Double Compte: Arcane Senay/ Océane O'Gtoria
Dons et espèces: Intangibilité, paralysie, peut voir des phénomènes et événements futurs par flash et bonnes connaissances en art martiaux

MessageSujet: Re: Qui sème le vent, récolte la tempête.   Mer 2 Nov - 20:02

Pendant mon long sommeil, j'avais pu faire la rencontre la plus inatendue de toute ma vie ... Celle de mon père ... Je ne savais pas trop comment je devais me comporter je devais bien l'avouer, car je ne l'avais jamais vu malheureusement et ... j'anticipais un peu le fait qu'il soit déçu de moi, de son fils qu'il a tant tenu à protéger et à sauver d'une mort certaine pour qu'il vienne à se retrouver au même endroit que lui 118 ans après ... Il m'avait toutefois avoué sincérement qu'il n'était aucunement déçu par moi. Et que même bien au contraire, il était très fier ! Cara avait eu raison sur ce côté là, mais l'entendre de la bouche de mon père ne fis que me rendre encore plus d'espoir. Lorsque j'ouvris les yeux, je pu voir le merveilleux visage de Cara ainsi que le visage innocent d'une fillette qui se trouvait juste en face de moi. Cara pleurait toujours autant et cela me faisais un mal de chien de la voir ainsi ... Je voulus tendre ma main vers sa joue pour la lui caresser doucement, mais sans même que je puisse avoir le temps de faire quoique ce soit, elle me prit dans ses bras tout en collant ses délicieuses lèvres aux mienne devant le regard de la petite qui semblait elle aussi heureuse de voir mes yeux s'ouvrirent.

C : Owen !!! Mon amour tu es vivant. J'ai eu tellement peur de te perdre ... je t'aime mon amour, je t'aime.

Elle me donnait plusieurs baiser d'affilé, et une fois que mes lèvres furent libre j'en profitais pour lui faire part à mon tour de mes sentiments.

O : Moi aussi ... j'ai eu peur de te perdre ma belle ... Je t'aime tellement ....

Je voulais me redresser, mais Cara posa sa main contre mon torse, m'incitant à rester allongé.

C: Attend reste allongé un peu, tu reviens de loin mon chéri.

J'exécutais ce qu'elle me dit, sans rien répondre car je peinais encore à respirer à cause de la douleur que faisaient mes plaient qui cicatrisaient. J'avais perdu une très grande quantité de sang, ce qui m'avait rendu plus faible et donc, rendait mon don de soigner mes blessures plus rapidement, plus faible et moins efficace. Je vis la petite afficher à très grand sourire, tendant les bras en l'air comme si elle s'apprétait à me sauter dessus, ce que je redoutais un peu ...

Youpiiiiii, il est réveillé sa y'est !!!!

C: Oui, j'ai vu ma puce, ferme tes yeux, je te dirais quand tu pourras les ouvrir.

Sur le coup je restais sans voix, me contentant simplement de lever un sourcil. Pourquoi devait-elle fermer les yeux ? Elle lui réservait une surprise ?? Elle m'embrassa une nouvelle fois, baiser auquel je répondis sans aucune hésitation. Elle recula ensuite et me tendit son poignet laissant bien sa veine violacée transparaître à travers sa peau blanche et pur. J'avais envie de lui refuser sa proposition, mais en voyant son regard je compris que là, j'en étais obligé et que si je faisais ça, s'était uniquement pour mon bien. Je pris alors son poignet et y plantais mes crocs laissant son sang délicieux me couler dans la bouche et glisser tout le long de ma gorge. Quel goût excquis .... En me faisant force, je réussi à me faire m'arrêter de boire de son sang. Je ne voulais pas lui pomper toute son énergie, surtout qu'elle était déjà bien assez affaiblie comme ça. Je pu soudain ressentir que le lien que j'avais pour elle, avait augmenté ... Une fois que j'enlevais mes crocs de son poignet, je me mordis la lèvre et fis couler un peu de mon sang sur ses plaies afin de les faire cicatriser. Suite à ça, je léchais mon sang, etme redresse laissant Cara dire à la fillette qu'elle pouvait re ouvrir les yeux. Cara se plaça alors derrière moi, et m'aida à me relever tout en faisant le plus doucement possible. Je pouvais sentir ses formes, chacunes de ses courbes me toucher le dos. Hum ... J'espère que la petite va bien vite descendre car je n'aimerai vraiment pas qu'elle vienne à sentir une bosse ......

Merci de m'avoir sauvé !!! Tu seras un merveilleux papa ! Ton enfant aura une très grande chance d'avoir un papa héro !!

Je souris à ses paroles et posais ma main à plat sur le sommet de son crâne sentant ses doux cheveux glisser sous ma peau. Je la regardais longuement dans les yeux en souriant très sincprement. Elle était vraiment adorable cette fillette. Quand je pense que cet idiot a voulu la tuer, il faut vraiment être d'un sans coeur pour oser faire ça !

O : Et tes parents ont une chance inouïe d'avoir une fille comme toi. Mais dis-moi, où sont tes parents ? Ils ne sont pas avec toi ??

Ma maman travaille ... Et ma nounou s'est enfuie en voyant le vampire ... Me dit-elle confuse.

Je posais ma tête sur le ventre de Cara, et posais ensuite ma main sur celui-ci le caressant très doucement. J'avais encore du mal à me faire à l'idée que Cara était enceinte et qu'en ce moment même elle portait mon enfant à l'intérieur de son ventre ...
Revenir en haut Aller en bas
Cara Harrison
Modo'
Modo'
avatar

Messages : 1533
Date d'inscription : 09/05/2011
Age : 26
Localisation : Quelque part

Feuille de personnage
Taille et Age (réel et physique) : 18 ans 1m68
Double Compte: Mélinda Gordon, Keira Kohler & Eden Senay
Dons et espèces: convertir les gens, Eloigner la magie de moi, & le Souffle de vie

MessageSujet: Re: Qui sème le vent, récolte la tempête.   Mer 2 Nov - 20:57

Owen c'était enfin réveiller, ce qui me soulageais littéralement, j'avais eu tellement peur de le perde a jamais, et je sais que si je l'aurais perdu, je m'en serait jamais remis tous simplement. Deja la je n'accepter pas de le perde alors si je n'oser pas penser a cela. Alors quand il ouvrit les yeux enfin je me mis a pleuré, mais pas de tristesse mais de joie, oui j'étais heureuse de le voir ouvrir les yeux a nouveau. Je lui disais que je l'aimais, que j'avais eu peur de le perde et tous. Je lui déposer plusieurs baiser d'ailleurs.

O : Moi aussi ... j'ai eu peur de te perdre ma belle ... Je t'aime tellement ....

C: Je suis désoler mon amour, si tu savais a quelle point je m'en veux d'avoir douter de toi, je suis désoler...

Oui, je m'en voulez terriblement d'avoir douter de lui. La petite fille était heureuse de voir Owen réveiller, vu son comportement. J'avais dit a la petite fille de fermer les yeux et quand elle le fis je donna mon poignet a Owen afin qu'il prenne un peu de mon sang. Je ne lui laisser pas le choix, je voulez qu'il s'en remettre rapidement, et avec tous le sang qu'il a perdu je devais lui en donner. Je le laisser prendre mon poignet, je senti ses crocs pénétré ma peau, et je me retient de gémir pour pas faire peur a la petite. Je me mordai la lèvre doucement le laissant faire, puis il s'arrêta, je le regarde passant mon pouce sur ses lèvres. Je le vis se mordre la lèvre afin de se faire saigner et de me faire couler un peu de son sang sur mes plaies. Une fois fait, je le pris contre moi, laissant mes formes toucher son dos. J'entendis la petite qui lui parler, je lui fis un sourire, lui demandant de se mettre a coter, car le pauvre il avait faillit y passer. La fillette se mis alors a coter de lui .

Merci de m'avoir sauvé !!! Tu seras un merveilleux papa ! Ton enfant aura une très grande chance d'avoir un papa héro !!

Je sourit en l'entendant parler, oui, je le penser aussi, Owen fera un très bon père et je le savais depuis toujours. Puis j'entendis Owen demander a la petite fille ou était les parents de la fillette, je la regard l'écoutant

O : Et tes parents ont une chance inouïe d'avoir une fille comme toi. Mais dis-moi, où sont tes parents ? Ils ne sont pas avec toi ??

Ma maman travaille ... Et ma nounou s'est enfuie en voyant le vampire ...

Je sentie alors Owen poser sa tête et sa main sur mon ventre, il caressa mon ventre doucement, je grimace légèrement, sous la petite douleur que le vampire m'avait fait. Puis j'entendis une femme appeller la filette, je tourne alors la tête et vis une femme.

Nounoueeee. Dis-je la petite

Je regard la femme alors.

C: Vous être tarée ou quoi?? La laisser toute seule, mais si vous être pas capable de nous en occuper laissa la a sa mère, et démisionné.....

La jeune femme présenta ses excuses a la petite et elle la pris dans ses bras afin de partir avec elle, je soupire et reporte mon attention sur Owen.

C: Tu veux entré mon amour?? Te reposer, prendre une douche, dormir?? Lui dis-je avec un sourire
Revenir en haut Aller en bas
Owen Senay
Modo'
Modo'
avatar

Messages : 1376
Date d'inscription : 09/06/2011
Age : 27

Feuille de personnage
Taille et Age (réel et physique) : Taille : 1m80/ Réel : 120 ans/ Physique : 25 ans
Double Compte: Arcane Senay/ Océane O'Gtoria
Dons et espèces: Intangibilité, paralysie, peut voir des phénomènes et événements futurs par flash et bonnes connaissances en art martiaux

MessageSujet: Re: Qui sème le vent, récolte la tempête.   Jeu 3 Nov - 10:26

C : Je suis désolée mon amour, si tu savais à quel point je m'en veux d'avoir douté de toi. Je suis désolée ...

O : Je n'ai pas été des plus cléments moi non plus ma belle ... Je ne t'en veux absolument pas.

Je ne voulais pas enfoncer le couteau dans la plaie, car là déjà j'avais failli y passer et cela fût déjà assez dur pour Cara. Il est clair, que certaines paroles qu'elle m'avait dit m'avais fait du mal. Mais je ne laissais rien transparaître voulant simplement profiter de ce moment. De ma entre guillemet, "rennaissance". Après avoir pu boire un peu de son sang, j'avais refermé sa plaie afin qu'elle ne perde pas une grande quantité de son sang si délicieux. Je ne voulais pas qu'elle soit à bout de force et surtout, je ne voulais aucunement mettre la vie du bébé en danger ... Même si en y pensant j'avais encore énormément de mal à y croire. Pour me redresser, Cara se mit derrière moi et appuya son corps contre mon dos afin de m'être comme un soutien. Elle demanda à la petite fille de descendre ce qui n'était vraiment pas un mal parce qu'à force de sentir ses formes me coller, elle risquera d'être très surprise si elle restait assise où elle était ... Elle se mit alors à côté de moi, et me remerçiais de l'avoir sauvée ce qui me fis énormément plaisir.

J'en profitais pour parler avec elle et savoir pour quelle raison elle était seule, sans ses parents. Elle m'expliquait que sa maman travaillait et que sa nounou s'était enfuie en voyant le vampire qui m'avait attaqué. Si elle savait que moi aussi j'en étais un ... Enfin, elle doit sans doute l'avoir deviné vu que depuis un moment elle me regardait dans les yeux. Je caressais doucement le ventre de Cara, sentant ses griffure frotter contre mes doigts. C'est alors que des bruits de pas attirèrent mon attention. Une femme arrivait en courant vers nous et elle semblait être intéressée par la fillette.

Nounoueeee. Dit la petite fille heureuse de la voir.

C : Vous être tarée ou quoi ?? La laisser toute seule, mais si vous n'êtes pas capable de vous en occuper, laissez-là à sa mère, et démissionnez .....

Je levais la tête doucement et regardais Cara calmement. Je comprenais parfaitement sa colère car il est clair que pour une "nounou", elle n'a pas du tout exécuté son devoir comme il se devait. Toutefois, je trouvais inutile de lui exprimer notre colère, car sur le moment elle dira juste "excusez-moi", mais ensuite la vie reprendra son cours ...

O : Cara ... doucement ... Dis-je calmement en lui caressant doucement le bras.

Je vis alors la femme prendre la petite dans ses bras et lui présenter ses excuses. Mouais ... Heureusement pour elle que cette enfant soit douce et aucunement rancunière car ce n'est pas en se comportant comme ça avec une ado qu'elle aurait réussi à se faire pardonner. Elle nous remerçia en souriant, puis elle prit la petite fille par la main et l'incita à la suivre. La fillette nous regardait une dernière fois avec de grands yeux innocents et rempli de reconnaissance. Et suite à ça, elle la suivit. Cara reporta alors son regard sur moi, qui étais encore en train de me remettre de mon long "sommeil".

C : Tu veux rentrer mon amour ?? Te reposer, prendre une douche, dormir ??

O : Mmm ... C'est proposé si gentiment, je ne vois pas comment refuser. Dis-je en lui souriant à mon tour. Une bonne douche ne me fera sans doute pas de mal, enfin ... si je ne m'endore pas dessous. Je me mis à rire doucement, puis je me relève doucement et me tourne face à Cara et pris sa joue que je caressais doucement. Je t'aime Cara ... Excuse-moi pour plus tôt. D'avoir osé douter de toi ...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Cara Harrison
Modo'
Modo'
avatar

Messages : 1533
Date d'inscription : 09/05/2011
Age : 26
Localisation : Quelque part

Feuille de personnage
Taille et Age (réel et physique) : 18 ans 1m68
Double Compte: Mélinda Gordon, Keira Kohler & Eden Senay
Dons et espèces: convertir les gens, Eloigner la magie de moi, & le Souffle de vie

MessageSujet: Re: Qui sème le vent, récolte la tempête.   Jeu 3 Nov - 13:46

O : Je n'ai pas été des plus cléments moi non plus ma belle ... Je ne t'en veux absolument pas.

J'avais présenter des excuses a mon bien aimé, je m'en voulez tellement de ce qui c'était passer entre nous avant de venir dans ce parc. Et le fait d'avoir failli perde mon Owen, m'avait fait encore plus ouvert les yeux, je savais que je ne voulez pas le perde mais je savais a présent que je ne pourrai pas vivre sans lui... J'avais donner un peu de mon sang a Owen afin qu'il s'en remette un peu plus vite, puis il m'avais mis un peu du sien afin que je ne perde pas trop de sang. J'étais derrière Owen, son dos coller ma poitrine, je ne voulez pas qu'il se relève maintenant, qu'il prenne son temps avant, on ne sais jamais, j'allais le bichouner moi maintenant. Ce vampire lui en avait fait gros baver. J'avais demander a la petite fille de se déplacer ce qu'elle fis gentiment se mettant a coter de lui, le remerciant et tous...

Owen lui avais demander ou était ses parents, je la regarde caressant le torse d'owen doucement l'écoutant répondre. Je sentais les caresses d'Owen sur mon ventre cela me fis grimacer légèrement mais je ne disais rien. Peut de temps après j'entendis une femme arriver et récupérais la petite, la regard lui passant mes nerf sur elle mais entend Owen me dire de me calmer, alors je n'ajouter rien le laissant caresser mon bras.

O : Cara ... doucement ...

Je les regard partir faisant un dernière en revoir a la petite fille puis remporte mon regard sur Owen lui demandant il voulez rentré pour une douche, ou dormir. Je rit doucemet en l'entendant parler puis l'entend présenter ses excuses a nouveau.

O : Mmm ... C'est proposé si gentiment, je ne vois pas comment refuser. Une bonne douche ne me fera sans doute pas de mal, enfin ... si je ne m'endore pas dessous. Je me mis à rire doucement, puis je me relève doucement et me tourne face à Cara et pris sa joue que je caressais doucement. Je t'aime Cara ... Excuse-moi pour plus tôt. D'avoir osé douter de toi ...

C: Je t'aime moi aussi, et t'en fait pas, allez on oublie tous sa. Lui dis-je en lui donnant un baiser avant de me relever. Puis je le pris contre moi, passant son bras par dessus mes épaules, afin de l'aider a marcher pour rentré

(Ok, je vais poster Smile )
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Qui sème le vent, récolte la tempête.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Qui sème le vent, récolte la tempête.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Qui sème le vent, récolte la tempête [Fubuki]
» Qui sème le vent récolte la tempête.[Terminé]
» [Évent été 2016] Qui sème le vent récolte la tempête | Tonnerre
» [Évent été 2016] Qui sème le vent récolte la tempête | Ombre
» Qui sème le vent, récolte la tempête.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark Academy :: Divers :: Les archives :: Chapitre 1-
Sauter vers: