Dark Academy


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Partir pour toujours

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Ivy Morgan

avatar

Messages : 2726
Date d'inscription : 04/09/2010

Feuille de personnage
Taille et Age (réel et physique) : réel 400, physiquement 25ans, 1m80
Double Compte: Drake Kolher / Franck Tegan
Dons et espèces: téléportation, lévitation et onde de choc (qui permet de dissoudre n'importe quelle matière en poussière et sorte de bouclier). Contrôle le feu et l'électricité présente, Maître en armes blanches.

MessageSujet: Partir pour toujours   Ven 30 Sep - 22:38

Cela faisait bien longtemps que je n'avais pas posé les pieds ici, j'avais l'impression que cela faisait une éternité, mais en fait, non, quelques mois tout au plus. Je n'arrivais pas à savoir si quelque chose avait changé, ma vue n'étais pas revenue dans le temps imparti. Le voyage avait été long, j'étais venue en avion... Je repensais à ce que j'avais fait avant de le prendre cet avion, j'étais retournée dans ma chambre, juste après que Sally m'ait annoncé officiellement que je n'étais plus rien pour elle, je n'avais même pas réussi à lui parler, elle était juste... Partie! Je pensais pouvoir arranger les choses, parler était quelque chose que j'aimais faire, mais elle non apparemment et c'est de là que venait la plupart de nos problèmes. Je n'avais qu'une chose à faire : Partir! Partir loin de tout, loin de tous, loin du fait que je ne pouvais plus l'approcher. J'aurais pu tout de même, mais cela n'aurais pas été la vérité. J'abandonnais tout le monde, je le savais, mais dans un sens je n'apportais que la mort, la misère, la douleur... Drake avait eut raison et cela, je me l'étais dit plus d'un millier de fois assise sur mon siège d'avion. Mon épée était dans la soute, pas moyen de la garder sur moi, assise, le manche dépassais d'entre mes omoplates. Enfin, elle était dans mon sac, mon seul et unique sac, avec le peu d'affaires que j'avais récupérée.

J'avais fait des cassettes pour la plupart des personnes importantes : Léna, cela avait été facile. Nous n'avions pas beaucoup de choses en commun, enfin la boisson, le fait de se faire traiter comme de la mer*e en amour. Je ne dirais pas que je l'aime, je ne la connaissais pas assez pour réellement savoir, mais je l'appréciais, de part notre conversation que nous avions eut au club. Je la voyais sous un nouvel angle, mais nous ne pourrions jamais aller plus loin que ce que nous avions fait, parler et boire, car je n'y retournerais probablement jamais.

J'en avais laissé une à Sally, je ne pouvais pas partir sans le lui dire, même si elle ne voulait plus de moi. Je préférais lui dire tout ce que j'avais sur le cœur, je l'aimais oui, mais c'était bel et bien fini, elle l'avais décidé et je n'avais rien fait pour qu'elle reste. Je l'avais juste laissé partir comme cela, sous la pluie. J'étais partie dans la forêt pour me faire tremper jusqu'au os, pour me défouler, mais la présence de Rachel me manquais et je ne pouvais plus rien faire. J'étais restée là, sous la pluie, laissant mon visage au ciel, les yeux fermés, attendant que l'on vienne me prendre le peu de vie qu'il me restait, mais rien, pas de bête féroce, pas de vampires sanguinaires... Mais où était James s'il voulait me tuer? Il aurait largement pu le faire là, j'étais plus que vulnérable, mais non, rien du tout, il n'étais pas là, tout simplement.

J'étais rentrée, mettant en tas mes fringues dans un coin et pris une douche chaude. C'est en dessous que je savais que je laisserais les cassettes et d'ailleurs, une pour Cat, c'était obligé. Elle comptait beaucoup pour moi et je me devais de le lui dire. Nous avions un lien et je souhaitais que la distance ne lui fasse pas de mal au moment où je serais morte, car je me doutais bien que je ne m'en sortirais pas, pas du tout. Elle était importante, depuis le jour où nous étions rencontrés, elle me rappelais quelqu'un, mais je ne me rappelais pas qui, avec le nombre de personnes que j'avais pu rencontrer depuis toutes ses décennies, tous ses siècles...

A chacune d'entre elles, je leur avais laissé quelque chose, Léna, de l'argent, elle en aurais bien besoin pour réparer les dégâts que j'avais causé peu de temps avant. Pour Sally, je lui avais laissé ma moto. Je savais qu'elle l'aimais bien, elle savais l'utiliser vu qu'elle m'avais déjà ramener avec et puis, au moins elle aurais quelque chose qui m'appartenait, même si je doutais fort qu'elle la garde. Enfin, elle verra bien, je ne m'en occuperais plus. Et à Cat, je savais qu'elle aimais les armes à feu et de toute manière, je n'aurais d'une jamais pu passer la barrière de l'enceinte de l'aéroport si je les avais sur moi. Et puis, je voulais au moins lui prouver qu'elle était importante, tout simplement. Et puis, je savais ce que c'était que d'aimer sans recevoir cet amour en retour. Peut-être qu'un jour nous nous retrouverions et là, je serais vraiment juste là pour elle, mais... Mes croyances s'arrêtaient là, juste au fait d'avoir posé le pied, le lendemain de cette cassure, de cette fin.

Il me restais une cassette à envoyer, une seule : celle de Ray. Je n'avais pas eut le courage de la lui poser avant de disparaitre totalement, il aurait été capable de me rattraper avant et je ne le voulais pas. Et dire que je ne voulais pas qu'il m'abandonne une fois de plus, c'était moi qui était partie et j'avais la cassette dans ma poche pour la lui envoyer au dernier moment. J'avais mon sac bien en main et remis mon épée la mieux possible, la cachant dans ma veste et mes cheveux étaient libres sur le dessus. Mes athamés étaient tous en place, seul le canon de mon flingue me manquais, mais je ne pouvais pas y faire grand chose, de plus il faisait bien trop de bruit.

J'essayais de ne penser à rien, juste au fait que bientôt j'allais les avoir sous mes doigts et les briser tous un par un. Je n'en laisserais aucun, pas un moment de répit, mais en attendant, j'allais devoir me faire toute petite ce qui sera dur, car beaucoup allais me reconnaitre. Je savais de source sur qu'il faisait nuit et me cherchais une auberge pour pouvoir me cacher le jour, pas le choix, pour le moment. Je connaissais les environs comme ma poche, j'y avais trainé plus de 300 ans, je pouvais y aller les yeux fermés et c'est ce que je faisait. Je reconnus à l'odeur un petit village qui me paraissait plutôt calme et entrais dans le premier hôtel qui était là. Il s'agissait bien d'une auberge de jeunesse, hum, vu comment je commençais à avoir faim, j'allais pouvoir me nourrir, avant qu'ils ne soient tous saouls. J'obtins la clé de ma chambre et l'hôtesse me guida jusqu'à elle. Elle entra avant moi et allais me présenter ce qu'il y avais à l'intérieur, lorsque je lui sautais à la gorge et bus à sa gorge, hum, délicieux. Je laissais une main sur sa bouche, ne voulant pas courir le risque qu'elle rameute tout le quartier et lorsque j'en eut finis avec elle, elle pouvais à peine marcher, mais elle ne se souviendrais que du plaisir qu'elle avait obtenu avec moi et moi, j'avais son sang dans mes veines, ce qui me faisait du bien. Je léchais sa plaie et la renvoyais à l'extérieur de ma nouvelle chambre, juste pour la journée et inspectais la pièce.

Je sentais sous mes doigts le lit, dont je ne me servirais probablement pas et une commode, une vasque pour la toilette et les commodités devaient se trouver sur le pallier. En même temps, je n'en avais pas besoin et versais de l'eau qui se trouvais dans la carafe à coté de la vasque et m'aspergea de l'eau sur le visage. Je me sentais fébrile, comme à l'approche d'un combat qui ne demandais que ça! Et là, j'avais hâte de pouvoir les massacrer un par un. Il me fallait plus de sang pour tenir le choc le plus longtemps possible, beaucoup plus. J'en profitais pour me couper les cheveux, j'en avais besoin, je devais me refaire totalement et sentais la lame de l'un de mes couteaux faire tomber la longueur de ma chevelure. Il m'arrivais en dessous des oreilles, c'était très bien ainsi, il ne restais plus que mon odeur à calfeutrer, mais je trouverais bien. Il me faudrait un peu de temps, quelques jours tout au plus, mais je serais prête, je le sentais, mon heure allais enfin venir, sauf que je n'avais pas prévu ce qui allais arriver!









couleur : darkorange



Revenir en haut Aller en bas
http://shadow-of-angels.forumgratuit.org/
Desmodontinae

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 13/06/2011

MessageSujet: Re: Partir pour toujours   Lun 3 Oct - 16:08

Cela faisait un moment que je l'observais, elle ne c'était pas rendu compte que j'étais là, à l'affut. Je n'aurais jamais pensé qu'elle reviendrais mettre les pieds ici, sur cette terre qu'elle connaissais depuis si longtemps. Mais elle était bien là... Ivy était de retour sur cette terre promise et je m'en frottais les mains! Lorsque notre nouveau maître allais savoir cela, j'allais obtenir plus que des honneurs, j'aurais le droit d'avoir sa tête au bout d'une pique et peut-être même que je pourrais profiter d'elle avant, un adorable c*l qu'elle avais et que je comptais bien gouter de nouveau!

Je souriais royalement et adossé à sa fenêtre, je compris qu'elle était aveugle. J'eus du mal, mais je le compris lorsqu'elle se mit à boire le sang de la servante. Elle avait raté sa gorge, hors elle était réputé pour ne jamais rater sa cible, mais si elle n'y voyais rien, c'était parfait, je n'aurais même pas besoin d'appeler des renforts, à moi tout seul sera suffisant. Hum, elle savais encore utiliser un couteau, même si c'était pour couper ses cheveux. Dommage, j'aimais bien les tenir en main, je me rappelais encore lorsque je l'avais prise, lui arrachant presque les cheveux pour la faire crier de douleur! Rico aimais entendre les cris de ses victimes, mais depuis un moment il n'était pas revenu et les hommes qui étaient avec lui non plus. Ils avaient dû rater leur mission, mais je n'étais pas aussi bête qu'eux et attendais le bon moment pour entrer. Elle n'y verrais que du feu et déjà je m'ennuyais ferme. Tuer une impotente était vraiment décevant, mais au moins je m'amuserais un peu avant. Hummm, son sang était divin, normal avec tout ce qu'elle avais eut avec notre ancien roi, elle ne pouvais être que bonne dans tous les sens du terme.

La servante sortie sans même se rendre compte qu'il lui manquais quelque chose, oui, les humains était vraiment de la bonne chair, rien de plus et attendais qu'elle pose son couteau, car je savais qu'elle était douée avec. Finalement, j'entrais dans la chambre poussant la fenêtre et restais debout derrière elle. Le vent s’engouffrait dans la pièce et j'usais de mon don pour refroidir toute la pièce jusqu'à ce qu'elle gèle totalement. Cette signature, elle la reconnaitrais, si elle avais de la mémoire, mais je souriais, sachant pertinemment qu'elle allais souffrir et cela, c'était ce que j'aimais le plus : faire mal aux femmes, tout juste bonne à écarter les cuisses et encore...

D : Tu étais mieux avec les cheveux longs... Quoique là, cela te donne un coté très... "Envie de te prendre là"! Tu en penses quoi Ivy?

Je m'adossais au mur, juste à coté de la fenêtre et admirais mon chef d’œuvre, n'importe quel humain qui rentrerais ici se ferais geler sur place!


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ivy Morgan

avatar

Messages : 2726
Date d'inscription : 04/09/2010

Feuille de personnage
Taille et Age (réel et physique) : réel 400, physiquement 25ans, 1m80
Double Compte: Drake Kolher / Franck Tegan
Dons et espèces: téléportation, lévitation et onde de choc (qui permet de dissoudre n'importe quelle matière en poussière et sorte de bouclier). Contrôle le feu et l'électricité présente, Maître en armes blanches.

MessageSujet: Re: Partir pour toujours   Lun 3 Oct - 17:48

Je n'avais pas fait attention, trop préoccupé par mes faits et gestes pour éviter de montrer mon infirmité, mais grâce à Cat, je me débrouillais bien mieux, ses cours avaient portés ses fruits! J'avais coupés mes cheveux, je devais changer d'apparence et d'odeur et déjà, les cheveux en moins, c'était une bonne chose et puis je n'allais pas me faire une beauté, j'allais au combat et se prendre les cheveux dans une branche ou un poignet me déplairait fortement. J'allais les ramasser lorsque ma fenêtre s'ouvrit d'un coup et un froid glacial se fit sentir. bon sang, je devais faire attention, plus attention et me retournais lentement, tenant fermement mon athamé. L'odeur me rappelais de très mauvais souvenirs, mais le son de sa voix encore plus.

D : Tu étais mieux avec les cheveux longs... Quoique là, cela te donne un coté très... "Envie de te prendre là"! Tu en penses quoi Ivy?

I : Lazare... Soufflait-je.

Ce n'étais pas possible, comment avait-il sut? J'étais légèrement dans la mer*e jusqu'au cou, mais il faisait parti de ceux dont je voulais la mort définitive, alors autant commencer de suite. Je ne bougeais pas d'un pouce étudiant sa voix, sentant le froid qui s'engouffrait en moi. Il aimais jouer avec ses victimes, sauf que je n'en étais pas une bien au contraire, je serais celle qui l'enterrerais, le réduirais en cendres, sauf que le feu, là pour le coup, cela allait être dur, mais je tiendrais bon. Je ne souriais pas et savais que même si je ne le voyais pas, je savais où il était sa voix, le vent qui passais que d'un coté de la fenêtre, il était juste tout près, mais bien assez loin, pour le moment.

I : J'ai eut envie de changer... Mais tu sais, si j'avais envie de m'en prendre une, je n'irais pas te voir tu ne vaut pas le coup, tu n'a rien entre les jambes.

Je souriais en disant cela, le genre de sourire qui en dit long sur les performances de la personne en face. Je me rappelais tout ce qu'il m'avais fait, c'était un porc de la pire espèce et surtout, il allait gouter de MA torture, tout comme il c'était amusé à m'arracher la peau du dos! Je sentais mon pouvoir qui grimpais en flèche, mes cheveux volais tranquillement autour de mon visage. Je n'attendais qu'une chose : Qu'il attaque, ce qui ne manquerais pas!





couleur : darkorange



Revenir en haut Aller en bas
http://shadow-of-angels.forumgratuit.org/
Desmodontinae

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 13/06/2011

MessageSujet: Re: Partir pour toujours   Lun 3 Oct - 20:51

Toujours aussi sexy la salo*e, d'ailleurs je n'avais d'yeux que pour son c*l. Pas le choix je le connaissais trop bien, elle savais se débattre, mais elle n'avais pas réussi à m'échapper. Je dois avouer que Rico l'avait bien tenu en laisse tout de même, car je la connaissais, elle était l'une des meilleures, mais nous avions fait en sorte de la briser. Cette trainée avait réussie à s'enfuir et surement qu'elle avait pu trouver comment contrer le démon de Drake, mais elle était bien de retour et je me demandais pourquoi. En voulait-elle encore? Hum, je frissonnais déjà de pouvoir en faire mon objet sexuel, peut-être que finalement elle serait discipliné? Les coups de fouets qu'elle avait reçue devait encore avoir laissé des marques, j'avais moi-même crée le fouet qui nous marquais. J'avais essayé avant sur des prostituées et je savais que rendre la chair en lambeaux était ce qu'il y avais de meilleur pour garder les traces... Son dos devait être une véritable sculpture que j'aurais aimé revoir. Hum, elle se tourna et je pouvais voir sous ses cheveux la trace qui s'y cachait, elle avait de très beau souvenirs sur elle et j'avais hâte de pouvoir recommencer.

I : Lazare...

Un simple souffle vint jusqu'à moi, mais je souris, elle m'avais reconnu et j'en étais fier. Ses cheveux étaient la seule chose de bien dans la gu*ule qu'elle avait, enfin presque et ils étaient là, à ses pieds, tandis qu'elle marchais dessus. Je poussais un soupir, comme si j'en avais besoin, c'était juste pour lui signifier mon ennui.

I : J'ai eut envie de changer... Mais tu sais, si j'avais envie de m'en prendre une, je n'irais pas te voir tu ne vaut pas le coup, tu n'a rien entre les jambes.

Elle souriais la sal*pe! Si elle croyais que je n'allais rien dire, elle se fourrait le doigt dans l’œil. Je m'approchais doucement sans bruit, comme nous savions bien le faire et me plaçais juste devant elle. J'étais plus grand, bien plus grand et plus carré aussi, elle faisait office de fillette face à moi, mais je me méfiais d'elle tout de même, même aveugle, elle serait capable de me planter. Je ne lâchais pas du regard sa main qui tenais l'un de ses précieux couteaux, près à le lui arracher, avec le bras si c'était possible. Je sentis comme un courant d'air qui provenait d'elle et ses cheveux se mirent à voler autour de son visage. Elle préparais un mauvais coup et je ne comptais pas la laisser faire.

D : Tu n'est qu'une trainée de la pire espèce! Drake n'as pas su te mater, mais moi si, j'y arriverais!

Je l'attrapais rapidement au cou, la soulevant contre le mur derrière elle et lui bloquais la main qui tenait le couteau. Je riais contre son oreille.

D : Alors, tu va faire quoi? Pauvre petite fille, tu n'es plus rien, pourquoi ne pas être resté là où tu était, tu sais cette Académy? Ne t'inquiètes pas, nous savons tous où tu te trouves et nous savons tout sur toi et ce qui s'y passe... Des espions sont partout, tu ne pourra plus jamais faire confiance à qui que se soit... Je murmurais à son oreille, je voulais lui faire peur, lui montrer qu'elle n'étais rien! Je serrais plus fort son cou, même si je savais qu'elle n'avais pas besoin de respirer et la soulevais plus haut. Alors tu compte faire quoi maintenant?


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ivy Morgan

avatar

Messages : 2726
Date d'inscription : 04/09/2010

Feuille de personnage
Taille et Age (réel et physique) : réel 400, physiquement 25ans, 1m80
Double Compte: Drake Kolher / Franck Tegan
Dons et espèces: téléportation, lévitation et onde de choc (qui permet de dissoudre n'importe quelle matière en poussière et sorte de bouclier). Contrôle le feu et l'électricité présente, Maître en armes blanches.

MessageSujet: Re: Partir pour toujours   Mar 4 Oct - 17:47

Lazare... Comment faisait-il pour être toujours là quand il ne fallait pas? C'était toujours la question que je me posais, même s'il était de notre coté à l'époque, je m'en fichais un peu, mais là, je n'avais pas le choix, il n'étais plus de mon coté, ou plutôt je ne pouvais pas le voir, c'était tout! Qu'est-ce qu'il en avais à fou*re de mes cheveux? Il voulait faire la conversation? Non, il voulait détourner mon attention et en sentant sa main dans mon cou et le fait qu'il me releva d'un coup, oui, il m'avais bien eut sur ce coup-là. J'aurais mieux fait de me taire, plutôt que de lui répondre. J'aurais entendu son arrivée furtive, mais pour le coup, je me retrouvais presque encastré dans le mur, ma main tenant mon athamé bloquée également.

D : Tu n'est qu'une trainée de la pire espèce! Drake n'as pas su te mater, mais moi si, j'y arriverais! Alors, tu va faire quoi? Pauvre petite fille, tu n'es plus rien, pourquoi ne pas être resté là où tu était, tu sais cette Académy? Ne t'inquiètes pas, nous savons tous où tu te trouves et nous savons tout sur toi et ce qui s'y passe... Des espions sont partout, tu ne pourra plus jamais faire confiance à qui que se soit...

Il murmurais à mon oreille et je n'avais qu'une envie, le mordre violemment, mais bloqué comme j'étais, je ne pouvais pas, je ne voulais pas non plus perdre ma tête donc, je ne bougeais pas, ruminant ma vengeance. Il me souleva encore un peu plus et je devais être à sa hauteur maintenant.

D : Alors tu compte faire quoi maintenant?

I : Te tuer!

Je grondais en disant cela et utilisais mon pouvoir de téléportation pour nous sortir de la chambre. Je n'avais aucune envie de réparer encore des dégâts et nous emmenais en forêt. De plus j'avais une chance de m'en sortir, mais cela allais être dur, je le savais bien, il était plus vieux, plus entrainé surtout et même si mes pouvoirs grandissaient de plus en plus je n'étais pas de taille, pas encore, je n'avais pas assez de sang humain dans les veines.

Nous tombions au sol et il dû me lâcher, j'en profitais pour rouler au sol et me plaquer contre un arbre. D'un coup je sentais du froid qui m'entourais, il étais en train de geler tout sur son passage, de la neige apparaissais sur mon visage, mer*e, il avais grandi son pouvoir le c*n! J'attendais qu'il s'approche de moi et lui sauta dessus, mes athamés en avant. Je faisais mon possible pour le toucher et sentis du sang, sauf que je ne savais pas où j'avais frappé et continuais de telle manière à le faire reculer, sauf que c'était moi qui reculais et me retrouvais coincée contre un arbre. Il fallait que je réussisse à sortir de là et fis une roulade afin de me relever et d'attaquer de nouveau.



couleur : darkorange



Revenir en haut Aller en bas
http://shadow-of-angels.forumgratuit.org/
Desmodontinae

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 13/06/2011

MessageSujet: Re: Partir pour toujours   Mar 4 Oct - 20:02

Je la bloquais cette salo*e, je la tenais entre mes doigts plaquée violemment contre le mur de cette chambre miteuse! Elle croyais qu'en changeant ses habitudes, elle ne m'aurais pas eut, mais si, bien sur que si, elle était méconnaissable, mais son odeur la trahissais, mais pas de peur, ni dans son regard mort, ni même dans son attitude. Elle attendais quelque chose, presque attendant du renfort, mais j'avais bien vu qu'elle était seule, totalement seule, ici et maintenant! Je lui demandais ce qu'elle allait faire, maintenant que je l'avais coincé. J'entendais presque ses suppliques, j'attendais de les avoir, mais non, elle osais m'affronter encore alors qu'elle n'avais plus aucun espoir.

I : Te tuer!

Je n'eus pas le temps de dire quoique se soit que je me retrouvais en forêt, obligé de la lâcher dans notre chute. Voila ce qu'elle préparais, j'aurais dû me méfier, j'aurais dû me rappeler de tous ses dons et celui-là était celui que je préférais, pouvoir aller où nous voulions, quand nous le voulions, mais là pour le coup je perdais sa trace. Je fis geler tout ce qu'il y avais autour de moi et l'étendais à plus, bien plus, faisant tomber de la neige autour de nous. Ses pas crisseraient et ainsi je pourrais tranquillement la cueillir. Je comptais ne pas parler et avançais lentement, volant au-dessus de la neige qui tombais, à quelques centimètres du sol, lorsqu'elle me frappa, enfin, le premier coup je le pris, sa lame venait de me trancher le bras.

Je me reculais et la voyais faire, hum, elle avais l'air d'avoir appris, car c'était un instant de pur délice de la voir se demander où j'étais. Puis, elle ne cessais de vouloir me trancher et je dû sortir mon épée, je n'avais pas le choix. Elle était entrainé par Drake et donc savais où taper pour faire mal, mais je voyais et pas elle, donc j'avais l'avantage. Je parais la plupart de ses coups, la faisant retrancher contre un arbre et là, j'allais la transpercer lorsqu'elle roula sur elle-même et essaya de me planter. Ah non, mais là pour le coup elle croyais quoi, que j'étais un demeuré? Je fonçais sur elle lorsque je sentis une odeur alléchante... Non pas de vampires, quoique j'avais un doute, j'aurais juré sentir un mélange, mais je me concentrais que sur elle, ma proie, j'irais voir un peu plus tard et fonçais sur elle l'épée en avant, prête à la trancher en deux s'il le fallait!

Revenir en haut Aller en bas
Ivy Morgan

avatar

Messages : 2726
Date d'inscription : 04/09/2010

Feuille de personnage
Taille et Age (réel et physique) : réel 400, physiquement 25ans, 1m80
Double Compte: Drake Kolher / Franck Tegan
Dons et espèces: téléportation, lévitation et onde de choc (qui permet de dissoudre n'importe quelle matière en poussière et sorte de bouclier). Contrôle le feu et l'électricité présente, Maître en armes blanches.

MessageSujet: Re: Partir pour toujours   Mar 4 Oct - 20:22

Quelle pourriture! De toute manière il voulait ma peau donc c'était lui ou moi! Je nous avais transporté en forêt et ce sala*d avais réussi à faire tomber de la neige. Dommage que je ne puisse pas voir ce que cela donnais, car j'adorais la voir tomber et surtout voir son beau tapis sur le sol, sauf que là, tout ce qu'il y avais sur le sol, c'était moi et j'essayais de faire de mon mieux pour qu'il ne me plante pas. J'avais bien senti qu'il avais sorti son épée, presque le prolongement de sa main cet abruti fini, mais je ferais quoi si je n'arrivais pas à le battre? Je resterais condamnée à mourir sans avoir pu me venger? Non, c'est cela qui me maintenait en vie, c'est cela qui faisait que j'étais venu et je n'étais pas venu pour mourir en combat singulier, mais en plaçant tous mes espoirs dans mon pouvoirs, cette onde de choc dévastatrice! Je souhaitais que Drake ne m'en veuille pas, en même temps il m'en voulait pour des choses bien pires que cela, mais son château, son domaine risquais de prendre un sacré coup.

Je ne cessait de poursuivre mes attaques, mais je ne comprenais pas, je ne faisait que reculer, encore et encore, prisonnière dans mon dos d'un arbre qui ne faisait que m'ennuyer fermement. Je pus effectuer une roulade et sentis la lame me passer proche de mon cou, mais il m'avais raté, enfin presque. Je sentais du sang qui s'écoulait un peu, mais je m'en fichais, je ne comptais pas le laisser en vie, si je n'arrivais pas à le tuer... Si je ne pouvais que le blesser... Enfin je ne devais penser qu'à ma victoire même si je sentais une odeur que j'avais l'impression de connaitre. Proche, très proche de nous et pourtant... Non, c'était impossible, elle ne pouvais pas être là, elle n'avais pas le droit de venir, pas après ce qu'elle m'avais dit! bon sang, elle n'étais pas seule, Elles étaient là, au moins toutes les deux, si ce n'étais plus, mais il y avais un congrès de femme vampire ou quoi?

Je me stoppais net dans mon élan et faillis basculer en avant, me retenant de justesse. Je sentis la lame de mon attaquant me frôler, puis revenir dans l'autre sens me tranchant le flanc. Bon sang, j'allais me faire découper si cela continuais et c'est ce qui était en train de se passer, je sentis un autre coup de l'autre coté. Je pus le dévier et se fut mon épaule qui se fit embrocher et non mon cœur, mais à cause de l'odeur que je venais de sentir, j'allais me faire tuer! Je mis toute ma rage pour me relever, mais je ne pouvais plus, mes genoux au sol étaient collés par le gel, il allais réussir son coup.

I : Plus jamais!

Je me mis à hurler d'un cri puissant et senti mon pouvoir grandir de plus en plus jusqu'à envoyer des vagues de destruction dans tous les sens. Ce fut court, bien trop court à mon goût, mais je tombais les mains en avant, comprenant que je n'avais pas mis toute ma puissance, sentant la lame au-dessus de ma tête. Le froid me glaçais totalement, mes jambes prisonnières dans la glace, collée au sol. Je sentais la neige qui continuais sans cesse de tomber sur moi, il arrivais toujours à contrôler son froid glacé ce qui avait pour effet de m'engourdir un peu plus. Je l'entendais rire, j'étais à sa merci et de toute manière, j'en avais assez de me battre. Mon sang s'écoulais sur mes bras, mes flancs, mon cou, faisant un bruit sourd en touchant le sol, ma vie s'éteignait, mais est-ce que c'était une vie d'être ainsi? De souffrir éternellement? Je repensais à tout ce qui c'était passé pour moi, ma vis d'humaine, ma vie de vampire... Drake, Ray, Sally, Cat, Amy... Je ne les verrais plus jamais. Je me rendais compte que j'avais peu d'ami, presque tous des anciens amants, finalement ma non-vie ne valait rien, ils me quittaient tous un jour où l'autre, cette fois c'était moi qui avait décidé de les laisser... J'étais venu pour en finir et cela se terminerais avec lui, tout simplement. Je fermais les yeux ne pouvant plus rien y faire, je n'aurais pas eut ma vengeance, mais je serais morte au combat.

I : Je t'aime, murmurais-je à la femme qui arrivait, même si je ne le lui avais jamais dit de vive voix!

Je l'entendis comme haleter et sa lame siffla dans l'air juste au-dessus de ma tête...


couleur : darkorange



Revenir en haut Aller en bas
http://shadow-of-angels.forumgratuit.org/
Lena Black
Fonda'
Fonda'
avatar

Messages : 2493
Date d'inscription : 21/08/2010
Age : 26

Feuille de personnage
Taille et Age (réel et physique) : 525 ans (réel) 18 ans (physique), 1m71
Double Compte: Amy Salem/Nicolae Gregoriu
Dons et espèces: Don de la télékinésie, Elle à aussi tout de surdévelloper par rapport à un vampire normal.

MessageSujet: Re: Partir pour toujours   Jeu 13 Oct - 15:11

Les filles étaient d'accord avec moi à part suivre son odeur ont ne voyais pas grand chose, Sally avait dit qu'on aurait du amené un métamorphe mais Cat et moi étions parfaitement capable de reconnaitre une odeur, même si personnellement je n'avais jamais été intime avec elle heureusement qu'il n'y avait pas besoin de ça mais disons que ça aidait, mais je connaissais Ivy depuis tellement longtemps maintenant plus d'un an, alors bon.

Nous étions donc sortis de l'aéroport qui était minuscule et je savais qu'il y avait autre chose à laquelle ont pouvait se fier à par l'odeur, c'était l'instinct, et puis bon Drake était roi ici, sa demeure devait être assez connu peut être qu'en cherchant cela nous trouverions Ivy...

L : Je pense à une chose, il nous suffit peut être de trouver la demeure de Drake ? Ont la trouvera en chemin ou déjà la-bas... Qu'en dite vous ?


C'était déjà un meilleur plan que de partir à l'aveuglette d'ailleurs en parlant de plan j'en voyais justement un de la ville pas loin sur un panneau, je me dirigeais donc vers le plan faisant un signe au fille de venir, par contre je n'étais pas sur de trouver cela ici, il faudrait peut être demander aux habitants...


Couleur : violet

Revenir en haut Aller en bas
http://dark-academy.vampire-legend.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Partir pour toujours   Jeu 13 Oct - 21:36

Nous étions finalement sorties de l'aéroport, nous mettant d'accord sur le fait que nous ne pouvions que se fier à notre odorat afin de retrouver Ivy. Et puis, j'étais lier à elle, donc ça aussi cela pouvait nous aider dans nos recherches. Sally avait fait la remarque que nous aurions bien fait d'emmener un métamorphe avec nous, mais le fait est qu'il était à présent trop tard pour penser à ça.

L : Je pense à une chose, il nous suffit peut être de trouver la demeure de Drake ? Ont la trouvera en chemin ou déjà la-bas… Qu'en dite vous ?

Elle se dirigea vers un plan de la ville tout en disant cela, nous faisant signe de la suivre, ce que nous ne tardions pas à faire. Une fois devant je regarda le plan avec attention, me disant que Lena avait surement raison, étant donner que de toute façon elle était venue ici pour aller là-bas… Le plan n'était pas très détaillé, mais on arrivait tout de même à voir où nous étions. Je me doutais bien que la demeure de Drake ne serait pas écris en gros sur le plan, mais il y avait tout de même une indication assez intéressante, que je pointa du doigts avant de me tourner vers les filles.

C : Ce ne serait pas un truc du genre ?

Je retourna ensuite mon attention sur la carte, regardant la route qu'il nous faudrait prendre pour y arriver… Bon, ce n'était pas tout près, mais nous pourrions tout de même y être assez rapidement avec de la motivation.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Partir pour toujours   Ven 14 Oct - 13:58

Une fois à l'exterieur, je vis Lena se diriger vers un plan de la région. Je fis de même. Très sommaire, il était très endommagé, et une partie avait même été arraché.

Ça promet...

L : Je pense à une chose, il nous suffit peut être de trouver la demeure de Drake ? On la trouvera en chemin ou déjà la-bas... Qu'en dites vous ?

C : Ce ne serait pas un truc du genre ?

Je scrutai la carte avec intensité en approchant mon visage. Il y avait pas mal de montagnes dessus mais un large cercle s'y trouvait au milieu.

S : Cette carte est étrange. Enfin, ça, surtout. dis-je en pointant du doigt le cercle. Je doute qu'il y ait une clairière au milieu de ces montagnes. C'est peut être là où Drake habite.

Je me souvins qu'Ivy m'avait dit un jour que Drake était le roi de cette contrée. Je me demandai alors pourquoi il n'était pas venu, si il était si proche d'Ivy. Enfin même si c'était son ex, je n'avais jamais été jalouse de lui. En même temps, si je me serais dressé contre Drake, je me serais fait tuer en une demi seconde... Il était très puissant. Ça me faisait penser que je l'avais rencontré le jour où je suis arrivé à l'academy. Il y avait aussi Arzhel, Amy, Ivy et un autre vampire dont je ne me souvins plus du nom.
Revenir en haut Aller en bas
Desmodontinae

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 13/06/2011

MessageSujet: Re: Partir pour toujours   Ven 14 Oct - 15:54

C'était drôle, elle essayait de s'en sortir comme elle pouvait, je voyais bien qu'elle c'était entrainé, mais je m'amusais comme un fou. Déjà, la bloquer au sol, c'était jouissif, ensuite je la voyais qui ne se débattait plus, comme si elle se laissait faire... Sauf que là, pour le coup, je n'étais pas d'accord, je voulait la tuer, oui! Mais pas sans qu'elle se batte et au moment où j'allais lui couper la tête, je m'arrêtais juste au-dessus, la lame effleurant sa nuque, la coupant un peu, je l'avoue, mais de toute manière, son sang allais continuer à couler encore et encore, jusqu'à ce qu'il n'y en ais plus! D'ailleurs, il s'écoulait lentement de ses plaies et le floc que les gouttes faisaient dans la neige était régulier. Mais ce qui m'énervait le plus, c'était le fait qu'elle rendait les armes si vite et là, j'entendis quelque chose qui me surprit.

I : Je t'aime,

Hein? Quoi? A qui devait-elle dire cela? Pas à moi, c'était sur, mais peut-être à une de ses créatures qui arrivaient vers nous! D'ailleurs, je sentais bien qu'elles étaient au moins trois, voire quatre en fait, les odeurs ne mentent jamais! Quatre personnes qui venaient à sa rescousse? Non, je n'y croyais pas trop, elle avait l'art et la manière de se faire des ennemis, pas des amis! Cela devais être des nomades, des vampires qui ne connaissent pas les limites de notre territoire, qui ne savent pas ce qu'il en coute d'être sur nos terres! J'allais leur apprendre, mais avant, j'allais m'amuser avec Ivy... Je lui attrapais le cou d'une main et la tirait en arrière d'un coup sec.

D : Je vais m'amuser encore un peu avant de te regarder mourir... Lui susurrais-je.

Je lançais ma jambe dans ses côtes et entendis un craquement sonore, parfait, pensais-je en souriant. Puis je cassais le gel autour de ses jambes, enfin j'aurais pu faire ainsi, mais je trouvais plus... Adorable de lui briser les jambes au passage. De quoi allait-elle se plaindre? Elle n'étais plus collée au sol, voyons! Mais j'entendais des bruits qui se rapprochaient de plus en plus et finis en beauté par la jeter contre un arbre, la plantant avec mon épée au passage. Délicieux à voir, ses mains vinrent instinctivement sur le manche, mais elle était bien trop ancré dans l'arbre derrière elle.

D : Qui penserait que le ventre saignait autant?... Hum, je vais ralentir tout cela.

Et je fis apparaitre encore plus de froid et de neige autour de nous, faisant ralentir les écoulements de ses plaies. Maintenant il ne restait plus qu'à attendre sagement que les visiteurs arrivent et je volait au-dessus de ma victime, atterrissant sur une branche, voulant savoir contre quoi j'allais me battre, enfin non, qu'est-ce que j'allais tuer!

Revenir en haut Aller en bas
Ivy Morgan

avatar

Messages : 2726
Date d'inscription : 04/09/2010

Feuille de personnage
Taille et Age (réel et physique) : réel 400, physiquement 25ans, 1m80
Double Compte: Drake Kolher / Franck Tegan
Dons et espèces: téléportation, lévitation et onde de choc (qui permet de dissoudre n'importe quelle matière en poussière et sorte de bouclier). Contrôle le feu et l'électricité présente, Maître en armes blanches.

MessageSujet: Re: Partir pour toujours   Ven 14 Oct - 16:10

Je sentais ma fin venir, j'aurais dû tuer cette servante, caché le corps, mais au moins j'aurais eut plus de force, mais le destin en décidais autrement. Il allait me tuer et je me laissais faire, de toute manière, plus rien n'avais d'importance, plus rien... Mais au moment où je dévoilait enfin mes sentiments, je fut surprise de sentir la lame me couper certes, mais j'étais toujours en vie, enfin en une chose qui y ressemblait. Mais ce n'étais que de court répit, je le sentis essayer de m'étrangler, oui, pourquoi pas, mais il devait avoir oublié que je ne respirait pas, enfin, je le laissais faire, même si la position était insoutenable, pliée en arrière de cette manière.

D : Je vais m'amuser encore un peu avant de te regarder mourir...

C'était bien de lui et puis je sentais Drake qui cherchais à me joindre, mais il n'avais pas fini de m'envahir l'esprit de cette manière? Je me débattais tellement intérieurement que je ne faisait plus attention à ce qui m'entourait et sentis des craquements, ainsi qu'une douleur monumentale dans les cotes? Quel enfoi*é, il venait de me briser la cage thoracique, je sentais mon sang qui s'écoulait à l'intérieur, remplissant mes poumons qui ne me servaient plus depuis longtemps. Je ne pouvais même pas me recroqueviller, lorsque je sentis mes jambes se briser et là je ne pouvais plus retenir mes cris de douleur. J'avais beau être forte, je ne pouvais pas tout supporter non plus. Mais le pire restait à venir, il m'envoya contre un arbre et je me retrouvais planté dessus. Je voulais arracher cette épée qui était plantée dans mon ventre, mais rien à faire, la garde était presque enfoncée dans mon ventre, je ne pouvait plus faire grand chose.

D : Qui penserait que le ventre saignait autant?... Hum, je vais ralentir tout cela.

Je n'arrivais plus à parler, ni même à penser, des visions venaient dans ma tête, tout et n'importe quoi, les odeurs se mélangeaient aussi et je n'avais pas rêvé, elle était bien là, présente sur ces terres... J'aurais mieux fait de ne pas laisser de mots, comme à mon habitude, j'aurais mieux fait de disparaitre, c'est ce que je faisait de mieux et lorsque je sentis le froid m'envahir de plus en plus, je sentais qu'il faisait tout pour ralentir l'écoulement du sang.

I : Espèce d'enfoi*é! Tu ne peux pas en finir d'un coup? Tu veux encore t'amuser? Et si j'arrivais à me libérer? Tu y as pensé à cela?

Je hurlais presque, me disant que seule ma rage pouvait m'aider à me sortir de ce pas et laissais mon flux de pouvoir enfler de plus en plus en moi. Je sentais mes cheveux qui me fouettaient le visage, même cette hauteur, ils virevoltaient de plus en plus belle. Le pouvoir venait par vague de plus en plus fort et cela me fit penser à la fois où j'avais perdue Rachel. J'emmagasinais de plus en plus, sentant mes yeux qui pleurais du sang, mon corps se déformer. Encore un peu, juste un peu et je le lui enverrais en pleine face!





couleur : darkorange



Revenir en haut Aller en bas
http://shadow-of-angels.forumgratuit.org/
Lena Black
Fonda'
Fonda'
avatar

Messages : 2493
Date d'inscription : 21/08/2010
Age : 26

Feuille de personnage
Taille et Age (réel et physique) : 525 ans (réel) 18 ans (physique), 1m71
Double Compte: Amy Salem/Nicolae Gregoriu
Dons et espèces: Don de la télékinésie, Elle à aussi tout de surdévelloper par rapport à un vampire normal.

MessageSujet: Re: Partir pour toujours   Dim 16 Oct - 15:06

Nous étions devant la carte toute les trois enfin quelque chose ressemblant à une carte parce que bon elle était pas vraiment complète mais heureusement nous étions trois et donc plus de chance de trouver ce que l'ont voulait.

C : Ce ne serait pas un truc du genre ?


Caterina montrait une chaine montagne, humm oui ce serait l'endroit parfait pour dissimuler un domaine.

S : Cette carte est étrange. Enfin, ça, surtout. Je doute qu'il y ait une clairière au milieu de ces montagnes. C'est peut être là où Drake habite.


Oui pourquoi il y avait un trou à cet endroit en plein dans les montagnes ? J'avouais que c'était tout de même un peu louche tout ça, je ne comprenais pas tout car la carte était bien sur écrite en roumain. Mais bon l'endroit ou il y avait un grand rond de couleur avec une flèche je supposais que ça devait être le "vous êtes ici" et donc à partir de la nous allions pouvoir savoir vers ou aller.

L : Bon donc nous sommes ici, et je trouve comme vous que le château de Drake à toute les chances de se trouver la-bas alors allons-y sans tarder, suivons se chemin pour y aller il est en plein dans une forêt nous pourrions nous servir de notre rapidité.

Sur ceux je commençais à marcher vers l'endroit que j'avais indiquer la forêt était juste à cinq minutes et une fois que nous étions bien dedans nous accélérions le pas à vitesse vampirique, bien sur je n'allais pas à fond car Sally ne pourrais pas suivre mais c'était toujours mieux que de marcher à vitesse humaine, quinze minutes plus tard nous approchions un peu des montagnes mais je sentis une chose qui m'arrêtais de suite... En un coup de narine.

L : Ivy est blessée...

Je ne cherchais plus et suivais l'odeur du sang sachant que les filles auraient pas de mal à la sentir je ne les attendaient pas, je savais qu'elles allaient suivre directement, j'allais donc aussi vite que je pouvais espérant arriver assez vite.


Couleur : violet

Revenir en haut Aller en bas
http://dark-academy.vampire-legend.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Partir pour toujours   Lun 17 Oct - 8:20

J'avais montrer une chaine de montage du doigt, juste là où il n'y avait rien. Un endroit qui semblait comme… effacer. Sally montra la même chose que moi, puis pris la parole pendant que je regardait Lena pour connaitre son avis.

S : Cette carte est étrange. Enfin, ça, surtout. Je doute qu'il ait une clairière au milieu de ces montagnes. C'est peut être là où Drake habite.

J'étais exactement du même avis qu'elle en fait. Me doutant bien que nous n'allions pas tarder à partir dans cette direction, je posa mon sac au sol et en sorti mon flingue, que je rangea dans mon dos, comme je le faisait d'habitude, espérant tout de même que je n'aurais pas a l'utiliser tout de suite. Une fois cela fait je referma mon sac et le posa lui aussi dans mon dos afin d'avoir les mains libres.

L : Bon donc nous sommes ici, et je trouve comme vous que le château de Drake à toutes les chances de se trouver la-bas alors allons-y sans tarder, suivons se chemin pour y aller il est en plein dans une forêt nous pourrions nous servir de notre rapidité.

Suite à ça elle commença directement à marcher en direction du domaine, nous retrouvant rapidement dans une forêt. Nous accélérions alors, prenant tout de même soin d'attendre Sally, étant donné qu'elle n'avait pas la même vitesse que nous. Au bout d'un bon quart d'heure, alors que nous étions de plus en plus proche de notre destination, j'eu la même réaction que Lena, m'arrêtant d'un coup en sentant l'odeur du sang, et pas n'importe lequel. C'était Ivy, j'en était certaine.

L : Ivy est blessée…

Sans rien ajouter je suivis moi aussi cette odeur, espérant ne pas arriver trop tard. Je devais avouer qu'à cet instant, j'avais très peur pour elle, et c'est pour cela que je n'hésitait pas. Au bout d'un moment Lena s'arrêta à quelques mètres de moi et je la rattrapa en une seconde, découvrant Ivy avec horreur. Elle était dans un sâle état, et ce n'était rien de le dire ! Aussitôt j'envoya une de mes boules d'énergie sur celui qui semblait être son tortionnaire, ce qui le propulsa à quelques mètres d'elle. Je m'approcha ensuite d'elle et retira l'épée qui lui transperçait le ventre avant de la rattraper dans mes bras pour ne pas qu'elle s'effondre sur le sol. Une fois cela fait je courut assez loin afin de la mettre à l'abri, espérant que les filles se débarrasserait rapidement du vampire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Partir pour toujours   Jeu 20 Oct - 12:39

L : Bon donc nous sommes ici, et je trouve comme vous que le château de Drake à toutes les chances de se trouver la-bas alors allons-y sans tarder, suivons se chemin pour y aller il est en plein dans une forêt nous pourrions nous servir de notre rapidité.

De notre rapidité ? Euh elle était gentille mais j'étais une hybride et donc je courais deux fois moins vite qu'elles. Après avoir regardé le plan, nous nous dirigeâmes vers l'est. Ça se voyait bien que les filles ne s'y donnaient pas à fond car, même si j'avais un peu de mal à les suivre, je tenais bon. Je devais tenir. Après avoir couru une vingtaine de minutes, Lena et Caterina s’arrêtèrent net.

L : Ivy est blessée...

Je fronçai les sourcils. Si elle le disait, c'est que ça devait être vrai. Je n'avais pas été très douée avec mon odorat. A peine Lena avait-elle fini sa phrase que Caterina partit à tout vitesse droit devant suivi tout de suite par Lena.

Je veux bien comprendre que y'a urgence mais c'est pas cool de me laisser derrière...

Je fis comme je pu pour courir vite mais j'étais deja assez fatiguée par les vingt minutes de course qui furent intensives pour moi. Au bout de cinq minutes, je les rejoignis enfin. Sauf que ce que je vis me pétrifia d'effroi. Ivy était à terre dans une mare de sang et j'eus juste le temps de voir Caterina la prendre dans ses bras et s’éloigner très rapidement. A bout de souffle, j'allai demander à Lena ce qui s'était passé lorsque je remarquai une forme diffuse à quelques mètres de nous.

S : Vampire...

Si il avait fait ça à Ivy, comment voulait-elle qu'on se débarrasse de lui ? Il aurait mieux valu que je m'occupe d'Ivy. Mais bon, je ne pouvais pas rattraper Caterina même si je le voulais. Le vampire dégageait une si terrifiante aura que je ne pouvais plus bouger. Je restais pétrifiée, les pieds dans la neige, les deux mains sur la poignée de ma claymore, tremblantes, comme d'ailleurs tout mon corps. Des larmes coulaient le long de mes joues et je ne savais même pas pourquoi. Il avançait et moi je restais là.

S : Bouge ! Bouge ! Il va te tuer si tu restes là ! Bouge bordel de merde !

C'était comme si une voix me parlait dans ma tête. Pour la première fois de ma misérable vie, je pris conscience que j'avais réellement peur de la mort.
Revenir en haut Aller en bas
Desmodontinae

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 13/06/2011

MessageSujet: Re: Partir pour toujours   Sam 22 Oct - 21:23

J'aimais la torture et la voir se tordre comme elle pouvait et l'entendre gémir voire hurler c'était encore meilleur, un pure délice, cette odeur de sang qui devait s'écouler en elle, le fait de la voir planté et essayer péniblement de se défendre... Je tournais autour d'elle, flottant dans les airs, la regardant avec un sourire narquois. Je faisait tomber de plus en plsu de neige, de vent glacial, de froid, cette sensation que son ventre était ouvert, mais maintenu par la lame, hum... Ma lame faite en argent, rien que pour la lignée directe de Drake! Je faisais attention lorsque je l'utilisais, car même si je me coupais, c'était terriblement douloureux, l'argent était notre faiblesse, sous n'importe quelle forme, certains l'or, d'autres les plantes et nous, c'était communément à cause de cela que tous croyait que les vampires étaient allergiques à l'argent, mais pas tous!

Je ralentissais cela en la refroidissant, je ne voulais pas qu'elle perde tout son sang d'un coup, non, il fallait que se soit lent, car après lui avoir cassés les jambes et dû faire un très grand trou dans sa cage thoracique, j'avais encore des os à casser, des coupures à faire et...

I : Espèce d'enfoi*é! Tu ne peux pas en finir d'un coup? Tu veux encore t'amuser? Et si j'arrivais à me libérer? Tu y as pensé à cela?

D : Et tu crois vraiment que tu va réussir à t'en sortir? Laisse-moi rire...

Du bruit? Cela venait par ici, hum, leurs odeurs... Appétissantes! Hum, oui, j'allais m'amuser un peu, voire plus qu'un peu! Je montais rapidement dans l'arbre et vis cette salo*e essayer d'user de son pouvoir, hum, du vent, c'est tout ce qu'elle savait faire? Du sang, encore plus de sang sortait de son corps et je redescendais pour la calmer en la frappant, qu'elle arrête de se faire vider ainsi, mais je n'eut pas le temps de l'approcher que je me fit voler dans les plumes. Je me relevais rapidement, mais tout ce que je vis, fut une femme qui partait avec mon cadavre ambulant. Au moins mon épée était toujours là et je la récupérais, allant pour les rattraper lorsque je me rendis compte qu'il y en avais deux autres qui attendaient sagement. A leur odeur, je compris qu'il y en avait une de vampires, mais pas l'autre, surement un hybride de la pire espèce. Ces bêtes-là, étaient de la véritable gangrène, plus faible et d'ailleurs, je pouvais sentir sa peur... Je m'en léchais les babines d'avance. J'approchais lentement de mes futures proies,

D : Cours Ivy, cours, ne t'inquiètes pas, je te rattraperais bien assez tôt pour abréger tes souffrances... Si ce n'est déjà fait! Murmurais-je plus pour moi-même que pour quelqu'un d'autre.

S : Vampire...

D : Et oui, vampire... Mais pas toi! Dis-je en riant. Oh, mais tu as besoin d'aller pisser? Ah non trop tard...

D'un regard je la gelais, littéralement, tout comme ses pathétiques larmes qui coulaient sur son visage. Je prenais mon temps, car je savais que l'autre allais y passer et la deuxième derrière ne me paraissait pas si vieille que cela, facile à détruire. Je voyais le corps de cette hybride se congeler et lançais la même chose sur la deuxième, je verrais bien si cette brune était une rapide ou non, mais ce n'étais que des femmes et Ivy était bien plus conquérante que ces deux-là!



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ivy Morgan

avatar

Messages : 2726
Date d'inscription : 04/09/2010

Feuille de personnage
Taille et Age (réel et physique) : réel 400, physiquement 25ans, 1m80
Double Compte: Drake Kolher / Franck Tegan
Dons et espèces: téléportation, lévitation et onde de choc (qui permet de dissoudre n'importe quelle matière en poussière et sorte de bouclier). Contrôle le feu et l'électricité présente, Maître en armes blanches.

MessageSujet: Re: Partir pour toujours   Sam 22 Oct - 21:40

C'était une ordure de la pire espèce et je ne pouvais rien y faire. J'invoquais mon don, le faisant venir en force, enfin ce qu'il me restais, je sentais le sang qui s'écoulait de toutes les plaies que j'avais et même de ma bouche. Je ne me laisserais surement pas tuer de cette manière, je sentais la lame dans mon ventre, et le vent se levais, ça, c'était moi! Je sentais du sang qui coulait de mes yeux et mes mains me faisait mal, terriblement mal, mais je voyais rouge et... Je voyais rouge? Bon sang, ma vue revenais, ou alors je devenais folle, c'était cela, surement cela et je m'en fichais de voir en rouge, du moment que je voyais. Quelque chose avais déclenchés le processus inverse, peut-être était-ce la fin?

D : Et tu crois vraiment que tu va réussir à t'en sortir? Laisse-moi rire...

Je ne savais pas si je m'en sortirais, mais je ne voulais pas qu'elle vienne ici et voient ce qui c'était passé, je voulais qu'elle garde un souvenir de nous deux pas de mon sang qui s’étalait un peu partout sur moi au sol et probablement sur les arbres aux alentours. Tout ce que je remarquais, c'était que les odeurs étaient fortes et que Lazare se mit à voler d'une manière étrange. Je voyais des formes floues devant moi, mais quelqu'un venait de m'enlever l'épée de mon ventre et je me retrouvais contre cette personne, n'arrivant pas à tenir debout, sentant mes os qui se tordaient un peu plus. La dernière chose dont je me souvenais, c'était d'être emporté loin de ce monstre et cru apercevoir... Sally.

....

Je ne sais pas combien de temps je restais... Évanouie? Mais lorsque j'arrivais à ouvrir les yeux, j'avais toujours aussi mal, quelques secondes devaient être passées tout au plus car je sentais que la personne qui m'emmenais courait toujours. J'essayais de me débattre et réussi seulement à tomber au sol dans un fracas qui me coupa le dos, crachant encore du sang. tiens tout n'étais pas tombé finalement et posa mes mains sur mon ventre essayant de refermer la plaie, mais c'était impossible, pas avec sa lame, il devait l'avoir bien choisi... Mes yeux grands ouverts, je regardais la personne qui venait de me sortir de là et ne la connaissait pas. Une grande brune, vu que j'étais allongée au sol, mais, il y avais quelque chose de familier. J'ouvris la bouche pour lui parler, mais j'avais beaucoup de mal à dire quoique se soit.

I : Qui... es-tu?... Je pris une profonde inspiration et su qui elle était, je n'avais donc pas rêvé, elles devaient être là, toutes les trois. Cate... Caterina... Je me mis à genoux comme je pus. Il faut... Y ret...tourner... Pas Sally... Pas elle...

Ma voix était un murmure, croassant de plus en plus et plus je voulais parler et pire c'était et me tus. J'essayais de me dématérialiser, mais impossible, je n'étais même plus assez forte pour marcher, je devais avoir la force d'un nouveau-né et encore. Je ne voulais pas la laisser là-bas, pas avec lui, c'était le pire d'entre nous, même s'il n'étais pas très vieux en comparaison, mais il poussait un sadisme terrible dans tout ce qu'il entreprenais.


couleur : darkorange



Revenir en haut Aller en bas
http://shadow-of-angels.forumgratuit.org/
Lena Black
Fonda'
Fonda'
avatar

Messages : 2493
Date d'inscription : 21/08/2010
Age : 26

Feuille de personnage
Taille et Age (réel et physique) : 525 ans (réel) 18 ans (physique), 1m71
Double Compte: Amy Salem/Nicolae Gregoriu
Dons et espèces: Don de la télékinésie, Elle à aussi tout de surdévelloper par rapport à un vampire normal.

MessageSujet: Re: Partir pour toujours   Sam 22 Oct - 22:11

J'avais sentis le sang d'Ivy et sans plus tarder j'avais pris la direction ou elle se trouvait j'avais été le plus vite possible je savais que sally avait du mal à suivre mais je sentais que Ivy était vraiment mal en point chaque seconde était cruciale et je savais que Sally était tout de même plus intelligente que sa tout de même et n'allait pas nous en vouloir, je m'étais arrêter voyant le vampire devant Ivy, la pauvre avait une épée planté dans le ventre, sans attendre Cat l'envoya volé ailleurs et s'empara d'Ivy et s'en alla ??? Non d'un chien elle voulait que je m'en occupe toute seule et avec Sally ?? Je sentais bien que la vampire avait à peu près mon âge à deux contre elle ça aurait été plus simple, elle aurait du laisser Sally s'en occuper !! Enfin quoique... Je ne savais pas la réaction d'Ivy face à Sally mais tout de même... La j'avais juste l'impression que comme elle avait sortie Ivy de la, nous nous avions plus qu'à crevé... Sally arriva juste un peu après et elle vint près de moi, bon j’espérais qu'à nous deux sa suffirait surtout que moi j'étais beaucoup plus forte qu'un vampire de mon âge, et j'allais pouvoir utilisé mon don à volonté cela allait faire du bien c'était clair. Sauf que je vis soudain Sally tétanisé.

D : Cours Ivy, cours, ne t'inquiètes pas, je te rattraperais bien assez tôt pour abréger tes souffrances... Si ce n'est déjà fait!

S : Vampire...

Oh non il ne manquait plus que cela...

D : Et oui, vampire... Mais pas toi! Oh, mais tu as besoin d'aller pisser? Ah non trop tard...

Je le regardais d'un air très, très mauvais retroussant mes lèvres sur mes canines bien sortis et je grondais, sa blague était pourri en même temps c'était un homme donc bon... Je jetais un oeil à Sally et je la vis qui commençais à geler alors c'était ça son don ?? Merci de me prévenir, un sourire sadique se dessinait sur mon visage je me tenais prête et je ne laissais même pas le temps au froid de m'envahir je lui retournais son don droit sur lui le laissant gelé à son tour souriant de plus belle.

L : Franchement chéri tu devrais mieux choisir tes blagues elles sont vraiment de mauvais goût.


D'un coup d’œil je l'envoyais de plein fouet contre un arbre qu'il se prit en plein dans les côtes, je ne bougeais pas si je m'approchais il pourrait m'atteindre alors que de la ou j'étais j'aurais le temps de la voir venir, Je le collais contre le tronc et avec les branche car c'était saule pleureur je l'enroulais afin de l'attacher ne cessant de la serrer plus fort...

L : Alors et maintenant comment comptes-tu t'en sortir ?


Je ne voulais pas trop faire la causette mais il avait tellement fait souffrir Ivy que la moi aussi j'avais envie de prendre mon temps et de le faire souffrir pour une fois que je pouvais me laisser aller, j'espérais que Sally allait bien, je n'avais pas le pouvoir de la réchauffer mais j'étais certaine qu'elle n'était pas morte j'entendais son pouls faible, mais il était la.


Couleur : violet

Revenir en haut Aller en bas
http://dark-academy.vampire-legend.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Partir pour toujours   Mar 25 Oct - 19:07

Je m'étais précipitée sur Ivy en voyant dans quel état elle était, envoyant valser le vampire qu'il lui avait fait tout ça par la même occasion. Je m'étais ensuite vite éloignée de là avec Ivy dans les bras, priant pour qu'il ne soit pas trop tard. Elle avait les yeux fermer, et tout le sang qui coulait de son corps ne me disait rien qui vaille. Lorsque je m'apprêta à m'arrêter pour la déposer, elle se réveilla alors et se débâti, me faisant finalement lâcher prise. Elle tomba assez violemment sur le sol, ce qui apparemment, ne fit qu'accroitre ses souffrances. Je m'abaissa alors afin d'être à sa hauteur, la regardant dans les yeux, croisant les siens pour la première fois. Je sus à la seconde qu'elle avait retrouvé la vue. Je resta stoïque un moment, me disant qu'elle me voyait enfin tel que j'étais. J'aurais du lui dire quelque chose, n'importe quoi, mais rien ne sorti. Je me maudissais de l'avoir abandonnée, de ne pas avoir été là pour elle lorsqu'elle en avait eu besoin.

I : Qui… es-tu?… Cate… Caterina…. Elle se mit difficilement à genoux avant de reprendre. Il faut…Y ret…tourner…. Pas Sally… Pas elle…

Je me mordis la lèvre et baissa les yeux à ses mots. Ses mots me firent l'effet d'un poignard dans le coeur, même si je n'en possédait plus, cela faisait exactement la même chose. Elle ne pensais qu'à elle… Et moi… Moi je n'existait même pas. Je serra les poings en me relevant, puis je retourna rapidement là où j'avais laissé les filles, découvrant que le vampire s'était relevé et était près à en découdre avec elles. Sally semblait complètement paniquée, tandis que Lena n'avait absolument pas l'air impressionnée. Je reporta mon attention sur notre ennemi, qui était à présent emprisonné dans un arbre, complètement ligoté grâce aux branches. Voyant que Lena contrôlait parfaitement la situation, je me dirigea vers Sally, essayant de la sortir de sa prison de glace comme je le pouvais. J'espérais qu'elle aille bien, malgré ce qui était en train de se passé, et j'espérais surtout qu'Ivy n'aurais pas la mauvaise idée de nous rejoindre. Voyant que finalement je ne pouvais rien faire pour elle, je me posta simplement à quelques mètres, prête à intervenir si le vampire venait à faire des siennes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Partir pour toujours   Ven 28 Oct - 1:06

D : Et oui, vampire... Mais pas toi! Oh, mais tu as besoin d'aller pisser? Ah non trop tard...

Je n'arrivais plus à bouger ne serait-ce qu'une oreille. Je vis dans ses yeux toute la cruauté qu'il avait pour nous. Je sentis mes membres s'engourdirent et en un instant je fus prises dans une prison de glace. Je ne comprenais pas trop ce qui m'arrivait. Ma peau me brulait tellement mais je n'arrivais pas à crier.

L : Franchement chéri tu devrais mieux choisir tes blagues elles sont vraiment de mauvais goût.

D'un sens, elle avait de la chance d'être assez puissante pour égaler ce vampire. Je ne voyais rien mais j'entendais des bruits sourds.

L : Alors et maintenant comment comptes-tu t'en sortir ?

J'entendais très faiblement Lena parler à ce vampire. Je sentais mon cœur ralentir. Était-ce la fin pour moi ? Non car Caterina m'aida à briser la couche de glace autour de moi et je pris une grosse bouffée d'air. Je m'affalai sur le sol, à bout de force. Les brulures dues au froid intense me brulaient affreusement. J'en avais à peu près partout sur les zones ou ma peau était nue. Du sang s'écoulaient sur la neige. La souffrance sur la pureté... Avait-on le droit de souiller ainsi ce symbole d'innocence ? Je devais avoir perdu trop de sang. Ou alors mon cerveau avait été mal irrigué trop longtemps... Je m'en voulais d’être un tel fardeau pour tout le monde. Avec beaucoup de difficultés, je parvins à me remettre sur mes jambes. Je tenais à peine debout, mes jambes tremblantes par le froid, mais je devais à tout prix le faire. Mon sang continuait de couler à flots, continuer de se reprendre sur le sol. Je tendis la main vers ce vampire et tentai de refaire ce que j'avais fait dans la foret avec Melinda. Je devais créer une bouler avec suffisamment de force pour pouvoir le transpercer de part en part. J'étendis mon bouclier mais en me concentrant, je me rendis compte que je n'allais pas y arriver. Mais je continuai quand même d'essayer. D'un seul coup, mon bouclier s'évapora et je tombai à genoux, puis face contre terre, des larmes coulant sur mes joues frigorifiées.
Revenir en haut Aller en bas
Desmodontinae

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 13/06/2011

MessageSujet: Re: Partir pour toujours   Ven 28 Oct - 15:41

Elle pouvait courir ou se faire aider de la sorte, mais non, elle n’irait pas bien loin, elle était à moi, elle était devenue une proie le jour où elle avait défiée Drake, le jour où elle était revenue pour le sauver ! Cette trainée allait mourir, d’une manière ou d’une autre, mais elle ne resterait pas longtemps en vie, mon épée avait commencé le travail, l’argent s’infiltrait à petite dose en elle et elle serait bientôt plus qu’un tas de cendre.

N’empêche, trois femmes pour moi tout seul, enfin maintenant juste une vampire qui avait mon âge et un sous-fifre, un semblant de vampire que je venais de geler d’un seul doigt. C’était amusant de la voir entouré de glace de cette manière, dire que d’habitude les proies essayaient de s’enfuir, mais pas cette chose. Cela sera parfait, je pourrais m’amuser avec, une fois que cette pét*sse arrête de me renvoyer mon froid sur moi. De toute manière, j’étais fait de glace, cela ne me dérangeait pas, je ne gelais pas, il m’en fallait bien plus que ça pour mourir, d’ailleurs, il n’y avait pas grand-chose qui pouvait vraiment me détruire. L’argent oui, à cause de la malédiction de la lignée de Drake, le soleil, mais oh, dommage, il n’était pas prêt de se lever, tout comme le feu, c’était Drake et Dante qui me faisait le plus peur, ils arrivaient à eux deux à me faire perdre de ma superbe, mais ils étaient deux et aucun de celles que je voyait là avait se pouvoir, ou alors le cachais drôlement bien et l’électricité, alors ça ! C’était comme le soleil, l’eau et l’électricité ne faisait pas bon ménage, mais quoi, un autre vampire allait arriver avec tout cela ?

L : Franchement chéri tu devrais mieux choisir tes blagues elles sont vraiment de mauvais goût.

Elle m’envoya mon propre don, ne m’atteignant pas, non il retourna en moi par contre je n’avais pas prévu le fait qu’elle puisse me faire voler et encastrer dans les branches des arbres ! Je la voyais s’approcher, mais pas de trop près, hum, aurait-elle peur ?

L : Alors et maintenant comment comptes-tu t'en sortir ?

Je me mis à rire, surtout lorsque je vis la troisième revenir sans cette sal*pe. Bien, si elle l’avait caché je la retrouverais, mais à son expression, j’avais réussi et me mit à rire de plus belle. Surtout voyant les efforts qu’elle faisait pour sortir la créature inférieure de sa prison de glace ! Cette dernière essayais de se relever, de tomber, enfin

D : Pitoyable… Tout en riant de plus belle.

Je sentais le sang, hum, délicieux à souhait et mes yeux devinrent rouge, ma force se décupla, je n’étais pas l’un des meilleurs tueurs maintenant, je savais que j’étais LE meilleur et rien ni personne ne pourra m’enlever cela. Ma tête baissée, je relevais le regard et fixais cette p*te face à moi, celle qui m’avais envoyé dans l’arbre, serré par des lianes de misère. Elles pouvaient me serrer encore plus, cela serait drôle, car je n’avais pas besoin de respirer ! Je riais encore plus en voyant la créature inférieure pleurer, que c’était bon de se sentir ainsi regardé ! Je souriais de mes plus belles dents et sans un geste, juste un regard sur les lianes, je les gelais. Je bougeais et elles se brisèrent en milliers de morceau partant dans tous les sens. Je fis en sorte d’aider à les envoyer sur les trois brunes et descendait tranquillement de toute la hauteur de l’arbre.

D : Pardon d’avoir fait autant de dégâts, mais, maintenant, vous n’êtes plus que trois, pardon deux, je ne compte pas celle qui saigne comme un porc, c’est dégoutant, sur de la neige si belle ! Ahhhh, dommage pour Ivy, je la regrette déjà, alors dis-moi, Dis-je en me tournant vers la dernière revenue, elle est déjà en cendres ? Non parce que cela ne devrait plus tarder, je peux te l’assurer !

Je savais les dégâts que l’argent faisait sur son organisme, bien plus rapide que sur le mien, elle devait souffrir le martyre, à moins qu’elle soit déjà en train de se désintégrer… Rire de tout cela était jouissif au possible, il me suffisait de les amuser toutes les trois pour savoir qu’une fois que j’aurais terminé, elles seront quatre à terre !


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ivy Morgan

avatar

Messages : 2726
Date d'inscription : 04/09/2010

Feuille de personnage
Taille et Age (réel et physique) : réel 400, physiquement 25ans, 1m80
Double Compte: Drake Kolher / Franck Tegan
Dons et espèces: téléportation, lévitation et onde de choc (qui permet de dissoudre n'importe quelle matière en poussière et sorte de bouclier). Contrôle le feu et l'électricité présente, Maître en armes blanches.

MessageSujet: Re: Partir pour toujours   Ven 28 Oct - 15:43

J’étais à terre essayant de me relever, mais mes jambes étaient foutues, pour le moment. Il me les avait brisé, surement en plusieurs, cela mettrait du temps à se remettre, si cela arrivait. Je ne me sentais pas mieux, mais une fois sortie des « griffes » de la personne qui me portait et de comprendre qui c’était, je l’avais reconnu, même si je ne l’avais jamais vu en vrai. Son odeur était reconnaissable et lorsque je haletais son prénom, elle ne répondit pas, mais resta ses yeux dans les miens. Elle était belle, mais toutes mes pensées étaient pour Sally en cet instant, elle ne devait pas mourir, elle devait vivre et Cat dût le comprendre car elle parti rapidement dans le sens inverse ? Je n’en savais trop rien, mais son regard me hantait, celui de Cat. Elle c’était mordue les lèvres et ne comprenait pas pourquoi, je me retrouvais seule, dans cette foret, lugubre à souhait et sentais mon sang qui s’écoulait toujours. La glace faisait en sorte qu’il ne coulait pas à flot, mais je me vidais littéralement de mon sang.

Je restais allongée, sentant quelque chose venir, non pas d’en dehors de moi, mais en moi, je sentais une douleur sourde qui remontais de mon ventre jusqu’à mon cœur. Tout ce consumait littéralement, je sentais la panique m’envahir et essayais de me trainer vers l’endroit où j’étais avant, mais étais-je dans le bon sens ? Ce qui était pratique, c’était que mes cheveux courts ne me gênaient pas, ils ne s’accrochaient dans rien et sentis une douleur affreuse en mon sein…

Je revoyais leurs visages, Sally, Léna, Cat et sur le visage de cette dernière, une vision me traversa l’esprit. Elle me paraissait non pas en colère, mais… Déçue ? Probablement, déçue par moi ? Oui, surement, mais même si j’aimais Cat d’une manière, c’était Sally que j’aimais et je ne pouvais pas y faire grand-chose. Elle était celle qui m’avait ouvert les yeux sur ce qu’était l’amour véritable et… bon sang, je retenais un cri de douleur, sentant comme un membre qui me manquais et c’était presque le cas : ma jambe gauche me faisait horriblement souffrir, l’os était ressorti à force de me trainer… Qui disait que les vampires n’avaient pas mal ? Je pouvais affirmer le contraire et je la sentais qui se détachaient avec le froid. Je voyais bien mes deux jambes qui étaient de plus en plus blanches, devenant grises et compris qu’il avait réussi à m’empoisonner… Mon sang s’écoulait tandis que l’argent s’infiltrait à la place. Je n’allais pas m’avouer vaincu et m’arrêtais pour craquer mon pantalon et nouer ma jambe qui commençais à s’enfuir, puis me mis à ramper de plus en plus, m’accrochant avec les mains, les ongles sur le sol qui était de plus en plus froid… Je ne devais pas être loin de l’endroit où j’étais au début, mais je ne pouvais plus faire un mouvement, mes bras ne me répondaient plus, ma tête tournait et je restais allongée au sol, cachés par les arbres, entendant leurs voix, mais ils pouvaient tout aussi bien être à 100 mètres, comme à un kilomètre, je ne le saurais pas et senti le noir m’absorber totalement.



couleur : darkorange



Revenir en haut Aller en bas
http://shadow-of-angels.forumgratuit.org/
Lena Black
Fonda'
Fonda'
avatar

Messages : 2493
Date d'inscription : 21/08/2010
Age : 26

Feuille de personnage
Taille et Age (réel et physique) : 525 ans (réel) 18 ans (physique), 1m71
Double Compte: Amy Salem/Nicolae Gregoriu
Dons et espèces: Don de la télékinésie, Elle à aussi tout de surdévelloper par rapport à un vampire normal.

MessageSujet: Re: Partir pour toujours   Dim 30 Oct - 15:42

J'étais vraiment pas contente que Cat me laisse me démerder avec ce vampire mais bon je me demandais ce qui était mieux que se soit Sally qui s'en occupe ? Je n'étais pas tellement sur, ce sala*d de vampire l'avait gelé sur place et je m'occupais maintenant de son cas le faisant volé contre l'arbre et je l'attachais avec les branches, je ne m'étais pas approché non que j'avais peur mais je n'étais pas bête et ne le connaissant pas je n'avais pas envie de tenté le diable. Je vis Cat revenir, mais ou était passé Ivy, l'avait-elle laisser seule ?? Non d'un chien elle enchainait les boulettes... Enfin elle allait aider Sally c'était déjà cela mais à part si elle avait le don de feu elle ne pourrait pas faire grand chose pour la réchauffer, comme Arzhel aurait été bien pour Sally... Non je ne devais pas pensé à lui et je regardais ce vampire.

D : Pitoyable…

Il riait et j'avais envie de lui foutre une baffe mais je me retins, je sentais le sang de Sally non d'un chien l'odeur d'humaine en elle me donnait tellement envie... Je sentais mes canines sortir et mes yeux devenir rubis par l'envie de sang... Je faisais de mon mieux pour rester préoccuper par le vampire. Il me regarda humm l'avais-je mis en colère ? Humm à défaut de boire le sang de Sally, je pourrais bien le vidé lui ? Humm je m'en léchais les lèvres un sourire sadique se dessinait sur mon visage, je le vis se défaire des branches en les gelant et en les cassant en mille morceau qu'il nous envoya directement, je les stoppais d'un coup les laissant descendre par terre, lui souriant si il voulait m'avoir ce n'était pas avec ses tours de passe passe, mais déjà il fallait qu'il puisse m'approcher.

D : Pardon d’avoir fait autant de dégâts, mais, maintenant, vous n’êtes plus que trois, pardon deux, je ne compte pas celle qui saigne comme un porc, c’est dégoutant, sur de la neige si belle ! Ahhhh, dommage pour Ivy, je la regrette déjà, alors dis-moi, elle est déjà en cendres ? Non parce que cela ne devrait plus tarder, je peux te l’assurer !

Je le faisais volé une nouvelle vois mettant encore plus de force dans ma pensé pour qu'il se prenne l'arbre encore plus violemment. J'avais envie de m'amuser...

L : Et blablabla, et blablabla, ont ta jamais dis que tu parlais trop ?

Je pensais à Ivy elle n'allait pas mourir juste pour une épée planté en elle sauf si... Sauf si elle était craignait l'argent, non d'un chien elle était l'enfant de Drake... Je regardais Cat.

L : Ivy, il lui faut du sang !!

J'aurais bien eu besoin d'elle pour le combattre mais si elle n'allait pas aider Ivy ont allait la perdre... Au pire il fallait qu'elle lui donne beaucoup de sang et qu'ensuite elle vienne m'aider mais elle serait faible... Ou alors Sally... Je lui jetais un oeil et je n'aurais pas du son sang s'écoulait... Si rouge hummm... En tout cas non ont ne pouvait pas lui demander de donner son sang à Ivy elle avait déjà du mal à le garder pour elle... Je me mettais en garde ne sachant pas quel coup allait encore faire ce vampire mais une chose était sur j'étais prête à le balancer contre l'arbre encore uen fois au moindre geste.


Couleur : violet

Revenir en haut Aller en bas
http://dark-academy.vampire-legend.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Partir pour toujours   Mar 1 Nov - 19:20

J'étais revenue vers Lena et Sally, découvrant cette dernière enfermée dans la glace. J'avais fait en sorte de la libéré le plus vite possible de sa prison tandis que je voyais Lena s'occuper du vampire. Apparemment, elle se débrouillait très bien toute seule. Elle n'avait aucunement besoin de moi. Lorsque le vampire se détacha et nous envoya de la glace, elle arrêta celle-ci d'un geste, me confirmant ainsi qu'elle n'avait pas besoin d'aide pour vaincre se monstre. Sally perdait beaucoup de sang. Je me sentais impuissante face à ce spectacle. Ivy m'avait demander de la protégé contre se vampire, elle voulait qu'elle vive, même si elles n'étaient plus ensemble. Je ferma les yeux une fraction de seconde avant de me diriger vers elle afin de l'aider, mais le vampire pris la parole, me coupant ainsi dans mon élan.

D : Pardon d’avoir fait autant de dégâts, mais, maintenant, vous n’êtes plus que trois, pardon deux, je ne compte pas celle qui saigne comme un porc, c’est dégoutant, sur de la neige si belle ! Ahhhh, dommage pour Ivy, je la regrette déjà, alors dis-moi, elle est déjà en cendres ? Non parce que cela ne devrait plus tarder, je peux te l’assurer !

Aussitôt qu'il eu fini Lena l'envoya a nouveau dans un arbre tandis que je ne bougeais pas, essayant de comprendre ce qu'il venait de dire.

L : Et blablabla, et blablabla, ont ta jamais dis que tu parlais trop ?

Je regarda Lena une seconde mais ne dis rien, étant dans mes pensées. Ivy était une vampire plutôt âgée, alors il en fallait normalement plus pour qu'elle y reste. A moins que… Mon sang se glaça tandis que Lena se tourna vers moi, ayant sans doute réaliser elle aussi ce que se conn*rd avait fait.

L : Ivy, il lui faut du sang !!

Sans attendre, je couru rejoindre celle que j'aimais, espérant qu'il ne soit pas trop tard. J'étais certaine que Lena s'aurait s'occuper de notre ennemi sans moi, mais pour ce qui est de Sally… Ivy m'en voudrais, mais pour moi le plus important était qu'elle s'en sorte. Je ne mis pas longtemps à la retrouvée, rampant dans ma direction. Je ressentis un horrible mal m'envahir, et je compris qu'il ne venait pas de moi, mais d'elle. Il l'avait empoisonnée. Aussitôt je m'abaissa afin de me retrouver à côté d'elle. Sa jambe était dans un état lamentable, et elle perdait toujours autant de sang. Je la retourna sans difficulté vers moi sans rien dire, arborant un magnifique masque qui ne laissait rien paraitre de ce que je ressentais. Je pris sa tête entre mes mains afin de la déposé sur une de mes jambes, créant ainsi un espèce de cousin. Je me mordis ensuite le poignet, faisant apparaitre mon sang avant de le porter à ses lèvres afin qu'elle le boive. Je me doutais bien qu'elle avait besoin de bien plus que de quelques gouttes, mais je m'en fichais. L'important était qu'elle guérisse, qu'elle vive, même si moi je devais y rester. Après tout, j'étais venue pour ça non ? Pour l'aider au risque d'y perdre la vie. Je faisait en sorte que mon regard ne rencontre pas le sien, sachant pertinemment que si cela se produisait, mon masque disparaitrais en une seconde. Je ne disais toujours rien, me contentant de réfléchir à la situation, priant pour que mon sang fasse effet rapidement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Partir pour toujours   Mer 2 Nov - 19:52

J'avais essayé de lui envoyer une boule de plasma mais je n'avais pas réussi à faire grand chose malheureusement. J'étais tombée à terre comme une vulgaire chose. Lena combattait comme elle pouvait mais elle était toute seule. Ou était passé Caterina ? 

D : Pitoyable… 

Lorsque je sus qu'il parlait de moi, je ne pu retenir une insulte.

Fumier...

Je n'avais plus la force de parler et bientôt, je ne pourrais plus réfléchir correctement, n'ayant plus assez de sang dans les veines. Caterina revint d'on ne sais ou et se précipita vers moi. Je souris faiblement car je savais qu'elle allait s'occuper de moi. Cependant, j'entendis qu'elle s'arrêta quand ce conn*rd parla. 

D : Pardon d’avoir fait autant de dégâts, mais, maintenant, vous n’êtes plus que trois, pardon deux, je ne compte pas celle qui saigne comme un porc, c’est dégoutant, sur de la neige si belle ! Ahhhh, dommage pour Ivy, je la regrette déjà, alors dis-moi, elle est déjà en cendres ? Non parce que cela ne devrait plus tarder, je peux te l’assurer !

Ivy... Ou était-elle ? Etait elle en vie ? Je l'espérais. De tout mon cœur. Même si il n'y avait plus aucun espoir qu'on soit de nouveau réunies un jour du fait que je m'étais mise avec Melinda, je continuais d'espérer. 

L : Et blablabla, et blablabla, ont ta jamais dis que tu parlais trop ?

Lena continuait de combattre cette ordure. Elle était tellement forte. J'aurais aimé lui ressembler, rien qu'un petit peu. Pourquoi étais-je aussi faible ? D'un coup, j'entendis Lena crier vers Caterina.

L : Ivy, il lui faut du sang !!

J'entendis alors Caterina courir au loin. Évidement, Ivy devait être secouru mais moi aussi. Un sentiment de terreur intense se lit alors sur mon visage car sans soin et sans sang, je mourrai assurément. Je sentais mon cœur qui battait de plus en plus faiblement et mon corps se refroidir dangereusement. Caterina avait fait un choix et je ne lui en voulais pas. J'allais peut être mourir en cet instant... Je pensai alors à Melinda. 

Désolée, je ne pourrais pas tenir ma promesse...

Je n'arrivais plus à réfléchir correctement et sombrai alors dans un profond coma. Un sommeil sans rêve. Une terreur sans nom. Une prison de glace et de ténèbres...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Partir pour toujours   

Revenir en haut Aller en bas
 
Partir pour toujours
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» le jour fait semblant de se lever. mais c’est la nuit pour toujours. et je suis la seule à le savoir.
» «Quand une personne entre dans votre cœur, elle y reste pour toujours.» [Demon Murray]
» Pour toujours, c'est un temps très, très long, et le temps a une façon bien à lui de changer les choses...
» Rien ne disparaît pour toujours ~ IlHan
» J’aurai voulu te garder dans mes bras pour toujours mais l’éternité m’aurait paru trop courte. ▬ Caëlyn

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark Academy :: Divers :: Les archives :: Chapitre 1-
Sauter vers: