Dark Academy


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Entraînement discret... ou pas! (Dorian)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marina O'Blodha

avatar

Messages : 80
Date d'inscription : 28/09/2011

Feuille de personnage
Taille et Age (réel et physique) : 1m65, 21 ans.
Double Compte: Non.
Dons et espèces: Vita-Anima (donne vie à l'inanimé, principalement les dessins), humaine.

MessageSujet: Entraînement discret... ou pas! (Dorian)   Jeu 29 Sep - 21:34

Il était environ seize heures trente en ce beau dimanche de fin de septembre : à Dark City, il faisait évidemment nuit tout le temps, alors forcément, c'était un peu monotone. Mais Marina s'en fichait éperdument : tout ce qu'elle voulait aujourd'hui, c'était trouver un endroit calme et isolé pour tenter de maîtriser un peu plus son pouvoir si instable. Et en se dirigeant vers le milieu de la forêt, elle savait qu'elle trouverait un endroit approprié pour son projet... Son bloc à dessin serré tout contre sa poitrine comme si elle avait peur qu'un coup de vent l'emporte, elle marchait le plus vite que l'obscurité le lui permettait: elle éclairait sa route d'une lampe-torche discrète qu'elle avait emportée avec elle, et se déplaçait presque avec le nez sur ses chaussures. Elle avait déjà faillit se casser trois fois la figure en trébuchant sur une souche morte ou une racine rebelle, mais elle avait réussit à garder tant bien que mal son équilibre. Enfin, au bout d'une trentaine de minutes de marche, elle arriva au milieu d'une clairière suffisamment grande et éclairée par l'astre nocturne qui dominait de toute sa rondeur en cette nuit: elle s'arrêta en plein milieu de la clairière et éteignit sa torche, désormais inutile. Elle regarda ensuite plusieurs fois autour d'elle, pas trop rassurée: quand elle fut à peu près certaine qu'il n'y avait personne aux alentours, elle rangea sa lampe-torche dans sa poche, ouvrit son bloc à dessin à la huitième page et fixa l'étrange dinosaure mécanique qui y était représenté avec une certaine appréhension. Elle était si nerveuse en cet instant qu'il ne fut pas difficile de libérer son don: elle toucha le dessin du bout des doigts et le raptor métallique jaillit soudainement de sa page pour prendre pied dans la réalité...


La créature regarda partout autour d'elle, comme si elle cherchait à prendre un assassin embusqué sur le fait rien que pour le plaisir d'avoir une bonne raison pour lui trancher la gorge d'un coup de l'une de ses terribles griffe-faucilles. Marina laissa faire la créature un petit instant: puis, elle s'avança vers le raptor métallique et posa, en tremblant légèrement, sa main droite sur le museau de la bête, qui s'immobilisa aussitôt. La demoiselle gothique caressa la tête de l'animal de fer tout en chuchotant:

M : Là... tout doux Tally, gentil dino... Tout va bien...

Lorsque Rina fut certaine que le dinosaure mécanique était calme, elle attira son attention, écarta les bras et tourna deux fois sur elle-même: la créature comprit vite ce que sa créatrice attendait d'elle et se mit à tourner autour de sa maîtresse en trottinant. Marina examina le corps de sa création tandis que celle-ci tournait infatigablement autour d'elle: ses muscles de fer saillaient sous sa peau argentée à chacun de ses mouvements, et les rayons de la lune se reflétaient magnifiquement sur les lignes de ses formes métalliques en éclairs argentés brefs et intenses, comme des gyrophares d'argent... La demoiselle fit stopper le manège de sa création et prit sa tête d'acier entre ses mains avant de l'enlacer amicalement et de la serrer contre elle: la créature mécanique sembla apprécier ce geste puisqu'elle frotta tendrement son museau contre la joue de sa dessinatrice. L'instant était parfait, calme et tranquille.
Enfin, du moins, jusqu'à ce que...
Revenir en haut Aller en bas
http://cycle-de-ji.forumactif.org
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Entraînement discret... ou pas! (Dorian)   Jeu 29 Sep - 22:02

Je venais de sortir de la pension avec Liam, me dirigeant assez lentement vers la forêt. C'était le jour de la chasse aujourd'hui, et je devais donc conduire mon créateur jusqu'à son terrain de chasse favoris. Je marchais sans vraiment regarder où j'allais, déposant Liam aux bout de quelques minutes. Je continua ensuite de marcher, plongeant dans mes pensées, pensant à Ethan, et aussi à mon nouveau travail au complexe. J'avais fait la connaissance d'une jeune femme qui ressemblait énormément à Owen. Une jeune femme très gentille et très intéressante par ailleurs. J'avais pris soin de prendre mon bloc à dessin avec moi ainsi que mon crayon, que je n'avais d'ailleurs pratiquement pas lâché depuis que je m'étais séparer d'Ethan… Je cherchais donc un modèle, déambulant tranquillement dans la forêt. J'entendis alors des craquements et sentis l'odeur d'un humain qui n'était pas loin de moi. Ou plutôt d'une humaine. Je m'approcha doucement du bruit et découvrit une jeune femme en plein milieu d'une clairière. Je leva un sourcil, me demandant ce que cette jeune humaine pouvait bien faire là. Je remarqua alors qu'elle avait un bloc a dessin à la main, ce qui me fit doucement sourire. J'avais enfin trouver mon modèle en fin de compte. Je regarda autour de moi afin de trouver le point d'observation idéal, puis choisi un arbre. Je grimpa alors dessus en une fraction de seconde, ne faisant aucun bruit. Une fois bien installer sur mon perchoir, je regarda à nouveau la jeune femme et commença à dessiner. Je la vis alors toucher son bloc à dessin, ce qui fit apparaitre une petite bestiole, qui ressemblait à un dinosaure apparemment. Je m'arrêta de suite de dessiner et me contenta de regarder ce qu'il se passa ensuite, regardant la scène avec attention.

M : Là... tout doux Tally, gentil dingo... Tout va bien...

Je leva un sourcil, étant de plus en plus intéresser par ce qui se passait à quelques mètres de moi. Au bout d'un moment, en fait lorsqu'elle eu finit son manège, je me décida enfin à prendre la parole.

D : Vous savez que ce n'est absolument pas prudent pour une humaine de venir ici toute seule ?

J'avais parler d'un voix douce, ne voulant absolument pas l'effrayer.
Revenir en haut Aller en bas
Marina O'Blodha

avatar

Messages : 80
Date d'inscription : 28/09/2011

Feuille de personnage
Taille et Age (réel et physique) : 1m65, 21 ans.
Double Compte: Non.
Dons et espèces: Vita-Anima (donne vie à l'inanimé, principalement les dessins), humaine.

MessageSujet: Re: Entraînement discret... ou pas! (Dorian)   Sam 1 Oct - 8:58

Une voix s'éleva soudain de nulle part: une voix masculine, posée, dénuée de mauvaises intentions. Mais cela suffit pour faire sursauter la demoiselle, attisant par là l'agressivité du raptor mécanique: des piquants acérés sortirent de sa peau de fer et se dressèrent sur son crâne et sa nuque, donnant à l'animal un côté menaçant. Marina ne voulait surtout pas que tout recommence: elle ne voulait plus que son pouvoir blesse ou tue quelqu'un. Mais plus le dinosaure s'énervait contre cette voix d'on ne sait où, plus Marina paniquait: et plus elle paniquait, plus Tally s'énervait... Le cercle vicieux en somme! La demoiselle vit que sa création regardait partout au-dessus de leurs têtes, pour apercevoir la "menace invisible" qui leur avait adressé la parole: elle en profita pour saisir fermement son bloc à dessin et s'approcher aussi discrètement que possible. Lorsqu'elle fut tout près de lui, le raptor mécanique tourna la tête vers sa dessinatrice, mais celle-ci abattait déjà le cahier sur lui, sa page blanche face à lui. Au moment même où le dinosaure voulut s'esquiver, la feuille vierge entra en contact avec le haut d'une épine de son crâne, et la créature fut comme 'aspirée' à l'intérieur du cahier. Emportée par son élan, Marina tomba à genoux sur le sol mousseux de la forêt, le cahier ouvert entre les mains : le raptor de fer était réapparu sur sa page, mais sa position était différente de quand il en était sortit. Comme si le dessin gardait un souvenir des événements écoulés quelques secondes avant sa rentrée dans sa page... La jeune femme gothique ferma le cahier et regarda partout autour d'elle, sans réussir à apercevoir quoi que ce soit: pourtant, elle était certaine d'avoir entendu parler! Elle se releva lentement et ouvrit à nouveau son bloc à dessin: elle fit tourner doucement les pages, afin de montrer la quantité impressionnante de dessins qu'elles contenaient: des centaures, des griffons, des chimères, licornes et autres dragons parsemaient les pages. Un petit sourire s'invita sur les lèvres de la demoiselle.

M : Vous voyez ? Je ne suis pas toute seule, j'ai toute une armée avec moi !

D'accord, le ton assuré n'y était pas : en fait, c'était limite si elle n'allait pas partir en courant. Mais elle se retint tant bien que mal et ajouta:

M : Ça ne fait vraiment pas 'gentleman' de se planquer et de laisser une damoiselle en plan comme ça, vous savez !
Revenir en haut Aller en bas
http://cycle-de-ji.forumactif.org
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Entraînement discret... ou pas! (Dorian)   Dim 2 Oct - 12:20

J'avais regarder cette humaine d'un air intéresser, impatient de savoir ce qu'elle faisait là, et surtout de voir ce qu'elle pouvait faire d'autre à par faire apparaitre les dessins qu'elle faisait. Peut être qu'elle ne savait faire que cela, et je trouvais ça déjà pas mal pour une humaine. Je lui avais ensuite adresser la parole, lui faisant ainsi comprendre qu'elle n'était pas seule. Je la vis alors sursauter, tout comme je vis la petite chose à côté d'elle essayer de me trouver. Je souris doucement en regardant la scène, plutôt amusé. Je vis ensuite la jeune femme s'approcher du dino et écraser son bloc à dessin dessus, le faisant disparaitre. Elle ferma ensuite son cahier et regarda autour d'elle, ne me voyant toujours pas, puis elle se releva et ouvrit son cahier dans ma direction, feuilletant ainsi les pages en souriant.

M : Vous voyez ? Je ne suis pas toute seule: j'ai toute une armée avec moi ! Ça ne fait vraiment pas 'gentleman' de se planquer et de laisser une damoiselle en plan comme ça, vous savez !

A ses mots je leva un sourcil, puis souris doucement en descendant de mon perchoir, atterrissant juste devant elle, lui faisant mon plus beau sourire, mon bloc et mon crayon à la main.

D : C'est mieux là ? Excusez moi de vous avoir fait peur, ce n'était aucunement mon but. Je soutiens que ce n'est pas très prudent pour vous de vous balader seule dans cette foret, et ceux malgré votre pouvoir. Cette forêt grouille de vampires affamés…
Revenir en haut Aller en bas
Marina O'Blodha

avatar

Messages : 80
Date d'inscription : 28/09/2011

Feuille de personnage
Taille et Age (réel et physique) : 1m65, 21 ans.
Double Compte: Non.
Dons et espèces: Vita-Anima (donne vie à l'inanimé, principalement les dessins), humaine.

MessageSujet: Re: Entraînement discret... ou pas! (Dorian)   Mar 4 Oct - 15:45

Marina fit un prestigieux bond en arrière lorsqu'un jeune homme atterrit soudainement juste devant elle: son cœur affolé se calma progressivement lorsque l'inconnu lui fit un splendide sourire à la mode 'freedent'. La jeune femme détailla l'étranger de haut en bas pendant quelques instants: il était de taille moyenne, sapé comme un Lord, et il avait des cheveux châtain ni trop courts, ni trop longs. Mais ce qui capta son attention, ce furent ses yeux: il avait un œil brun sombre et l'autre était d'un vert saisissant! La jeune femme gothique parvint à la conclusion qu'il était très mignon et tout à fait à son goût!

Arrête ma vieille, soit pas bête: un mec aussi mignon n'est sûrement plus célibataire depuis perpète! Arrête de rêver et redescend sur terre, nom d'un canard à roulettes!

Le jeune homme lui annonça que ce n'était pas prudent pour elle de se balader toute seule en forêt, malgré son pouvoir. Marina répondit du tac au tac:

M : Non mais dites, depuis quand vous espionnez les gens, comme ça ? Est-ce que vous savez que je ne maîtrise pas mes créations ? Tally aurait pu vous sauter à la gorge, tout à l'heure, si je ne l'avais pas forcé à regagner sa page ! Et déjà, qu'es-ce que vous faites ici ? Moi j'essayais d'arranger mon contrôle sur ma malédiction, mais vous ?

Le bel inconnu ajouta que la forêt grouillait de vampires. A ces mots, Marina le fixa avec insistance... avant de soudainement éclater de rire! Il croyait vraiment à ça? Ou bien es-ce qu'il essayait juste de la tester, ou de lui faire peur? Parce que là, fallait vraiment qu'il trouve beaucoup mieux que ça! Plutôt un truc du genre 'un fou dangereux s'est échappé de l'asile ce matin', ou encore 'un tueur en série a fait des ravages dans cette forêt le mois dernier'... Mais franchement, des vampires? Lorsque son fou rire se fut un peu calmé, Marina reprit vite son sérieux:

M : Vous êtes la première personne qui me fasse rire autant depuis mon accident au collège ! Bravo pour cette performance, Milord, mais du village d'où je viens, tout le monde sait que les vampires, c'est comme les extra-terrestres : tout le monde en parle, mais personne n'en a jamais vu! Je constate au moins que vous avez une sacrée imagination!

Jamais Marina n'avait entendu pareille chose, et pour cause ! Ses parents ne lui en avait jamais parlé, et les habitants de son quartier rangeaient les vampires dans le même sac que le lapin de Pâques et le Père Noël, alors forcément...
Revenir en haut Aller en bas
http://cycle-de-ji.forumactif.org
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Entraînement discret... ou pas! (Dorian)   Mar 4 Oct - 18:22

J'étais descendu de mon arbre et avait atterri devant la jeune femme, luis faisant un charmant sourire. Je lui fit alors une réflexion qu'elle ne sembla pas du tout apprécier vu sa réponse.

M : Non mais dites, depuis quand vous espionnez les gens, comme ça ? Est-ce que vous savez que je ne maîtrise pas mes créations ? Tally aurait pu vous sauter à la gorge, tout à l'heure, si je ne l'avais pas forcé à regagner sa page ! Et déjà, qu'es-ce que vous faites ici ? Moi j'essayais d'arranger mon contrôle sur ma malédiction, mais vous?

Je souris de plus belle, me disant que j'aurai pu détruire sa bestiole sans même la toucher.

D : Je dessine figurez-vous. Pour tout vous dire, vous êtes mon modèle du jour.

Elle éclata de rire lorsque je lui parla de vampire, comme si je venait de lui dire la plus grosse bêtise de tout le siècle. Je leva un sourcil, impatient de savoir ce que j'avais dis de si amusant.

M : Vous êtes la première personne qui me fasse rire autant depuis mon accident au collège ! Bravo pour cette performance, Milord, mais du village d'où je viens, tout le monde sait que les vampires, c'est comme les extra-terrestres : tout le monde en parle, mais personne n'en a jamais vu ! Je constate au moins que vous avez une sacrée imagination !

Je leva alors les yeux au ciel. Apparemment cette jeune femme n'avais aucune idée du genre d'habitants qu'accueillait Dark City. Bon, et bien je n'avais plus qu'à lui démontrer par a+b que les vampires existaient bel et bien ! Je la fixa un long moment puis fit apparaitre mes crocs, signe apparent de ma race.

D : Je suis un vampire jeune fille, alors je sais très bien de quoi je parle. Vous voulez une démonstration pour confirmer mes dires peut être ?
Revenir en haut Aller en bas
Marina O'Blodha

avatar

Messages : 80
Date d'inscription : 28/09/2011

Feuille de personnage
Taille et Age (réel et physique) : 1m65, 21 ans.
Double Compte: Non.
Dons et espèces: Vita-Anima (donne vie à l'inanimé, principalement les dessins), humaine.

MessageSujet: Re: Entraînement discret... ou pas! (Dorian)   Mer 5 Oct - 12:08

L'inconnu lui annonça qu'il était en train de dessiner et qu'il l'avait choisie comme modèle du jour: Marina sourit, ravie. Il fallait croire que le destin avait fait exprès de placer sur sa route un autre mordu de dessin ! Lorsqu'elle le félicita pour sa fertile imagination, il leva les yeux au ciel, comme s'il essayait de communiquer, sans succès, avec une aliénée... Marina se demandait ce qu'elle avait bien pu dire qui l'exaspère ainsi lorsque soudain, l'artiste ouvrit la bouche et laissa entrevoir ses canines supérieures, qui semblaient plus acérées et dangereuses que le scalpel de sa mère... La jeune femme gothique se figea soudain, comme une statue, lâchant son bloc à dessin qui vint s'écraser au sol: elle cru que son cœur s'arrêtait, que ses jambes se changeaient en coton et qu'un gouffre béant s'ouvrait sous ses pieds.

C'est pas vrai... J'ai pas fais ça? Dis-moi que j'ai pas fais ça! Oh non... J'ai osé faire ça... Mais quelle idiote!!!

Eh si, elle l'avait fait ! Elle avait ouvertement ridiculisé le prédateur le plus magnifique et le plus dangereux de la planète, et juste sous son nez de surcroît! Marina aurait tout donné pour disparaître dans un trou de souris à l'instant même! Elle baissa les yeux au sol, sans pouvoir supporter plus longtemps de soutenir le regard du sublime prédateur qu'elle avait osé offenser. Comme une gamine prise sur le fait alors qu'elle faisait une bêtise, elle ne pouvait regarder autre chose que le bout de ses chaussures : elle mériterait bien que le séduisant vampire la tue pour l'affront qu'elle lui avait fait. Et d'ailleurs, s'il le faisait, elle ne ferait rien pour s'enfuir ou se défendre: elle l'aurait bien cherché! Mais apparemment, il ne semblait pas vouloir la tuer: aussi, Marina, d'une toute petite voix gênée et à peine audible, bredouilla:

M : Je... suis vraiment désolée... Je vous prie de... bien vouloir... me pardonner... pour mon ignorance...

Elle se sentait vraiment trop bête, mais pourquoi avait-il fallu qu'elle ouvre sa grande gu*ule ? Et puis, déjà, ses parents étaient-ils au courant ? Si oui, pourquoi diable ne lui avaient-ils rien dit, nom de nom?

M : Je vous jure que je ne savais pas que vous existiez réellement... Mes parents ne m'ont jamais rien dit... Je suis vraiment désolée... Si j'avais su...

Marina se jura de passer un savon à sa mère lorsque celle-ci viendrais lui faire sa prise de sang quotidienne, d'ici trois ou quatre heures...
Revenir en haut Aller en bas
http://cycle-de-ji.forumactif.org
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Entraînement discret... ou pas! (Dorian)   Jeu 6 Oct - 8:39

Je venais de montrer mes canines à la jeune femme devant moi, et sa réaction ne se fit pas attendre. Elle arrêta tout mouvements, allant jusqu'à lâcher son carnet à dessin. Je rétracta ensuite mes canines, ne disant rien, me contentant de la regarder baisser les yeux au sol, semblant soudain trouver un énorme intérêt à ses chaussures.

M : Je... suis vraiment désolée... Je vous prie de... bien vouloir... me pardonner... pour mon ignorance...

J'allais lui répondre, lorsqu'elle reprit de plus belle.

M : Je vous jure que je ne savais pas que vous existiez réellement... Mes parents ne m'ont jamais rien dit... Je suis vraiment désolée... Si j'avais su...

A peine eut-elle fini sa phrase que je sentis l'odeur d'un vampire qui s'approchait. Qu'est ce que j'avais dis... C'est toujours la même chose lorsque je viens ici ! J'entendis soudain des pas rapides derrière moi, signe que le vampire voulait apparemment m'attaquer par l'arrière. J'eus tout juste le temps de me baisser avant qu'il ne me saute dessus, ce qui le fit atterrir juste entre moi et l'humaine. Il me regarda un instant d'un air complètement abruti, puis il se tourna vers l'humaine et ses yeux changèrent de couleurs, surement dû à la faim. Avant même qu'il ne fasse quoi que se soit, je l'envoya dans un arbre par ma pensée, puis, sans même le regarder, je lui adressa quelques mots.

D : Elle est à moi. Dégage.

Il me regarda alors, semblant croire qu'il avait une chance contre moi. Puisqu'il ne bougeait toujours pas après quelques secondes je le regarda, lui faisant bien sentir que j'étais beaucoup plus âgé que lui, et que donc il ferai bien mieux de partir tant qu'il en avait encore l'occasion. Il ouvrit des grands yeux, puis se retourna et s'en alla comme il était venu. Je retourna mon attention sur l'humaine, apparemment assez terrorisée.

D : Vous voyez ? Il y en a des dizaines comme lui ici. Ne vous en faite pas pour ce que vous m'avez dis, beaucoup de gens croient comme vous après tout. Je suis Dorian Van Northem. Et a qui ais-je l'honneur ?

Je fis léviter son carnet qui était toujours à terre, le reposant de cette manière dans ses mains, souriant un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Marina O'Blodha

avatar

Messages : 80
Date d'inscription : 28/09/2011

Feuille de personnage
Taille et Age (réel et physique) : 1m65, 21 ans.
Double Compte: Non.
Dons et espèces: Vita-Anima (donne vie à l'inanimé, principalement les dessins), humaine.

MessageSujet: Re: Entraînement discret... ou pas! (Dorian)   Ven 7 Oct - 16:15

Marina en était encore à contempler obstinément le bout de ses chaussures lorsqu'elle entendit un truc atterrir presque devant son nez: elle leva les yeux et croisa alors le regard d'un autre vampire, qui se tenait entre elle et son interlocuteur. Le nouveau venu la regardait comme un italien qui savourerait d'avance un morceau de la meilleure pizza du monde... Une vague de peur submergea la demoiselle qui la réfréna bien vite, se souvenant que les vampires n'étaient rien d'autre que des prédateurs: et devant un prédateur, il fallait toujours cacher sa peur. L'autre n'eut pas le temps d'esquisser un geste qu'il se retrouva projeté contre un arbre, comme soulevé et balancé par une force invisible. C'est alors que le séduisant artiste lui adressa quelques mots, sans même lui lancer un seul regard:

D : Elle est à moi. Dégage !

A ces mots, Marina ne put empêcher un frisson glacé de parcourir son échine: son cœur s'emballa encore une fois avant qu'elle ne s'efforce de le calmer. Elle avait l'impression d'être une jeune gazelle immature que se disputerait deux lions affamés... et c'en était vraiment terrifiant! Finalement, l'autre vampire n'insista pas et partit sans demander son reste. C'est alors que l'artiste lui fit un sermon du genre jJe t'avais prévenue !, avant de se présenter sous le nom de Dorian Van Northem. Marina en était encore à se remettre de ses émotions quand soudain, son carnet à dessins lévita du sol et vint se poser de lui-même dans ses mains. C'est là qu'elle comprit: le vampire, Dorian, possédait le pouvoir de télékinésie... La jeune femme gothique se ficha mentalement une gifle pour remettre son cerveau à l'endroit et ses émotions à leur place, puis elle répondit:

M : Je... je... m'appelle Marina O'Blodha...

Juste pour la forme, elle fit une petite révérence improvisée: heureusement qu'elle avait mit une jupe, aujourd'hui!
Revenir en haut Aller en bas
http://cycle-de-ji.forumactif.org
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Entraînement discret... ou pas! (Dorian)   Ven 7 Oct - 18:22

J'avais envoyer balader un vampire qui était venu nous rendre une petite visite, visiblement très intéresser par l'humaine avec qui j'étais en train de parler. Lorsqu'il s'enfui je recommença à lui parler, lui disant que j'avais finalement raison de dire que cette forêt grouillait de vampires plus ou moins dangereux. J'en profita pour me présenter à elle, puis fit léviter son bloc à dessin jusqu'à ses mains tout en affichant toujours un petit sourire.

M : Je… je… m'appelle Marina O'Blodha…

Suite à ça elle me fit la révérence et je souris de plus belle, me demandant pourquoi est-ce qu'elle faisait cela. Je m'approcha ensuite d'elle, m'arrêtant juste devant elle, passant une de mes mains sur sa joue pour afin d'aller mettre une mèche de cheveux derrière son oreille, me permettant ainsi de mieux voir son visage. C'était une jolie femme, ça c'était sur…

D : Enchanté. Arrête de paniquer maintenant, je ne vais pas te manger… Ni te mordre d'ailleurs. Dis-moi, ça fait longtemps que tu es à Dark City ?

Le souvenir de ma rencontre avec Ethan surgit dans mes pensées lorsque je lui posais cette question. C'était dans cette forêt que nous nous étions rencontrés, rencontre plutôt spéciale d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Marina O'Blodha

avatar

Messages : 80
Date d'inscription : 28/09/2011

Feuille de personnage
Taille et Age (réel et physique) : 1m65, 21 ans.
Double Compte: Non.
Dons et espèces: Vita-Anima (donne vie à l'inanimé, principalement les dessins), humaine.

MessageSujet: Re: Entraînement discret... ou pas! (Dorian)   Dim 9 Oct - 13:21

Dorian sourit et Marina ne put s'empêcher de le trouver encore plus sexy quand il souriait: ben quoi? Figurez-vous que les hormones, ça travaille! Elle en était encore à ruminer sa monumentale boulette de toute à l'heure quand l'artiste passa une main sur sa joue, pour remettre à sa place l'une de ses quelques mèches rebelles: Marina ne put empêcher un frisson de parcourir son échine quand sa peau entra en contact avec celle du vampire : c'était... c'était... enfin c'était... fort en émotions. Oui, c'est surtout débile de réagir ainsi à un simple geste amical, mais bon, c'est impossible de contrôler son corps, alors bref... La demoiselle commençait sérieusement à se demander pourquoi elle réagissait comme ça. Parce qu'il était mystérieux ? Insondable ? Imprévisible ? Très attirant ? Sexy ? Oups... j'ai dit sexy ? Oh oui qu'il était séduisant: et pas qu'un peu... Marina se gifla encore une fois intérieurement :

Mais t'as pas bientôt fini ton cirque hormonal? Redescend sur terre, imbécile!

Il la rassura en lui disant qu'il n'avait pas la moindre intention de la mordre ou de lui faire du mal. Puis il lui demanda si ça faisait longtemps qu'elle était à Dark City.

M : Hé ben en fait, j'habitais à Galway au début. Mais après un... accident incriminant mon pouvoir, mes parents ont décidé de déménager. Ils ont longtemps cherché l'endroit idéal pour s'installer, et finalement, on est venus ici. Officiellement, ça ne fait que trois jours qu'on a emménagé... Mes parents m'ont inscrite à la pension du coin. La Dark Academy, si je ne dit pas de bêtises.

C'est pas vrai ce qu'il est sexy... Argh! Tu recommence, espèce d'abrutie! Arrête ça tout de suite!

M : Je constate qu'au moins, ce qu'on raconte sur les vampires est vrai...
Revenir en haut Aller en bas
http://cycle-de-ji.forumactif.org
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Entraînement discret... ou pas! (Dorian)   Dim 9 Oct - 13:44

Je m'étais approché d'elle et avait remis une mèche de ses cheveux derrière son oreille, découvrant son visage grâce à la lumière que nous procurait la lune. Elle était belle, vraiment belle… D'ailleurs, j'en aurait bien fait mon quatre heure… Enfin, avant. Avant lui… Je me mordit la lèvre une seconde, essayant de ne plus penser à lui, mais plutôt à me concentrer sur Marina. Je l'avais rassurée sur mes intentions à son égards et lui avait demander depuis combien de temps est ce qu'elle était à Dark City. Elle s'était alors légèrement détendre, puis lui répondis enfin.

M : Hé ben en fait, j'habitais à Galway au début. Mais après un... accident incriminant mon pouvoir, mes parents ont décidé de déménager. Ils ont longtemps cherché l'endroit idéal pour s'installer, et finalement, on est venus ici. Officiellement, ça ne fait que trois jours qu'on a emménagé... Mes parents m'ont inscrite à la pension du coin. La Dark Academy, si je ne dit pas de bêtises.

Je souris doucement à sa réponse. Alors elle aussi était à la Dark Academy… Comme tout le monde ici en fait. Cela me semblait plutôt étrange qu'elle n'ai pas encore croisé d'autre vampires que moi à la pension, car franchement ce n'est pas ça qui manque là-bas !

D : Tu ne dis pas de bêtises, c'est bien la Dark Academy. J'y suis aussi, tout comme tous les autres êtres surnaturels de Dark City en fait…

Je décida de m'éloigner un peu d'elle mais continua néanmoins à la regarder, changeant mon crayon et mon bloc en miniature avant de les ranger dans ma poche.

M : Je constate qu'au moins, ce qu'on raconte sur les vampires est vrai…

Je leva un sourcil à ses mots, me demandant ce qu'elle voulait dire par là. Elle me regardait d'une manière plutôt étrange depuis quelques minutes et je commençais à me dire que j'avais surement quelque chose qui n'allait pas.

D : Et qu'est ce qu'on raconte sur les vampires au juste ?
Revenir en haut Aller en bas
Marina O'Blodha

avatar

Messages : 80
Date d'inscription : 28/09/2011

Feuille de personnage
Taille et Age (réel et physique) : 1m65, 21 ans.
Double Compte: Non.
Dons et espèces: Vita-Anima (donne vie à l'inanimé, principalement les dessins), humaine.

MessageSujet: Re: Entraînement discret... ou pas! (Dorian)   Mer 12 Oct - 14:59

Marina n'en cru pas ses oreilles quand le vampire lui annonça qu'il était lui aussi à la Dark Academy, quelle chance ! Ou pas... La jeune femme avait toujours encore cette impression tenace d'être un délicieux petit plat aux yeux de Dorian, mais elle essayait de s'accommoder de l'idée pour éviter que ça ne devienne une psychose. Il lui annonça que presque tous les êtres surnaturels de Dark City étaient à l'académie.

M : Attendez... vous voulez dire qu'il n'y a pas que les vampires qui existent ?

Bon d'accord, elle passait pour une monumentale ignare: mais ce n'était tout de même pas de sa faute si ses parents ne lui avaient jamais rien dit, quand même! Dorian sembla perplexe devant sa constatation: d'ailleurs, il lui demanda quelles étaient ces rumeurs qui circulaient à propos des vampires. La demoiselle répondit au quart de tour:

M : Eh bien, on dit qu'ils sont mystérieux, imprévisibles, surprenants, et surtout, terriblement séduisants... Je suis ravie de constater que tout cela est entièrement vrai.

Ma vieille, je crois qu'il va falloir que tu songe à te trouver rapidement un mec: sinon, je crains que la nymphomanie te guette, si tous les vampires de cette académie sont aussi sexy que Dorian...


La demoiselle gothique se nota aussi pour plus tard de bien enguirlander sa mère en rentrant pour lui avoir caché l'existence des êtres surnaturels depuis tout ce temps. C'est vrai, quoi ! Maintenant, elle passait pour une aliénée fraîchement débarquée de Saturne! Et elle avait l'air de quoi, hein je vous le demande ? Un violent mal de tête lui vrilla le crâne et lui donna des palpitations cardiaques, elle se plia en deux bien malgré elle avant de se reprendre. Elle s'assit alors par terre, les jambes repliées contre elle et les bras autour, ferma les yeux et respira lentement et profondément pendant un bon moment. Lorsque cela finit par se calmer, elle se releva lentement et essaya d'afficher un air détendu. Il fallait vraiment que sa mère lui fasse sa prise de sang et vite, son cœur et son cerveau commençait à ne plus supporter le surplus de sang qui se baladait dans ses artères...
Revenir en haut Aller en bas
http://cycle-de-ji.forumactif.org
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Entraînement discret... ou pas! (Dorian)   Jeu 13 Oct - 21:21

Je venais d'annoncer à cette belle demoiselle que j'étais moi aussi à la Dark Academy, et que donc, nous avions de fortes chances de nous revoir. Je lui dis aussi que la plupart des être surnaturels de Dark City étaient à cette academy, et elle me regarda alors comme si je venais d'une autre planète.

M : Attendez… vous voulez dire qu'il n'y a pas que les vampires qui existent ?

Lorsque j'entendis cela je la regarda d'un air désespéré avant de passer ma main sur mon visage, me demandant combien de choses est-ce que je devrais encore apprendre à cette humaine.

D : Non il n'y a pas que les vampires… Il y a les métamorphes, et puis les hybrides…

Je la regarda un instant, m'attendant à ce qu'elle me demande plus d'explications. Suite à cela elle me dis que ce que l'on racontais sur les vampires étaient vrai, et je lui demanda alors ce que l'on racontais sur nous exactement, étant près à entendre les pires idioties du siècle.

M : Eh Bien, on dit qu'ils sont mystérieux, imprévisibles, surprenants, et surtout, terriblement séduisants… Je suis ravie de constater que tout cela est entièrement vrai.

Je souris à ses paroles, ne m'attendant réellement pas à ce qu'elle me sorte ça. Apparemment, je lui avais tapé dans l'oeil, et pas qu'un peu… Je me fis la réflexion que si je n'avais pas eu Ethan dans ma vie, je me la serais faite avec plaisir, mais malheureusement, ce genre de choses n'étaient plus faite pour moi. J'allais lui répondre quelque chose lorsque je vis Marina se plier en deux, puis s'asseoir par terre, les jambes repliées contre elle et les bras autour, fermant les yeux et respirant lentement. Quand à moi je me rapprocha d'elle et m'apprêta à m'abaisser afin d'être à sa hauteur lorsqu'elle se releva, essayant d'afficher un air détendu. Je leva un sourcil à cette vue, essayant de comprendre ce qu'il lui arrivait, en vain. Je posa alors ma main sur son épaule, près à la ramener à l'academy si besoin.

D : ça va aller ?

D'accord, je devais l'avouer, j'étais un peu inquiet pour elle… Mais juste un peu ! Après tout, je ne voulais pas qu'elle meurt ici après lui avoir sauver la vie, ce serait vraiment un comble !
Revenir en haut Aller en bas
Marina O'Blodha

avatar

Messages : 80
Date d'inscription : 28/09/2011

Feuille de personnage
Taille et Age (réel et physique) : 1m65, 21 ans.
Double Compte: Non.
Dons et espèces: Vita-Anima (donne vie à l'inanimé, principalement les dessins), humaine.

MessageSujet: Re: Entraînement discret... ou pas! (Dorian)   Ven 2 Déc - 9:33

Spoiler:
 



Dorian s'était un peu approché d'elle avant qu'elle ne se relève et lui demanda si elle allait bien: elle esquissa un sourire pour faire semblant que tout allait bien.

M : Oui oui, ça va! Juste un mal de crâne, ce n'est r...

Ses paroles s'interrompirent brusquement tandis que son sourire se mua en grimace: nouvelle crise...
Son cœur s'accéléra, sa respiration se fit haletante, sa vue devint floue, ses jambes tremblèrent, le mal de tête revint en force et pour couronner le tout, elle perdit totalement l'équilibre. Elle se sentit tomber mais elle n'eut pas mal: était-elle par-terre, maintenant? Ou bien était-elle toujours debout? Où était Dorian? La crise s'estompa juste assez pour lui permettre de sentir le sol de la forêt sous ses fesses: pourquoi la crise ne passait-elle pas? Oh non... ça ne pouvait signifier qu'une seule chose: sa maladie s'était encore aggravée... Au lieu d'un demi-litre, c'était probablement maintenant un litre de sang par jour qu'il fallait lui enlever. Et sa mère qui n'était pas là pour lui faire sa prise de sang... Marina était vraiment, mais alors vraiment dans de beaux draps! Elle se maudit soudain intérieurement lorsqu'elle se souvint du petit bracelet que sa mère lui avait donné en cas d'urgence...
Vite! Elle sortit fébrilement de sa poche le petit bracelet métallique et souleva la manche droite de son corset, découvrant de grosses plaques rouges dans le ceux de son bras: zut! Réaction allergique aggravée... Elle remonta son autre manche et découvrit la même réaction, mais en moins impressionnant. Elle enfila donc en tremblant le bracelet jusqu'au creux de son bras gauche, et sans hésiter, elle le ferma violemment: la petite seringue contenue dans la fermeture intérieure du bracelet perfora sa peau et du sang commença à s'écouler le long de son bras. Au fur et à mesure que son sang s'écoulait hors de son corps en ruisselant sur le sol de la forêt, Marina se sentit de mieux en mieux: d'abord, sa respiration se calma. Puis, son cœur ralentit jusqu'à reprendre un battement normal et régulier. Ensuite, son regard reprit progressivement de sa netteté, et enfin, elle retrouva le sens de la réalité.
Marina cligna des yeux et finit par voir, enfin, le visage de son nouvel ami penché au-dessus d'elle: apparemment, il l'avait rattrapée pendant sa chute, car elle était assise par-terre, mais elle sentait les genoux du vampire tout contre son dos. La demoiselle gothique remercia intérieurement les réflexes foudroyants des vampires: qui sait, elle aurait pu se chopper une commotion cérébrale si Dorian n'avait pas été là! Lorsqu'une légère fatigue prit place dans son corps, Marina su qu'elle avait perdu un peu plus d'un litre de sang: elle rouvrit alors le bracelet dont le mécanisme très bien pensé colla un sparadrap sur le trou de la seringue avant qu'elle n'ôte l'objet métallique de son bras. Elle remit l'objet dans sa poche et poussa un soupir de soulagement tout en lançant à son nouvel ami un sourire (réellement) rassurant.

M : Merci beaucoup, Dorian! Je crois que j'aurais été plutôt mal barrée si ma mère m'avait retrouvée avec une commotion cérébrale...

La demoiselle éclata d'un rire cristallin à sa propre blague tout en scrutant attentivement les réactions de Dorian: elle aurait donné cher pour savoir ce qu'il pensait d'elle en cet instant...


Dernière édition par Marina O'Blodha le Ven 2 Déc - 19:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://cycle-de-ji.forumactif.org
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Entraînement discret... ou pas! (Dorian)   Ven 2 Déc - 15:01

Spoiler:
 

Je savais très bien ce qu'elle allait me répondre, à savoir que ce n'était rien, qu'elle allait bien, etc… Mais je voyais très bien que ça n'allais pas. Je n'étais pas devin, mais cela se voyait sur son visage, même si elle faisait tout pour le camoufler.

M : Oui oui, ça va! Juste un mal de crâne , ce n'est r…

Elle ne pus même pas finir sa phrase que son sourire se transforma en grimace, et bien vite je du la retenir de s'effondrer par terre. Je fis en sorte qu'elle se retrouve assise, me plaçant derrière elle en ne sachant pas vraiment quoi faire d'autre. J'entendais les battements de son coeur s'accélérés et sa respiration devenir difficile, si bien que je commençais vraiment à me demander ce qu'il était de lui arriver. A un moment elle sortit un espèce de bracelet de sa poche tout en relevant sa manche. Très vite elle le fit passer sur son bras et l'arrêta au niveau d'une veine, ce qui provoqua un écoulement de sang. Il était fin, très fin, mais rien que de le voir et de le sentir, mes crocs apparurent. Je ferma les yeux en détournant la tête, sachant qu'il ne fallait pas que je me nourrisse d'elle, même si l'idée était plus que tentante. Tandis que me demandais quand est-ce qu'elle arrêterait de faire ça, et surtout pourquoi est-ce qu'elle le faisait, j'ouvris les yeux qui se posèrent sur son visage. Un visage qui me souriait sincèrement cette fois.

M : Merci beaucoup, Dorian! Je crois que j'aurais été plutôt mal barrée si ma mère m'avait retrouvée avec une commotion cérébrale.

Je ne répondis rien, tournant la tête vers son bras ou reposait toujours le sang qui avait coulé, sauf qu'à la place du bracelet se trouvait un pansement. Je n'entendis que d'une oreille le rire de la demoiselle tandis que ma main s'emparait de son bras, et bien vite je laissa ma langue recueillir le sang qu'il y avait dessus. Il était délicieux, et le fait qu'il y en ai si peu me donnait envie de plus, beaucoup plus. Je n'arrêta mon geste que lorsqu'il ne resta plus une seule trace de sang, puis je porta mon regard sur le visage de Marina. Il devait briller d'un désir assez étrange, et je ne savais pas vraiment comment elle allait prendre ce que je venait de faire, mais peu importe. Je fis disparaitre mes canines à se moment tout en lâchant son bras, m'asseillant plus confortablement à ses côtés.

D : Ce n'est pas très prudent de faire ce genre de chose en présence d'un vampire, mais enfin. Peux-tu m'expliquer ce qu'il viens de t'arriver ?

Mon regard devais normalement redevenir normal au fur et à mesure que le temps passait, et même si mon envie de lui prendre encore un peu de sang était toujours présente, je décida de l'ignorer.
Revenir en haut Aller en bas
Marina O'Blodha

avatar

Messages : 80
Date d'inscription : 28/09/2011

Feuille de personnage
Taille et Age (réel et physique) : 1m65, 21 ans.
Double Compte: Non.
Dons et espèces: Vita-Anima (donne vie à l'inanimé, principalement les dessins), humaine.

MessageSujet: Re: Entraînement discret... ou pas! (Dorian)   Ven 2 Déc - 20:42

M : Bon, d'accord, ma blague était nulle, j'avoue! Heu... Dorian... mais qu'es-ce que tu fabrique? Dit, tu me fiche la trouille, là...

Son nouvel ami sembla beaucoup moins goûter sa blague que son sang: il lui prit le bras et lécha tout le sang qui était encore dessus, comme s'il était dans un état second. Marina n'esquissa ni geste, ni parole: elle se contenta de le regarder faire, submergée par des sentiments totalement irraisonnés et opposés. La façon calme et méticuleuse avec laquelle il nettoyait son bras de toute trace de sang lui filait une terrible chair de poule: la jeune femme avait très peur qu'il se jette sur elle si jamais elle essayait de dégager son bras de sa poigne, aussi, elle resta totalement immobile, oubliant presque de respirer. D'un autre côté, de délicieux frissons d'excitation lui parcouraient l'échine, quand elle sentait la langue du vampire passer et repasser inlassablement sur sa peau pâle. Quelles étranges et intenses émotions... Lorsqu'il lui eut rendu son bras, plus propre que si elle sortait de sous la douche, il s'assit à côté d'elle, pratiquement comme si de rien n'était: Marina le regardait encore avec une pointe de peur au fond des yeux, alors qu'il lui donnait un conseil et la questionnait sur son malaise comme si rien ne s'était passé: c'était tout bonnement terrifiant!
La jeune femme gothique plongea son regard azur dans celui de son très étrange nouvel ami, fascinée et terrifiée tout à la fois: il avait gardé au fond de ses yeux une étrange lueur que Marina ne put s'empêcher d'assimiler à de la folie... Elle se souvint qu'il lui avait demandé des explications, et elle se força à lui répondre: après tout, il était son premier ami depuis son emménagement et par conséquent, il avait le droit de savoir...

M : Eh bien, je crois que je dois une explication ou deux, il me semble... Pour tout t'avouer, je suis malade: je suis atteinte, depuis que j'ai huit ans, de la maladie de Vasquez, aussi appelée polyglobulie primitive. Cette maladie se manifeste en fait par la production excessive de globules rouges: en gros, mon corps fabrique plus de sang qu'il ne peut en contenir. Et donc, ma mère, qui est infirmière, doit me faire une prise de sang tous les deux jours pour me retirer environ un litre de sang: sinon, mon cœur et mon cerveau risquent d'exploser sous la pression...

Marina ne quittait pas Dorian des yeux, comme si son regard était littéralement vissé au sien.

M : Quand mon corps contient trop de sang, ça déclenche une crise comme celle que je viens d'avoir: j'ai un mal de crâne à m'en scier la tête, ma vue se trouble, mon cœur bat trop vite et je perds le sens de l'équilibre. D'habitude, ça ne dure qu'une trentaine de secondes. Mais cette fois-ci, ça a duré plus longtemps, ce qui ne peut signifier qu'une chose: ma maladie a empiré...

Elle commençait vraiment à trouver le regard de son ami étrange et un peu effrayant: la petite lueur bizarre au fond de ses yeux n'avait pas vraiment disparu, comme si elle n'attendait qu'une seule goutte de sang pour ressurgir...

M : D'habitude, c'est ma mère qui me fait les prises de sang. Mais il se pose un gros problème: mon corps ne supporte plus la piqûre de l'aiguille de la seringue, et fait des réactions allergiques plutôt violentes et vachement effrayantes. Ma mère m'a promis de trouver quelqu'un à la Dark Academy pour surmonter le problème, mais je n'ai toujours pas eut de... nouvelles... alors... je...

Sans vraiment s'en rendre compte, Marina avait relevé sa manche gauche et ses doigts décollaient déjà le sparadrap laissé par le bracelet, laissant s'échapper un mince filet de sang dont le trou laissé par l'aiguille n'avait pas encore eut le temps de cicatriser. Au moment où la jeune femme levait lentement sa petite blessure vers le visage de Dorian, son téléphone portable sonna, ce qui la fit sursauter tout en la ramenant brutalement à la réalité: elle secoua la tête regarda autour d'elle comme si elle découvrait l'endroit pour la première fois et décrocha enfin son téléphone. C'était sa mère à l'autre bout du fil...

L : Coucou ma chérie! Es-ce que tu vas bien? Tu ne t'ennuie pas trop au pensionnat?

M : Salut M'man! Non non, ça va. Je me suis fait un nouvel ami figure-toi!

L : C'est vrai? Mais c'est super! Il s'appelle comment?

M : Il s'appelle Dorian. Et tu sais ce qui est le plus dingue?

L : Non, mais je suppose que tu vas me le dire?

M : Le plus dingue, c'est qu'il n'est PAS HUMAIN!

Marina avait volontairement appuyé les deux derniers mots dans un ton de reproche. Il y eut un long silence à l'autre bout du fil.

L : Mais... comment ça?

M : Maman, non mais j'hallucine, fait pas exprès! Dorian est un vampire! Mais tu savais, bien entendu, que les non-humains existaient, pas vrai?

L : Hé bien... heu...

M : Mais pourquoi tu me l'as jamais dit, nom de nom?! Et quand es-ce que tu comptais me l'annoncer?

L : Heum... Es-ce qu'on pourrais en reparler ce soir, ma chérie? Je t'appelais pour te dire que je ne pourrais pas passer, aujourd'hui: il faudra que tu utilise ton bracelet d'urgence pour ce soir... Es-ce que tu y arrivera?

M : Mouais... Je te rappelle vers 22h, comme d'habitude.

L : Bisous ma chérie, et ne fait pas n'importe quoi avec ton ami, hein!

M : Mouais, c'est ça... A ce soir.

Marina raccrocha et rangea son téléphone dans la poche de son manteau.

M : Génial! Personne pour me faire ma prise de sang du jour! Comment je fais, moi, maintenant?
Revenir en haut Aller en bas
http://cycle-de-ji.forumactif.org
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Entraînement discret... ou pas! (Dorian)   Ven 2 Déc - 21:48

A ma plus grande surprise, Marina ne semblait pas trop effrayée par ce que je venait de faire. Elle me regarda sans ciller un bon moment alors que je lui demandais ce qu'elle avait, voulant me concentrer sur autre chose que sur mon envie de sang.

M : Eh bien, je crois que je dois une explication ou deux, il me semble... Pour tout t'avouer, je suis malade: je suis atteinte, depuis que j'ai huit ans, de la maladie de Vasquez, aussi appelée polyglobulie primitive. Cette maladie se manifeste en fait par la production excessive de globules rouges: en gros, mon corps fabrique plus de sang qu'il ne peut en contenir. Et donc, ma mère, qui est infirmière, doit me faire une prise de sang tous les deux jours pour me retirer environ un litre de sang: sinon, mon cœur et mon cerveau risquent d'exploser sous la pression... Quand mon corps contient trop de sang, ça déclenche une crise comme celle que je viens d'avoir: j'ai un mal de crâne à m'en scier la tête, ma vue se trouble, mon cœur bat trop vite et je perds le sens de l'équilibre. D'habitude, ça ne dure qu'une trentaine de secondes. Mais cette fois-ci, ça a duré plus longtemps, ce qui ne peut signifier qu'une chose: ma maladie a empiré... D'habitude, c'est ma mère qui me fait les prises de sang. Mais il se pose un gros problème: mon corps ne supporte plus la piqûre de l'aiguille de la seringue, et fait des réactions allergiques plutôt violentes et vachement effrayantes. Ma mère m'a promis de trouver quelqu'un à la Dark Academy pour surmonter le problème, mais je n'ai toujours pas eut de... nouvelles... alors... je...

Je l'avais écoutée attentivement pendant toute sa tirade. Alors elle était malade, cela ne devait pas être facile tout les jour pour elle. Je comprenais mieux son acte à présent. Il était quand même idiot de gâcher tout ce sang, d'autant plus qu'il était totalement délicieux. Bon, peut être pas autant que celui d'Ethan, mais pas loin. J'avais suivis son mouvement des yeux lorsqu'elle avait relevé sa manche pour aller enlever son pansement, libérant un peu de sang par ce simple geste. Cette vue me donna un énorme frisson, faisant aussitôt ressortir mes crocs alors qu'elle approchait son bras de mon visage. Je la regarda un instant dans les yeux avant de le prendre doucement dans ma main, portant la plaie au niveau de ma bouche. Elle sursauta alors soudainement avant de détourner la tête et de sortir son téléphone de sa poche, me faisant moi aussi arrêter mon mouvement. Je regardais le sang s'écouler de son bras avec envie pendant qu'elle parlais apparemment avec sa mère, souriant doucement en entendant la conversation. Je me posa alors la question de savoir qu'elle âge elle avait, avant de me rendre compte qu'elle venait de raccrocher son téléphone et que c'était à moi qu'elle parlait.

M : Génial! Personne pour me faire ma prise de sang du jour! Comment je fais, moi, maintenant?

Je repris mon sourire en la regardant, revenant quelque peu à la réalité. Je lécha alors une nouvelle fois le sang qui avait coulé avant de me percer la lèvre, allant embrasser sa plaie ensuite, la cicatrisant ainsi en une fraction de seconde. Une fois cela fait je redescendis sa manche en portant mon regard au sien, relâchant son bras ensuite.

D : Je peux te la faire si tu le souhaite… Ainsi ton sang ne sera pas gaché. D'ailleurs, il est à ton image, absolument délicieux.

Hum, bon d'accord je n'aurais peu être pas du rajouter la dernière phrase. L'habitude que j'avais eu de draguer tout ce qui bougeait ne m'avais pas encore complètement quitté apparemment, mais il n'y aurait rien d'autre que des mots. J'aimais beaucoup trop Ethan pour prendre le risque de le perdre de cette façon.
Revenir en haut Aller en bas
Marina O'Blodha

avatar

Messages : 80
Date d'inscription : 28/09/2011

Feuille de personnage
Taille et Age (réel et physique) : 1m65, 21 ans.
Double Compte: Non.
Dons et espèces: Vita-Anima (donne vie à l'inanimé, principalement les dessins), humaine.

MessageSujet: Re: Entraînement discret... ou pas! (Dorian)   Sam 3 Déc - 14:00

Quand Marina eut raccroché et rangé son téléphone, Dorian nettoya à nouveau son bras du sang qui avait coulé: la jeune femme se demanda pourquoi le sparadrap n'avait pas tenu, totalement ignorante du fait que c'était elle-même qui l'avait ôté quelques instants plus tôt. Encore une fois, elle laissa le vampire faire: manquerait plus qu'il lui arrive une boulette encore aujourd'hui... Dorian fit néanmoins quelque chose à laquelle elle ne s'attendait absolument pas: il se perça la lèvre d'un coup de canine et déposa, par un baiser, un peu de son propre sang sur la blessure du bras de la demoiselle, ce qui cicatrisa automatiquement la plaie. D'ailleurs les rougeurs inquiétantes sur le creux de son bras s'estompèrent de manière inespérée! Marina regarda alternativement son bras et son nouvel ami plusieurs fois d'affilée avec des yeux aussi ronds qu'une balle de golf.

M : Alors ça... c'est carrément trop génial! Voilà ce qu'il m'aurait fallut depuis le début: du sang de vampire! Je crois que s'il en avait été ainsi depuis le début, je n'aurais jamais eut ces fichues réactions allergiques...

Lorsqu'elle eut ronchonné après le fait qu'elle allait devoir se débrouiller pour sa prise de sang, son ami lui répondit quelque chose à laquelle elle ne s'attendait pas, bien que cela ne l'étonna que très moyennement:

D : Je peux te la faire si tu le souhaite… Ainsi ton sang ne sera pas gâché....

Marina en resta perplexe: alors comme ça, les vampires n'aimaient pas plus le gâchis que les plus maniaques des humains... C'était effectivement envisageable, mais était-ce réellement une bonne idée? C'est en plein milieu de cette réflexion que Dorian ajouta:

D : D'ailleurs, il est à ton image: absolument délicieux!

Marina rougit d'un seul coup jusqu'aux oreilles! Son visage n'avait jamais eut autant de couleur! Elle essaya de remettre de l'ordre dans ses émotions avant de répondre:

M : Hé ben, peut-être que le fait que j'appartienne à un groupe sanguin pas courant explique justement ça... Enfin, je crois que je vais prendre ça comme un compliment: merci Dorian!

Marina replongea quelques instants dans sa réflexion: étant donné qu'elle était malade, les hôpitaux refusaient d'utiliser son sang, et elle ignorait totalement ce que sa mère avait fait de tout le sang qu'elle lui avait retiré depuis ses huit ans. Par supposition, elle l'avait sûrement détruit d'une quelconque manière. Et, si on se plaçait du point de vue d'un vampire, c'était effectivement un gâchis monstrueux! Et puis, si ça pouvait faire plaisir à son nouvel ami, Marina était disposée à faire cet effort...

M : Eh bien, pourquoi pas? Mais...

Elle posa une main sur sa gorge en déglutissant avec difficulté.

M : Si ça ne te dérange pas, je préfèrerais que tu la fasse à mon poignet. Je me doute bien que c'est plus douloureux, mais... enfin... ça fait beaucoup de rebondissements pour une seule journée... Et j'avoue avoir un peu la trouille...

La jeune femme gothique remonta sa manche droite jusqu'au milieu du bras et poussa un grand soupir pour se donner du courage. En fait, ce qu'elle n'avait jamais avoué à personne, c'est qu'elle était agoraphobe: elle avait peur de la douleur... Encore, les aiguilles des seringues, c'était une douleur brève et passagère, sans compter le fait qu'elle avait grandit avec. Mais une morsure du plus magnifique et dangereux prédateur de tous les temps, c'était quand même autre chose... Elle offrit donc son poignet à Dorian avec hésitation: intérieurement, elle avait tellement la trouille qu'elle avait juste envie de se lever et de mettre dix mètres entre elle et son nouvel ami. Mais la courtoisie et la politesse lui dictaient que c'était tout sauf respectueux. Et puis, il fallait bien qu'elle vire un bon litre et demi de sang hors d'elle, sinon, elle risquait une troisième crise avant même d'atteindre sa chambre au pensionnat.
Marina sentait qu'elle tremblait un peu, mais serra les poings et réussit à se maîtriser: elle attendit avec appréhension la réaction de Dorian...
Revenir en haut Aller en bas
http://cycle-de-ji.forumactif.org
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Entraînement discret... ou pas! (Dorian)   Sam 3 Déc - 14:33

Lorsque j'eu cicatrisé sa plaie, Marina me regarda avec des yeux ronds, avant de regarder son bras, et cela plusieurs fois de suite. Ah oui, c'est vrai, elle n'avait jamais vu ça de sa vie, sa réaction était donc normale. Suite à cela je lui fit un compliment, souriant ensuite en voyant que celui-ci la faisait rougir. Elle était mignonne quand elle rougissait, mais bon passons.

M : Hé bien, peut- être que le fait que j'appartienne à un groupe sanguin pas courant explique justement ça…. Enfin, je crois que je vais prendre ça comme un compliment: merci Dorian!

Je souris de plus belle en écoutant ça. Un groupe sanguin pas courant ? Hum, oui, du AB positif d'après ce que j'avais gouté. J'en avais déjà gouté de meilleur, mais cela restait du sang, et donc de la nourriture pour moi, alors je n'allais surement pas laissé passé cette chance.

M : Eh bien, pourquoi pas? Mais… dit-elle en posant une main sur sa gorge en déglutissant. Si ça ne te dérange pas, je préférerais que tu la fasse à mon poignet. Je me doute bien que c'est plus douloureux, mais… enfin… ça fait beaucoup de rebondissements pour une seule journée…. Et j'avoue avoir un peu la trouille…

Suite à cela elle remonta une nouvelle fois sa manche en soupirant avant de me tendre son poignet. Je voyait bien qu'elle avait peur, elle en tremblait même, et je me devais alors de la rassurée. Je pris alors son poignet dans ma main le plus délicatement possible, puis la fixa intensément plusieurs secondes.

D : Ne t'inquiète pas, tu ne sentira pas grand chose. Tu peux avoir confiance en moi…

Mes crocs apparurent alors et je lui mordit le poignet le plus doucement possible. Ainsi, elle ne devait pas beaucoup sentir la morsure. Presque aussitôt son sang vint dans ma bouche, et je ferma les yeux pour mieux apprécier mon repas. Je ne resta cependant pas longtemps ainsi et me retira vite, ne voulant pas la vidée de son sang. Je referma ensuite la plaie de la même manière que je l'avais déjà faite avant, posant ensuite un dernier baiser sur son poignet avant de me redresser et de la relâchée. J'avais pris soin de ne pas en perdre une goutte, et je n'avais donc aucune trace de ce qui venait de ce passé sur moi.

D : ça va ? Tu n'as pas trop souffert ?
Revenir en haut Aller en bas
Marina O'Blodha

avatar

Messages : 80
Date d'inscription : 28/09/2011

Feuille de personnage
Taille et Age (réel et physique) : 1m65, 21 ans.
Double Compte: Non.
Dons et espèces: Vita-Anima (donne vie à l'inanimé, principalement les dessins), humaine.

MessageSujet: Re: Entraînement discret... ou pas! (Dorian)   Mar 6 Déc - 9:22

Dorian tenta de rassurer Marina en lui disant qu'elle ne sentirait pas grand-chose: la jeune femme n'en cru pas un mot en un premier temps. Elle avait déjà subit des prises de sang au niveau du poignet: et ça avait été tout, sauf indolore! Mais quand le vampire lui demanda de lui faire confiance, la demoiselle ne put s'empêcher de ressentir de la gratitude pour lui: bien qu'il n'était pas humain, il savait que sa nature pouvait les effrayer. Bien qu'il avait soif, il faisait très doucement pour lui épargner une douleur inutile. Bien qu'il était un prédateur, il la traitait avec respect, et non pas comme un vulgaire repas. Enfin, bien qu'ils ne se connaissaient que depuis une petite heure, sinon deux, il veillait sur elle comme un grand-frère le ferait envers sa petite sœur... Pour tout ça, entre autres choses encore, Marina lui fut reconnaissante. Elle acquiesça donc aux paroles de son nouvel ami si peu ordinaire, et lorsque les canines de celui-ci percèrent la peau fine de son poignet, la douleur qu'elle ressentit fut très brève. Lorsqu'il eut terminé de boire, Marina se sentit fatiguée, mais incroyablement bien: Dorian lui demanda alors si elle n'avait pas eut trop mal.

M : A ma grande surprise, non! répondit-elle en lui décochant son plus beau sourire.

Elle ne put s'empêcher d'examiner son poignet, totalement dénué de toute cicatrice, sous tous les angles: c'était tout bonnement dingue! Pas une seule marque de morsure, pas une seule cicatrice, bref, pas une seule trace de ce qui venait de se passer...

M : Les vampires sont réellement... stupéfiants! Mais dis-moi Dorian, si ce n'est pas indiscret, comment es-tu arrivé dans cette ville? Es-ce que tu y a toujours vécu?

Arf... chassez le naturel, et il revient au galop!
Revenir en haut Aller en bas
http://cycle-de-ji.forumactif.org
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Entraînement discret... ou pas! (Dorian)   Dim 1 Jan - 20:56

Je l'avais mordue d'une telle façon qu'elle était sensée n'avoir rien sentit, où du moins très peu, et lorsque qu'elle me dis qu'elle n'avait pas trop souffert, je sentit un sourire ce créer sur mon visage alors qu'elle même me souriait. Le genre de sourire que l'on a envie de voir tout le temps tellement ils ont l'air sincère. Je la regarda ensuite examiner son poignet avec admiration pendant que je regardais un moment à terre en me posant peu à peu quelques questions au sujet de la jeune femme. Des question basiques, comme dans tout commencement de relation, amicale ou non. Je ne put m'empêcher de penser à quel point elle pouvait être fragile, étant donné qu'elle n'était qu'une simple humaine, et que dans cette ville, les filles comme elle ne faisait pas long feu. Il aurait fallut que quelqu'un la protège, veille sur elle… Vu comme c'était partit, j'était tout disposé à être le garde du corps de mademoiselle, même si je ne savais pas vraiment ce qu'il en penserait.

M : Les vampires sont réellement… stupéfiants! Mais dis-moi Dorian, si ce n'est pas indiscret, comment es-tu arrivé dans cette ville? Es-ce que tu y a toujours vécu?

Je releva la tête vers elle a ces questions. Curieuse la demoiselle, comme toutes les femmes me direz-vous… Je laissa un sourire en coin prendre possession de mes lèvres alors que je m'apprêtais à lui répondre, me demandant ce qu'elle pouvait bien penser de moi après tout ce qui venait de ce passer.

D : Je suis arrivé il n'y a pas très longtemps avec mon créateur. Nous avions entendu parler de cette ville et nous voulions savoir si toutes les rumeurs qui circulent à propos d'elle étaient vrai ou non, a savoir si elle était peuplée de vampires et autres créatures du même genre. Et le fait est que toutes les rumeurs sont véridique. Enfin, à présent nous pensons rester un peu. Et toi ? Pourquoi avoir décidé de venir ici ? Et d'où viens-tu ?

Mensonge, comme d'habitude, comme à chaque fois. Peut être qu'un jour elle découvrira la vraie raison de notre présence, comme lui, peut être...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Entraînement discret... ou pas! (Dorian)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Entraînement discret... ou pas! (Dorian)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Entraînement d'orientation
» [Entraînement] Lame
» Entraînement sous haute température [ Sento - Tenzen ]
» La roche n'est pas si solide! Chapitre d'entraînement numéro 4
» Entraînement d'escrime

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark Academy :: Divers :: Les archives :: Chapitre 1-
Sauter vers: