Dark Academy


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Journée exceptionnelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Journée exceptionnelle   Dim 4 Mar - 21:46

Six mois que tout était fini avec le Clan Eltener. Enfin, les autres, ceux qui n’étaient pas venu au duel avait laissé passer ce coup de disgrâce de leur patriarche, envers notre famille. Durant ce laps de temps, nous avions eut beaucoup de changements plutôt majeurs, Chaton avait accouché d’une adorable petite fille, notre fille, MA fille. Elle avait tout juste cinq mois, mais avait l’apparence d’un enfant de deux ans. De plus j’avais failli perdre ma future femme. La transformation avait été dure, une terrible épreuve, je ne lui en avais jamais parlé, peut-être qu’un jour j’arrivais à lui exprimer tout ce que je ressentais, j’avais pu lui cacher ma peur sous autre chose, nos âmes étaient connectées, il ne fallait pas grand-chose pour qu’elle puisse savoir pourquoi la nuit je tremblais tout seul. Nous n’avions pas pu nous marier avant, trop d’épreuves arrivaient, je ne pouvais pas être partout, mais nous avions eut une bonne nouvelle pour elle comme pour notre enfant : elles avaient héritées de mon don, elles pouvaient rester au soleil et cela j’en avais la certitude bien avant qu’elle ne naisse. Le rêve de Chaton était une prémonition, même si elle n’en avait jamais eut et qu’elle n’en aurait probablement plus. Je m’en étais sorti de ce duel, non pas indemne, car mon bras gauche ne fonctionnait plus, il pendait le long de mon corps, mais cela ne m’empêchait pas de m’occuper de ma femme et de ma fille. Je n'avais pas voulu prendre son sang, ce qui était un tort et celui d'une humaine traditionnelle n'avait eut aucun effet. Enfin, femme, c’était pour aujourd’hui et tous les souvenirs me revenaient rapidement, car je voulais ne pas penser au stress de ce mariage. Nous avions attendu depuis tellement longtemps que je me demandais quelle poisse allait encore nous tomber dessus. J’essayais de mettre ce nœud papillon, vu que c’était ce qu’il fallait mettre, mais avec une main, même experte, je n’y arrivais pas le moins du monde.


De plus Chaton me manquais terriblement, depuis la veille je n’avais pas eut le droit de la voir. Foutu tradition, je sentais que j’allais m’énerver encore plus si je n’arrivais pas à mettre ce nœud correctement.

L : Drake, assis !

D : Tu me prends pour qui Lucius ?

L : Pour quelqu’un qui va s’en prendre une s’il ne fait pas ce que je lui dis.

Je soupirais, il avait été plus que présent après le duel. Il était comme un véritable ami, enfin, c’était surement cela. Je regrettais juste que Nicolae soit parti si rapidement, surtout suite à des ouï-dire sur une menace vampire qui se propageait dans toute l’Europe. Je en savais pas ce qui lui avait fait croire que cela pouvait être Ivy, car ils parlaient tous d’une tornade rouge, hors, s’ils parlaient de ses cheveux, elle était brune, à moins qu’elle ne les ais modifié, mais je n’y croyais pas. Dans tous les cas, il était parti et je m’asseyais sur le bord de mon lit. Il s’approcha de moi, le visage souriant et fit ce nœud de malheur en moins d’une seconde. Le trac, oui, c’était surement cela.

L : Tu vois ? Cela va bien plus vite lorsqu’on laisse faire les autres. Allez, ça va bien se passer !

D : Je l’espère, avec tout ce qui c’est passé… Je me passais une main dans mes cheveux coupés court, puis sur mon menton. Je ne m’étais pas rasé, je savais qu’elle aimait comme cela.

L : Tu lui as parlé ?

D : Non, pas encore, pas aujourd’hui, c’est sur.

L : Je comprends, mais tu aurais dû lui faire part de tout ce que tu as en toi.

D : Je sais, mais elle avait beaucoup à gérer et puis elle va voir sa sœur aujourd’hui, enfin, donc, il faudra la surveiller, pour être sur qu’elle ne lui saute pas dessus, mais j’ai confiance en elle.

Il ne disait rien, se préparant également. Le soleil avait déjà décliné, nous allions bientôt sortir, tous les deux, Chaton nous rejoindrait un peu plus tard. J’aurais aimé que Suzanne soit avec elle, mais sa perte avait mis un immense vide dans notre famille. Pearl et Victoire était avec Chaton pour l’aider au mieux, mais je ressentais son stress également et cela ne m’aidais pas. Je n’avais pas eut le droit de voir la robe, je lui avais juste demandé à ce qu’elle soit en partie rouge, le reste, elle pouvait choisir. Lucius ouvrit la porte de ma chambre, il avait les alliances dans sa poche et les femmes avaient mis des pétales de rose partout. Je savais que Chaton était dans la pièce à coté, mais la voir avant l’heure de notre mariage était impensable. 22 heures, il était 22 heures et dans trente minutes, le prêtre, un vampire de notre choix, allait nous déclarer mari et femme, jusqu’à ce que la mort nous sépare, pour ainsi dire jamais ! J’avais le sourire aux lèvres, sentant son odeur, elle avait légèrement changé depuis sa transformation, mais c’était encore meilleur et lui faire l’amour était encore meilleur, même si sa force me dépassait pour le moment. Je sortais de la demeure et nous marchions, le temps d’aller nous placer.
Revenir en haut Aller en bas
Amy Kohler
Fonda'
Fonda'
avatar

Messages : 3844
Date d'inscription : 31/08/2010
Age : 26
Localisation : Dans les bras de Drake...

Feuille de personnage
Taille et Age (réel et physique) : 19 ans, 1m65
Double Compte: Lena Black/Nicolae Gregoriu
Dons et espèces: Calme les gens.Elle est télépathe et Empathe, elle résiste à la lumière du soleil. Elle à garder sa métamorphose de Dragon de quand elle était métamorphe.

MessageSujet: Re: Journée exceptionnelle   Dim 4 Mar - 23:05

Je me sentais toute tremblante, le stresse montait peu à peu, dans quelques minutes maintenant nous allions nous marier je l'avais tant souhaiter cette journée, je laissais les filles, Pearl et Victoire s'occuper de moi, de toute façon si j'essayais de faire quoique se soit, elle ne me laisserait pas faire, elles voulaient que je sois magnifique disaient-elle, je trouvais que j'étais très bien capable de me faire belle pour l'homme que j'aime, mais cela leur faisait tant plaisir, et puis j'avouais qu'avec le trac, je n'étais plus si sur que cela que j'en aurais été capable... J'aurais tant aimer que Suzanne soit la, elle me manquait même si je ne l'avais pas beaucoup connu, mais sa gentillesse m'avait beaucoup toucher.

P : Amy évite de bouger s'il te plait... Ou tu vas abîmer mon chef d'oeuvre.

A : Désoler. Dis-je en souriant doucement.

J'avais beau être un vampire maintenant je n'en gardais pas moins mes réflexe de métamorphe, d'après Drake cela s'en ira avec le temps, mais pour le moment être immobile restait tout de même un exercice assez difficile sur le temps. Le stresse n'arrangeait rien, et le fait que je n'avais pas vue Drake depuis la veille non plus, c'était la première fois depuis ma transformation que nous étions éloigner aussi longtemps, enfin pas si éloigner que ça... C'était ce qui était le pire savoir qu'il était juste dans la pièce d’à coté et ne pas pouvoir le voir, ni le toucher... Ma transformation avait été assez difficile, j'avais bien faillis y passer et je savais que même si il ne disait rien cela avait du être difficile pour lui aussi... Mais cela était passer et nous avions une magnifique petite fille, un parfait mélange de nous deux, je commençais doucement à pouvoir passer un peu de temps avec elle, même si je sentais bien que Drake gardait un œil sur moi au cas ou, mais à ses cotés j'arrivais à me contrôler...

V : Te voilà prête Amy.

Victoire me sortis totalement de mes pensées et me tournais vers le miroir pour me montrer à quoi je ressemblais et j'en avais presque les larmes aux yeux, réalisant toujours pas que j'allais enfin me marier à l'homme que j'aimais par dessus tout.

Spoiler:
 

Drake tenait à tout prix à ce qu'il y est du rouge dedans ce qui ne me dérangeais pas du tout même si je n'avais pas vraiment compris pourquoi, mais j'avais accepter, mes cheveux qui avait pousser depuis était remonter en chignon avec deux petite mèche de chaque coté de mon visage qui redescendait, Pearl avait fait un miracle pour le maquillage et je voyais victoire qui me tendait le bouquet.

V : Il faut y aller, maintenant ça va aller ?


A : Il le faudra bien.


Je souriais, oui ça allait aller c'était certain, même si j'avouais que je me demandais si quelque chose n'allait pas clocher... Comme moi par exemple sautant au cou de ma sœur ? Elle était arrivé aujourd'hui et je n'avais pas encore pu la voir, je lui avais expliqué pourquoi et elle l'avait bien compris, je l'avais choisis pour qu'elle soit ma demoiselle d'honneur car après tout, qui d'autre j'aurais pu choisir ? Elle était tout ce qui m'était de plus proche après Drake et notre fille bien sur. Je suivais les filles à travers les couloirs nous nous arrêtions devant la porte et dans un sourire entendu elle me laissèrent ici allant rejoindre les autres, je soufflais un bon coup chose qui ne servait strictement à rien maintenant, mais dont j'avais garder l'habitude et qui arrivait à me détendre parfois puis je vis Lucius qui arrivait à mes cotés me tendant son bras en me souriant doucement.

L : Prête ?

J'hochais la tête positivement, il était devenu moins froid avec moi, et je commençais à l'apprécier, même si ce n'était pas encore tout à fat ça, mais nous apprenions à nous connaitre, il était le plus vieux après Drake et donc c'était lui qui avait été désigner pour me mener jusqu'à l’hôtel, je posais ma main sur son bras et entendis la musique qui nous indiquait que nous devions y aller.


Je resserrais doucement ma main sur le bras de Lucius à cause de trac et lorsque les portes s'ouvrir nous avancions en même temps doucement au rythme de cette musique que je reconnaitrais entre mille pour l'avoir jouer je ne sais pas combien de fois que se soit au violon ou au piano, plus nous avancions et plus je découvrais les personnes qui étaient présente même si ce n'était pas une surprise, je voyais leurs sourires, et lorsque enfin je pu voir l’hôtel, je cherchais son regard, celui qui avait fait tant de fois battre mon cœur à mille à l'heure, celui à qui j'avais tout donner sans restriction, et lorsque enfin je l'avais trouver un grand sourire étira mes lèvres, il était si beau comme toujours, je m'accrochais à son regard pendant tout le long n'en pouvant plus de la si fine distance qui nous séparait, mais dans quelque secondes j'allais enfin pouvoir être à ses cotés.

Spoiler:
 


Couleur : cyan



Spoiler:
 


Dernière édition par Amy Salem le Lun 5 Mar - 16:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://univers.vampire-legend.com/forum.htm
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Journée exceptionnelle   Lun 5 Mar - 16:32

Lucius m’avais laissé seul sur la première marche de l’autel. Nous n’étions pas dans une église, non, nous étions dans le jardin, une arche splendide construite en bois par certains de mes hommes, ils avaient voulus nous en faire cadeau et maintenant, elle serait toujours ici, représentant ce qu’il pouvait y avoir de plus beau sur ce domaine. Je fermais les yeux, me disant que si j’étais humain, je respirerais surement un bon coup pour me détendre, mais que là, c’était impossible et pourtant j’en aurais bien eut besoin. Je souriais doucement, écoutant tous les mots échangés entre tous ceux qui représentaient ma famille. Je détectais qui se trouvais à coté de tel personne rien qu’à l’odorat et en cherchant bien, j’en reconnaissais une plus familière : Ma fille ! J’ouvris les yeux et là vis s’avancer dans l’allée, tenant un panier de pétale de fleurs, les jetant dans tous les sens. Elle riait avec tout le monde, s’amusait à s’éclipser dans un sens dans l’autre pour arriver devant moi. Je la pris un instant avec mon bras et une fois qu’elle se mit à se tortiller dans tous les sens, je la redéposais. Elle couru auprès de Cara qui venait de s’avancer également. Elle n’avait pas eut peur de venir nous voir, ce n’était pas la seule non vampire, mais la seule métamorphe et j’avais fait une sacré leçon à mes hommes avant qu’elle n’arrive, je ne voulais pas d’esclandre. Elle se plaça face à moi un peu plus loin et enfin la musique commença. Je me rendais compte que je tremblais et serrais mon poing droit pour me calmer, je l’avais attendu tellement longtemps ce moment que je ne savais pas si j’allais y arriver, jusqu’à ce qu’une voix me disait dans ma tête que tout se passerais bien. Je savais qui c’était, pourtant je n’avais eut aucune nouvelle de lui avant. Il se matérialisa à mes cotés au moment même où Chaton arrivait au bout de la ligne droite. Je ne m’occupais plus de Dante, mon créateur qui était venu, j’étais totalement subjuguée par ma future femme. La tradition voulait que la mariée soit en rouge, elle était magnifique. Lucius l’accompagnait et même si j’avais été d’accord pour que se soit lui, j’avais un mal fou à ne pas lui arracher la tête juste par ce qu’elle posait la main sur son bras. Je sentis une main sur mon épaule, Dante me comprenait parfaitement, mais c’était plus un soutien qu’un moyen de me dire de ne pas faire de bêtises. Encore quelques pas, juste un, puis encore un et enfin elle fut face à moi. Je la dévorais totalement du regard, je la préférais sans tout le maquillage, le naturel c’était ce qui était le plus beau, mais en cet instant, j’aurais pu mourir sur place foudroyé, je ne m’en serais même pas aperçu. Je lui pris la main et l’amenais sur la première marche, à ma droite sans la quitter du regard. J’avais envie de poser mes lèvres sur les siennes, elle m’avait trop manqué et lorsque je me penchais pour le faire, je reçu une tape sur la tête.

Dante : Je savais bien qu’il fallait que je vienne. En rang mon garçon, allez !

Il souriait et je devais me tenir. Je murmurais juste : tu es magnifique à son oreille, même si tous les hôtes ou presque avaient entendu. Je lui serrais la main et me tournais vers notre pasteur. Il ouvrit un recueil et commença à parler.

P : Nous sommes dans ces lieux tous réunis, afin d’unir cet homme et cette femme à notre regard à tous, mais aussi à celui du tout puissant. Prenez-vous par la main Il releva les yeux et souria Je vois que c’est déjà fait. Bien, les lois de nos anciens ne sont pas toutes faites pour être juste jolie sur du papier, par conséquent, lorsque j’ai parlé à l’un comme à l’autre et comme je suis curieux de nature, j’ai voulu savoir comment ils avaient fait pour être ensemble. Leur réponse pouvait être surprenante, mais il a fallu que notre cher roi l’enlève pour qu’elle lui dise oui aujourd’hui ! Quelques rires dans l’assemblée se faisait entendre, mais il était vrai que si je n’avais pas fait cela, nous ne serions pas ici, tous les deux à nous unir.

- Bien, maintenant, nous allons entendre vos vœux. Drake ?

Je hochais juste la tête, j’avais appris par cœur les mots qui allaient sortir, si j’y arrivais. Je me tournais vers Chaton et portais sa main à ma bouche, déposant un baiser sur ses doigts.

D : Le premier jour où je t’ai rencontré, je t’ai trouvé petite, fragile et une vraie tête de mule, ce qui n’a pas vraiment changé jusqu’à ce jour. Je ne sais toujours pas comment tu t’y ais pris, mais en peu de temps tu m’as fait ouvrir les yeux sur un monde nouveau. Et dire que tu aurais pu t’enfuir lorsque je t’ai séquestré, mais mon charme avait déjà dû agir sur toi. Je souriais en disant cela, mais mon regard ne la quittait plus, rien d’autre qu’elle ne comptait, le reste c’était du superflu. j’ai beaucoup changé grâce à toi, mais pour toi aussi, je suis bourré de défaut et cela tout le monde peut l’attester, mais il y à une chose dont je suis sur, c’est que je t’aime et cela, personne ne me l’enlèvera. J’ai peut-être perdu quelque chose lors de ce duel, Je pensais à mon bras qui ne reviendrait probablement jamais, mais je sais que j’y ais gagné le respect de tous et notre tranquillité, à jamais. Tu à su t’infiltrer dans mon cœur, tu as su y faire ta place ainsi qu’ici, parmi nous tous. Je m’avançais d’un pas pour me rapprocher d’elle et faire en sorte que sa main gauche se pose sur mon cœur. Je promets de t’honorer tous les jours et même plus, de te chérir, de t’aider dans tous les moments difficiles, mais aussi de partager ton bonheur. Je te donne mon cœur, mon corps et mon esprit, qu’il se lie à toi à jamais, jusqu’à la fin des temps. Je t’aime Chaton.

Je me perdais dans ses yeux, je n’avais qu’une envie, c’était de l’emporter loin d’ici, juste elle et moi, mais pour le moment c’était impossible, nous avions certaines règles que même moi je ne pouvais pas échapper. Je me tus, ce n’était pas le plus long discours que j’avais pu dire, mais mon cœur était à l’intérieur, pour elle.

P : Amy ? A votre tour maintenant.

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Amy Kohler
Fonda'
Fonda'
avatar

Messages : 3844
Date d'inscription : 31/08/2010
Age : 26
Localisation : Dans les bras de Drake...

Feuille de personnage
Taille et Age (réel et physique) : 19 ans, 1m65
Double Compte: Lena Black/Nicolae Gregoriu
Dons et espèces: Calme les gens.Elle est télépathe et Empathe, elle résiste à la lumière du soleil. Elle à garder sa métamorphose de Dragon de quand elle était métamorphe.

MessageSujet: Re: Journée exceptionnelle   Lun 5 Mar - 23:52

La distance à parcourir pour le rejoindre m'avait l'air bien trop longue j'avais envie de courir et de me mettre dans ses bras, de le serrer contre moi, je ne cessais de lui sourire et lui envoyait mes émotions à défaut de ne pas pouvoir réellement courir vers lui, je sentais également le fait qu'il avait envie de faire la peau à Lucius, humm encore quelque seconde et se serait à son bras à lui que je serais, je tournais un instant le regard aillant un sourire pour ma sœur, j'évitais de respirer au moins je n'aurais pas de problème, puis je vis ma fille juste à coté, s'amusant à mettre un panier sur sa tête comme chapeau et cela me fit sourire et revenait sur le visage de Drake au moment ou j'arrivais à son coté, je souriais en le voyais me regarder ainsi, les filles avaient fait un beau travail c'était clair, je le laissais me prendre la main, je me sentais beaucoup mieux maintenant que j'étais près de lui, nous allions sur la première marche, nos regard l'un dans l'autre je ressentais bien son envie de m'embrasser et j'avouais que j'avais la même, mais il nous fallait attendre encore un peu et je ne pus me retenir de sourire lorsque Dante ?? L'arrêta, il était la aussi ? J'étais heureuse pour Drake, moi je ne le connaissais pas beaucoup mais j'espérais en avoir l'occasion, est ce qu'il resterait quelques jours ? Je demanderais cela plus tard, car ce n'était pas vraiment le moment.

Dante : Je savais bien qu’il fallait que je vienne. En rang mon garçon, allez !

Je l'entendis tout de même me murmurer, tu es magnifique, à mon oreille, je ne me défaisait pas de mon sourire c'était surement le plus beau jour de ma vie, avec notre première fois, et la naissance de notre fille, même si j'avais souffert ce jour la. Je lui répondais par la pensée. Tout comme toi... je devais surement avoir une petite lueur dans les yeux qui en disait long mais que seul lui pouvait surement comprendre, car nous nous connaissions par cœur.

P : Nous sommes dans ces lieux tous réunis, afin d’unir cet homme et cette femme à notre regard à tous, mais aussi à celui du tout puissant. Prenez-vous par la main. Il releva les yeux et souria. Je vois que c’est déjà fait. Bien, les lois de nos anciens ne sont pas toutes faites pour être juste jolie sur du papier, par conséquent, lorsque j’ai parlé à l’un comme à l’autre et comme je suis curieux de nature, j’ai voulu savoir comment ils avaient fait pour être ensemble. Leur réponse pouvait être surprenante, mais il a fallu que notre cher roi l’enlève pour qu’elle lui dise oui aujourd’hui !

Je souriais de plus belle, me rappelant comme si c'était hier de cette fois la, comment oublier, car oui c'était la-bas que tout avait commencer même si nous nous étions embrasser beaucoup plus tard.

P : Bien, maintenant, nous allons entendre vos vœux. Drake ?

Je ne quittais plus Drake du regard me promettant de ne pas pleuré mais me connaissant même transformé cela allait être très dur, il portait ma main à sa bouche et déposais un baiser sur mes doigts.

D : Le premier jour où je t’ai rencontré, je t’ai trouvé petite, fragile et une vraie tête de mule, ce qui n’a pas vraiment changé jusqu’à ce jour. Je ne sais toujours pas comment tu t’y ais pris, mais en peu de temps tu m’as fait ouvrir les yeux sur un monde nouveau. Et dire que tu aurais pu t’enfuir lorsque je t’ai séquestré, mais mon charme avait déjà dû agir sur toi. j’ai beaucoup changé grâce à toi, mais pour toi aussi, je suis bourré de défaut et cela tout le monde peut l’attester, mais il y à une chose dont je suis sur, c’est que je t’aime et cela, personne ne me l’enlèvera. J’ai peut-être perdu quelque chose lors de ce duel, mais je sais que j’y ais gagné le respect de tous et notre tranquillité, à jamais. Tu à su t’infiltrer dans mon cœur, tu as su y faire ta place ainsi qu’ici, parmi nous tous. Je promets de t’honorer tous les jours et même plus, de te chérir, de t’aider dans tous les moments difficiles, mais aussi de partager ton bonheur. Je te donne mon cœur, mon corps et mon esprit, qu’il se lie à toi à jamais, jusqu’à la fin des temps. Je t’aime Chaton.

Et voilà qu'une larme menaçait de montrer le bout de son nez, sauf que ça ne serait pas de l'eau mais du sang il fallait donc que je me retienne se serait dommage surtout que les filles en avaient mis du temps même pour des vampires.

P : Amy ? A votre tour maintenant.

Je hochais la tête à mon tour le regard toujours plonger dans celui de Drake, le trac montait un peu plus, je n'aimais toujours pas prendre la parole en publique et j'avais beau avoir répéter encore et encore mon texte, j'avais peur que rien de sorte, je serrais un peu plus sa main pour avoir le courage dont j'avais besoin et lui souriais.

A : Il est vrai que oui, j'aurais pu m'enfuir, mais je serais passer à coté de tout ceci. Je souriais et continuais doucement. Tu as totalement chamboulé ma vie et ne cesse de me comblé de bonheur chaque jour, depuis le premier, nous sommes passer par de dur moment, mais nous avons su surmonter tout cela ensemble. Je pensais à la fois ou il était partie et revenu deux mois après, la perte de notre premier enfant et d'autre ennuis encore... Et bien sur Eltener les derniers en date. Je sais que je ne suis pas toujours facile, mais je te promet de faire au mieux, je souriais toujours, m'accrochant à son regard, lui envoyant sans cesse tout l'amour et le bonheur que j'éprouvais en ce moment. Je me donne à toi corps et âme, je t'aimerais et te chérirais dans la joie comme dans la douleur, et je te veux Drake pour toute l'éternité, je t'aime...

Mon sourire ne cessait de grandir, bon déjà je n'avais pas oublier mon texte ce qui était pas mal, mais je trouvais qu'en tant que vampire ont avait une meilleur mémoire, enfin que c'était moins difficile de retenir certaine chose, ma main était toujours contre son cœur et ne bougeait pas, ne décollant pas de son regard.

Spoiler:
 


Couleur : cyan



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://univers.vampire-legend.com/forum.htm
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Journée exceptionnelle   Mer 7 Mar - 16:28

Je n’arrivais pas à décoller mon regard d’elle, ses cheveux avaient poussés autant que j’avais coupé les miens, la robe lui allait à ravir, elle était encore plus belle que la veille et pourtant, nous n’avions rien eut le droit de faire. J’entendais Keira qui amusait Cara en chantonnant, mais pour le moment je me fichais de tout ce qui pouvait se passer autre que nous deux. J’aimais ma fille, ça elle le savait bien, elle avait pris une bonne partie de nos dons d’ailleurs. Je tenais la main de ma future femme tout contre mon cœur, caressant du pouce le dos de sa main tandis que je lui disais mes vœux. Simple, mais c’était ce que je ressentais. Ce fut son tour également et déjà qu’il n’y avait pas de bruit, mais là, c’était un véritable silence de mort lorsqu’elle parla. Je la sentais peu sure d’elle et je me demandais si c’était une bonne chose de parler devant tout ce monde, il y avait tout de même plus de 300 personnes à notre mariage, rien que mes hommes, sans compter la plupart des amazones, une bonne vingtaine et quelques uns que je n’avais pas vu depuis plusieurs siècles.

A : Il est vrai que oui, j'aurais pu m'enfuir, mais je serais passé à coté de tout ceci. Tu as totalement chamboulé ma vie et ne cesse de me combler de bonheur chaque jour, depuis le premier, nous sommes passés par de durs moments, mais nous avons su surmonter tout cela ensemble. Je sais que je ne suis pas toujours facile, mais je te promets de faire au mieux, Je me donne à toi corps et âme, je t'aimerais et te chérirais dans la joie comme dans la douleur, et je te veux Drake pour toute l'éternité, je t'aime...

Les durs moments, oui, nous en avions eut pas mal, déjà son frère, Ivy, notre enfant perdu, ma nature profonde, les combats sans cesse… J’aspirais à plus de tranquillité dorénavant. J’avais beaucoup trop envie de l’embrasser et me penchais sur son visage. J’entendais des rires un peu partout, mais qu’importe, j’étais le roi, mais parfois je me demandais si ce n’était pas qu’un titre qui trainais dans un coin de parchemin et posais enfin mes lèvres sur les siennes. Elles m’avaient bien trop manqué, laissant sa main sur mon corps, je passais mon bras droit autour de sa taille pour l’enlacer tout contre moi. Notre baiser était à la fois fougueux et sensuel, me donnant envie d’elle sur le champ. J’entendis un raclement derrière moi, ce qui me fit grogner et relâchais à regret la bouche de mon amour. Je me rendais compte que je m’étais laissé un peu trop aller, mais qu’importe, je souriais de bon cœur.

Dante : Et bien je pense qu’il faudrait leur laisser le domaine entier si nous ne voulons pas participer à leurs ébats ! Disait-il en riant.

Pasteur : Hum, bon, je pense que l’on aurait dû aller directement à l’étape du baiser, mais qui à les alliances ?

Je regardais sur le coté, me rappelant que cela aurait dû être Nicolae qui devait les apporter, mais, il n’était pas là, il n’avait pas dû retrouver la trace de la fameuse tornade rouge. Je regardais Cara, oui, c’est vrai, c’était à elle que je lui avais donné et elle s’approcha presque timidement. Il faut dire qu’avec tous ces vampires je pouvais la comprendre, mais au moins ma parole faisait encore foi, personne ne l’attaquerais, pas la sœur de la mariée tout de même. Le Pasteur pris les alliances et les baigna dans de l’eau bénite, car même si nous étions des vampires, nous n’avions pas ce problème là, nous, enfin notre famille avait déjà assez de problème avec l’argent. J’allais récupérer son alliance, formé de trois boucles d'or chacune différente, une pour chacun d'entre nous, son futur mari, sa fille et elle-même, gravée à l’intérieur de la manière suivante, "avec tout mon amour, Drake"
Spoiler:
 
et soulevais sa main gauche avec la même.

D : Avec tout mon amour, ma vie, mon âme, je te prends, toi Amy Salem pour épouse, jusqu’à la nuit des temps.

Je glissais l’anneau autour de son doigt et déposait un baiser sur le dessus. Il ne restait plus que la mienne à mettre et nous serions enfin unis, plus personne ne pourra jamais défaire ce lien entre nous, seule ma mort la libérerait.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Amy Kohler
Fonda'
Fonda'
avatar

Messages : 3844
Date d'inscription : 31/08/2010
Age : 26
Localisation : Dans les bras de Drake...

Feuille de personnage
Taille et Age (réel et physique) : 19 ans, 1m65
Double Compte: Lena Black/Nicolae Gregoriu
Dons et espèces: Calme les gens.Elle est télépathe et Empathe, elle résiste à la lumière du soleil. Elle à garder sa métamorphose de Dragon de quand elle était métamorphe.

MessageSujet: Re: Journée exceptionnelle   Mer 7 Mar - 22:26

Dire mes vœux avait été plus facile que je ne le pensais, une fois partie sur ma lancé je n'avais pas quitté son regard pour éviter de penser à tout le monde qui nous regardait et à ce silence qui nous entourait. J'avais toujours ma main contre son torse lorsqu'il vint m'embrasser et je recueillais ses lèvres avec plaisir l'attirant encore plus à moi sans vraiment réfléchir oubliant un peu qu'il y avait tout le monde, je n'avais plus besoin de respirer pendant que nous nous embrassions et ça c'était vraiment génial, je pouvais l'embrasser et encore l'embrasser pendant aussi longtemps que je le souhaitais, lorsque soudain j'entendis un raclement de gorge qui me rappelait que non nous étions loin d'être seuls et souriais doucement en l'entendant gronder.

Dante : Et bien je pense qu’il faudrait leur laisser le domaine entier si nous ne voulons pas participer à leurs ébats !


J'aurais encore été une métamorphe j'aurais rougis à coup sur mais la non juste mon sourire était voyant juste pourrait sentir ma légère gêne, je l'étais juste un peu, mais d'un autre coté pas du tout parce que je n'avais pas honte de montrer à quel point je l'aimais devant tout le monde.

Pasteur : Hum, bon, je pense que l’on aurait dû aller directement à l’étape du baiser, mais qui à les alliances ?


Je voyais ma sœur approcher et lui souriais de me risquant toujours pas à respirer, je ne voulais pas faire cela maintenant on ne savait pas comme j'allais réagir, elle donna les alliances au pasteur qui les baigna dans l'eau bénite, ce qui me fit sourire après tout les clichés qu'on entendait c'était plutôt drôle, mais je gardais cela pour moi, Drake pris l'alliance qui m'était destiné et prit ma main gauche, la glissant sur celle qu'il m'avait donner lors de sa demande officielle.

D : Avec tout mon amour, ma vie, mon âme, je te prends, toi Amy Salem pour épouse, jusqu’à la nuit des temps.

Il déposa un baiser dessus, je ne pu m'empêcher de sourire plus ça allait et plus j'étais ému, mais je faisais de mon mieux pour rester sereine et allait prendre son alliance à lui, j'avais choisis de faire gravé dessus, j'avais choisis de faire gravé dessus, Toi et moi pour toute l'éternité... elle était faite d'or blanc et de deux boucle d'or jaune, je prenais sa main à mon tour entre les miennes.
Spoiler:
 

A : je remets entre tes mains tout mon amour et tout mon respect, toutes mes joies et toutes mes peines je te prends, toi, Drake, pour époux pour toute l'éternité.

Je glissais l'anneau le long de son doigt, et le monta à mes lèvres également déposant un baiser dessus, lui souriant tout en le dévorant du regard.

P : Je vous déclare donc Mari et femme, vous pouvez maintenant embrasser la marié.

Je souriais doucement, il était enfin à moi et moi à lui par toute les façon possible, nous nous embrassions tandis que tout les autres applaudissaient, j'entendais même ma fille faire de même amuser parce qu'elle faisait comme tout le monde. Je n'avais pas envie que ce baiser cesse, il m'avait vraiment manquer depuis la veille je n'avais plus envie de décoller de ses lèvres, mais il le fallait bien ou alors ça allait vraiment devenir chaud, je décollais alors mes lèvres restant contre son front.

A : Je t'aime.


A cet instant je me sentais tellement heureuse que j'en tremblais presque, nous étions enfin l'un à l'autre, nous l'avions attendu depuis tellement longtemps, je ne lâchais plus sa main, de peur que tout s'efface d'un coup mais non cette fois tout ce bonheur était bel et bien réel.


Couleur : cyan



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://univers.vampire-legend.com/forum.htm
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Journée exceptionnelle   Jeu 8 Mar - 16:41

Elle prit ma main dans les siennes et j’aurais tout donné pour pouvoir sentir sa peau sur mes doigts, mais je faisais comme si je pouvais sentir ses doigts, sa bouche dessus, mais je n’avais plus de sensations de ce coté. Etait-ce cela la petite mort ? Je ne devais pas penser à cela et me repris, j’avais eut une absence de une à deux secondes, mais je savais qu’elle le verrait. Je n’aurais qu’à lui raconter que j’étais perdu dans nos souvenirs, ce qui était le cas la majeure partie du temps. Je ne pouvais m’empêcher de lui sourire et vis ce qu’elle m’avait choisi, de l’or, ça au moins c’était un bon choix et fermais les yeux essayant de sentir ses lèvres sur ma main, mais non. Je ne perdais pas mon sourire, c’était une magnifique nuit étoilé et nous nous donnions l’un à l’autre totalement.

A : je remets entre tes mains tout mon amour et tout mon respect, toutes mes joies et toutes mes peines je te prends, toi, Drake, pour époux pour toute l'éternité.

P : Je vous déclare donc Mari et femme, vous pouvez maintenant embrasser la mariée.

Je ne me faisais pas prier et accueillais avec joie les lèvres de ma femme. Enfin, elle était à moi, pour l’éternité, toujours ensemble, pour toujours. Je la serrais contre moi, glissant mon bras sur ses reins, caressant l’un de ses flancs. J’entendais à peine les applaudissements tellement je ne me concentrais que sur elle. Elle se recula posant son front contre le mien.

A : Je t'aime.

Je n’avais aucune envie de me tourner et pris ses lèvres de nouveau, elle m’avait trop manqué, une journée sans la voir, la toucher, j’aurais tant voulu pouvoir lui tenir les joues comme avant lorsque nous nous embrassions, mais je ne pouvais que l’avoir contre moi.

D : Je t’aime Chaton.

J’avais enfin relâché ses lèvres et lorsque je me redressais, la plupart dansait déjà en buvant de l’alcool. Je me rappelais de l’effet que cela avait eut sur Chaton lorsqu’elle était encore une métamorphe, mais maintenant, je n’avais pas encore essayé de la faire boire. En même temps elle devait être comme tous mes enfants, donc elle n’aurait pas ce problème. Je gardais sa main dans la mienne et l’entrainais vers le buffet, nous avions essayé de faire en sorte que pour Cara il n’y ait pas de sang visible, mais ce n’était pas évident, alors nous avions fait faire un buffet pour mes, non, nos hommes et un autre pour les humains qui habitaient déjà ici et sa sœur. Je lâchais sa main et pris un verre pour le lui donner, un mélange de sang humain et d’alcool fort. J’en pris un pour moi et trinquais avec elle, puis me tournait vers nos invités.

D : Je vous remercie à tous d’être venus ici, aussi nombreux pour célébrer ce mariage avec nous. Je suis très honoré de votre présence et je suis agréablement surpris de tous ces cadeaux. Je sais que ma famille est ici et plus jamais je ne bougerais de ce domaine, je vous en fait la promesse. Je sentis deux petites mains qui me tirait le pantalon. Je posais mon verre et pris ma fille dans mes bras, tandis qu’elle passait ses bras autour de mon cou.

K : Je t’aime papa…Dit-elle en me déposant un bisou sur la joue. Dis, je peux ouvrir les cadeaux avec toi ?

Je riais, je me doutais bien que cela cachait quelque chose et la redéposais au sol.

D : Allez va donc regarder ce qu’il y à dedans. Tu emmènes ta tante avec toi ?

K : D’accord, mais Cara alors, je veux pas des autres !

Je haussais un sourcil, elle commençait déjà à avoir des préférences et dire qu’elle devrait être sous la forme d’un bébé, mais à chaque journée qui passait, elle grandissait trop vite. D’ailleurs, lorsque chaton c’était réveillée, elle avait cru qu’elle était restée dans le coma durant un an, alors que cela avait fait deux mois… Deux longs mois où je ne bougeais plus de notre chambre, ne mangeait plus de peur de raté son éveil. Son corps avait dû se refermer et réparer des dégâts qui auraient dû la tuer, mais elle était forte et j’aurais donné n’importe quoi pour qu’elle vive. Ce qui avait été fait d’ailleurs, je m’étais juré de ne plus sortir en dehors de mon domaine pour qu’elle me revienne et elle était revenue d’entre les morts, mais c’était du passé. J’étais heureux et le reste était caché dans un recoin inaccessible à tous. Je repris mon verre, en bu une gorgée, puis le reposa sur la table et enlaçais ma femme.

D : Voulez-vous danser Madame Kohler ?
Revenir en haut Aller en bas
Amy Kohler
Fonda'
Fonda'
avatar

Messages : 3844
Date d'inscription : 31/08/2010
Age : 26
Localisation : Dans les bras de Drake...

Feuille de personnage
Taille et Age (réel et physique) : 19 ans, 1m65
Double Compte: Lena Black/Nicolae Gregoriu
Dons et espèces: Calme les gens.Elle est télépathe et Empathe, elle résiste à la lumière du soleil. Elle à garder sa métamorphose de Dragon de quand elle était métamorphe.

MessageSujet: Re: Journée exceptionnelle   Jeu 8 Mar - 22:28

D : Je t’aime Chaton.

Je souriais nous étions enfin marié, je sais que j'avais préférer que cela se passe avant l'accouchement et ma transformation mais nous avions pas eu le choix Drake n'allait pas forcément bien après le combat et il voulait être en forme pour le mariage ce que je pouvais parfaitement comprendre. Je suivais Drake qui m'emmenais vers le Buffet de toute façon, la je l'aurais suivis n'importe ou, je ne voulais plus me séparer de lui, l'attente avait été beaucoup trop longue surtout avec ce que nous avions vécu, nous ne supportions pas vraiment d'être séparer... Je le vis prendre deux verres, et m'en donner un, humm je sentais qu'il n'y avait pas que du sang dedans, pour une fois j'allais pouvoir boire comme tout le monde, et pouvoir rester sobre, le pied. Drake trinqua avec moi et se tourna vers tout le monde.

D : Je vous remercie à tous d’être venus ici, aussi nombreux pour célébrer ce mariage avec nous. Je suis très honoré de votre présence et je suis agréablement surpris de tous ces cadeaux. Je sais que ma famille est ici et plus jamais je ne bougerais de ce domaine, je vous en fait la promesse.


Je me contentais de sourire, j'avais assez pris la parole en publique pour aujourd'hui, surtout qu'il y avait plein de personne que je ne connaissais pas, je me demandais même comment j'avais fais, je pris une gorgée de mon verre, humm c'était plutôt bon, il faudra que je demande à Drake ce que c'est, je sortis de mes pensées voyant Drake prendre Keira dans ses bras.

K : Je t’aime papa…Dit-elle en déposant un bisou sur la joue de Drake. Dis, je peux ouvrir les cadeaux avec toi ?

Je riais en même temps que lui, elle avit bien compris ce que c'était un cadeau il n'y avait pas de doute la dessus.

D : Allez va donc regarder ce qu’il y à dedans. Tu emmènes ta tante avec toi ?

K : D’accord, mais Cara alors, je veux pas des autres !


Cara avait déjà la côte à ce que je voyais et j'étais ravie après tout se serait la seule nièce qu'elle aurait alors que ma petite fille et ma sœur s'entende bien me faisait chaud au cœur, je reprenais une gorgée la voyant aller avec Cara ouvrir les cadeaux et je souriais doucement, tandis que je sentais Drake venir m'enlacer tendrement.

D : Voulez-vous danser Madame Kohler ?

Je le regardais, hum notre dernière danse remontait à sa demande officiel, et j'étais contente qu'il me le demande, j'adorais danser avec lui, et j'aimais par dessus tout qu'il m'appelle ainsi, je buvais la fin de ce qu'il restait de mon verre et le posait à coté du sien.

A : Hum mais avec joie.


Je souriais et venais l'embrasser doucement lui prenant la main, nous allions rejoindre ceux qui étaient déjà entrain de danser et je plaçais mes bras autour de son cou doucement me perdant une fois de plus dans son regard, l'un de mes pouces le caressais doucement.

A : Je me sens tellement heureuse.

Je souriais de plus belle et collais ma tête contre son torse, le fait de devenir un vampire ne m'avait pas fait grandir non pas du tout, mais ça ne me dérangeais pas au contraire, j'aimais bien car je me sentais en sécurité contre lui, je voyais plus loin notre fille découvrir les cadeaux, le sourire aux lèvres, elle était un rayon de soleil à elle toute seule, ça avait été dur de savoir que j'avais tout de même loupé plein de chose au début, j'étais rester inconsciente bien plus longtemps qu'il le faudrait, mais il ne fallait pas penser à ces choses la pas maintenant alors que je vivais ma plus belle soirée, je levais les yeux vers le ciel, j'avais toujours aimer regarder les étoiles et ça aussi c'était rester, j'étais plus ou moins la même en fait, juste avec un besoin de sang en plus, mais je m'y étais faite et même si parfois j'avais quelques pulsion, je faisais de mon mieux pour me contrôler, j'entendais la musique se finir mais je restais tout contre Drake, continuant de danser, entendant la prochaine déjà se mettre en route, je me sentais tellement bien, jamais je n'aurais cru qu'on serait enfin débarrasser de tout nos problèmes, mais pour une fois c'était bien le cas.

A : Humm dis, je reprendrais bien un verre du mélange de tout à l'heure, c'était plutôt bon.


Je me hissais sur la pointe des pieds venant l'embrasser une nouvelle fois, j'avais toujours eu du mal à m'en passer et c'était toujours le cas, et en plus maintenant que je m'étais faite ma place ici, je pouvais faire comme bon me semble, enfin à peu près, disons que quand il donnait un ordre à ses hommes j'évitais d'intervenir, de toute façon ce n'était pas mes affaires.


Couleur : cyan



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://univers.vampire-legend.com/forum.htm
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Journée exceptionnelle   Ven 9 Mar - 22:12

Ma fille avait déjà des préférences, alors qu’elle venait seulement de connaitre la sœur de ma femme. Je ne me lassais pas de le penser ainsi, ma femme ! Mais au moins elle ne se laisserait pas marcher sur les pieds et voir notre fille heureuse, ainsi que ma femme c’était le plus important. J’avais envie de danser, même si je ne le faisais pas souvent et là, je pourrais l’emmener tourbillonner très haut dans le ciel.

A : Hum mais avec joie.

Elle accepta, bien évidemment, c’était sur une danse que nous avions eut notre premier vrai baiser, car l’histoire de la banquette, c’était à cause de son don ne comptait pas pour un vrai baiser. Elle passa ses bras autour de mon cou et se leva sur ses pieds pour m’embrasser. A part le fait qu’elle pouvait rester au soleil, je me demandais quels dons elle allait déclencher, car pour le moment, c’était le calme plat.

A : Je me sens tellement heureuse.

D : Tant mieux Chaton.

Je souriais, la resserrant contre moi, heureusement qu’avec sa petite taille je pouvais faire le tour d’elle pour l’enlacer et nous laissais bouger doucement au rythme de la musique qui elle n’était pas douce du tout. La suivante restait dans le même style, ils se déhanchaient tous de manière saugrenue, mais pour moi la plus douce des musiques était celle que j’avais en tête et continuais de la faire danser tout contre moi.

A : Humm dis, je reprendrais bien un verre du mélange de tout à l'heure, c'était plutôt bon.

Je souriais, heureusement qu’elle aimait, c’était de l’alcool, avec du sang, mais pas n’importe quel sang et le mélange était détonnant. Au moins elle ne me fera plus de Miss-je-suis-chaude, lorsqu’elle boit, c’était une bonne chose, car avec sa nature de vampire maintenant, elle risquait de vouloir me prendre sur le champ. Hum, cela serait pas mal du tout finir en orgie, mais il faudrait que Cara sorte avec Keira et s’enferment toutes les deux, car c’était sauvage et très sexuel.

D : Dans une minute mon cœur, finissons juste cette chanson.

Je profitais de poser ma tête sur la sienne et la tenais serré contre moi, je nous faisais voler de quelques centimètres au-dessus du sol le temps de la fin de la chanson. Je nous reposais lentement et l’embrassais, je crois bien que je ne m’en lasserais jamais de sa bouche et maintenant qu’elle n’avait plus besoin de respirer, c’était encore meilleure.

D : allez viens, profites maintenant, il s’agit d’un alambic particulier qui maintient le sang comme si tu le buvais directement à la source. Je ne te verrais plus jamais chaude comme cette fois-là, dans le club de… enfin au club, n’empêche que j’aurais dû te laisser faire, cela aurait été mon premier viol consentant.

Je lui donnais son verre et en prenais un pour moi, le levant pour trinquer.

D : A nous, que le bonheur puisse rester pour toujours. Je t’aime.

Je trinquais avec son verre, buvant une gorgée et vint l’embrasser, lui donnant ce qu’il me restais dans la bouche, l’échange de sang était parfait en cet instant, rien ne pouvait plus gâcher ce bonheur. Je mordillais ces lèvres, j’avais gardés mes habitudes tendre comme lorsqu’elle était métamorphe, mais notre première nuit avait été torride, elle c’était complètement lâchée et avait réussi à m’épuiser, un véritable exploit. D’ailleurs en y repensant, je sentais que nous ne nous attarderons pas de trop.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Amy Kohler
Fonda'
Fonda'
avatar

Messages : 3844
Date d'inscription : 31/08/2010
Age : 26
Localisation : Dans les bras de Drake...

Feuille de personnage
Taille et Age (réel et physique) : 19 ans, 1m65
Double Compte: Lena Black/Nicolae Gregoriu
Dons et espèces: Calme les gens.Elle est télépathe et Empathe, elle résiste à la lumière du soleil. Elle à garder sa métamorphose de Dragon de quand elle était métamorphe.

MessageSujet: Re: Journée exceptionnelle   Sam 10 Mar - 1:05

D : Tant mieux Chaton.

Je ne cessais pas de lui sourire, je me sentais tellement bien dans ses bras, avec tout ce qu'on avait vécu c'était comme si nous avions enfin notre revanche sur la vie, nous avions eu une adorable petite fille et nous étions enfin marié, comme quoi peut importe les obstacle, rien n'ai vraiment impossible du moment que l'on reste souder et que l'on ce bat ensemble. Nous dansions pas vraiment rythme avec la musique, ce qui était notre petite habitude d'ailleurs car souvent c'était le cas, je me souvenais de notre première danse dans le club et souriais tout contre son épaule, je lui disais que ce qu'il m'avait fait boire était très bon, et que j'en aurais bien repris pour une fois que je pouvais faire ce que je voulais, je n'avais jamais eu de parent et pourtant il y avait toujours eu quelqu'un pour veiller sur moi et m'empêcher de faire des bêtises... J'en avais eu de la chance car j'aurais pu finir totalement autrement.

D : Dans une minute mon cœur, finissons juste cette chanson.


Je souriais et restait contre lui, tant que j'étais avec lui il n'y avait aucun problème, seul lui comptait et notre fille aussi bien sur, je respirais son odeur elle était devenue encore plus enivrante depuis ma transformation, enfin je trouvais comme si maintenant j'étais capable d'y sentir toute les saveurs... Nous volions à quelques centimètre du sol et j'aimais cela, la musique ce finissait et je le sentais nous déposer doucement et accueillait ses lèvres avec plaisir laissant ma langue rejoindre la sienne.

D : allez viens, profites maintenant, il s’agit d’un alambic particulier qui maintient le sang comme si tu le buvais directement à la source. Je ne te verrais plus jamais chaude comme cette fois-là, dans le club de… enfin au club, n’empêche que j’aurais dû te laisser faire, cela aurait été mon premier viol consentant.

A : Je croyais que tu n'aimais pas me voir dans cet état la ?

Je souriais d'un air un peu accusateur, comme on regarde quelqu'un prit sur le fait et riais doucement le suivant vers le buffet de nouveau ou il nous servit un verre chacun me le donnant, et je le levais tout comme lui.

D : A nous, que le bonheur puisse rester pour toujours. Je t’aime.

Nous trinquions ensemble et je pris une gorgée, et l'avala juste à temps car Drake vint m'embrasser, mais je ne m'attendais pas à ce qu'il fit, je sentais le sang coulé dans ma bouche et je devais avouer que j'aimais beaucoup je trouvais cela très sensuel, il mordillait ma lèvre et je souriais contre ses lèvres, c'était étrange mais j'avais l'impression que j'allais finir dans le même état que la fois ou j'avais bu dans le club, je prenais ses lèvres un peu plus sauvagement, mordillant à mon tour sa lèvre que je capturais entre mes dents tirant légèrement dessus.

A : Tu es vraiment sur que tu ne me verra plus jamais aussi chaude ?

Je collais mon corps entier contre le sien, bon la robe gênait un peu, mais plus collé on ne pouvait pas, je ne le lâchais pas du regard finissant le verre en un coup et souriait de plus belle une lueur plutôt coquine dans les yeux. Je venais doucement à son oreille mordillant le lobe tout en venant lui murmurer quelques douces paroles, rien que pour lui.

A : Que dirais-tu d'aller dans un coin bien plus tranquille avec cette boisson qui ne m'a pas l'air si inoffensive que ça...

Je me sentais d'humeur très joueuse et aussi un peu bizarre comme si l'alcool continuait à avoir des effets étrange sur moi, en tout cas j'espérais qu'il voudrait jouer aussi, espérant qu'il ne fasse pas son rabat-joie comme la dernière fois après tout c'était lui qui venait de se plaindre comme quoi c'était dommage, je ne cessais de déposer des baiser dans son cou, allant de son oreille et descendant le long de sa mâchoire et remontait ainsi de suite attendant de savoir si il était partant.


Couleur : cyan



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://univers.vampire-legend.com/forum.htm
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Journée exceptionnelle   Dim 11 Mar - 22:05

La chanson terminée, je l’emmenais avec moi de retour près du buffet. Tous avaient l’air de s’amuser, même plutôt bien. J’avais vu certain partir en fourbe avec leurs sourdes de sang, hum, il n’y en avait pas assez sur les tables étendues à pertes de vues ? Du moment qu’ils ne laissaient aucune trace cela irait parfaitement. Je lui donnais son verre me rendant compte que je venais de faire une bourde en parlant.


A : Je croyais que tu n'aimais pas me voir dans cet état la ?

D : Disons que tu été majeur, tu n’étais pas encore ma femme et devant autant de monde, je ne pense pas que tu aurais apprécié le lendemain tout cela. Tu sais, le fait de me prendre sur ce canapé en cuir, je n’aurais pas dit non, mais devant des gens que tu connaissais à peine…


Je souriais, penaud, elle venait de me rendre tel un petit garçon. Je bu tranquillement mon verre et vint lui en donner une gorgée en l’embrassant. Voila pourquoi il fallait du rouge dans la robe, pour ne pas que cela fasse tache surtout. Le baiser qui devait être juste chaste ou presque, se transforma en un baiser plus sauvage. Non pas que je n’aimais pas au contraire, mais plutôt que cela m’étonnait d’elle. Elle était plus libérée, mais quelque chose changeit un peu plus en quelques secondes.


A : Tu es vraiment sur que tu ne me verras plus jamais aussi chaude ?


Elle se colla tout contre moi et j’en attrapais des suées, virtuel bien sur, mais à son regard et surtout au fait qu’elle me léchait l’oreille, se frottant sans vergogne sur moi, hum, je commençais à douter du fait qu’un vampire saoul n’existait pas, j’en avais la preuve devant moi, deux verres et elle était chaude comme la braise. Je posais mon verre derrière moi et passait un bras autour d’elle pour la plaquer encore plus.


A : Que dirais-tu d'aller dans un coin bien plus tranquille avec cette boisson qui ne m'a pas l'air si inoffensive que ça...

Je venais frotter ma virilité contre son ventre, lui faisant ressentir ce qu’elle voulait sentir et qu’elle aurait bientôt en elle et lui souriait. Sa bouche ne cessait de monter et de descendre dans mon cou et oui, j’avais envie d’aller ailleurs avec elle, les gens étaient un peu moins nombreux et notre chambre… Non, trop loin. Il suffisait d’aller un peu plus loin entre les arbres, de toute manière, nu devant mes hommes ne me gênaient pas.


D : tu crois que tu as besoin d’être saoule pour me faire l’amour ? Chaton, il suffit de demander, je suis toujours prêt pour toi, encore plus te sachant de si bonne… Humeur.

Je lui laissais son verre et l’entrainais à ma suite vers un endroit un peu plus reculé. Une fois un peu plus tranquille, enfin, nous serions vu, mais je m’en fichai, ils avaient vu bien pire que cela, je la plaquais contre un arbre, caressant de ma main son cou.


D : Alors, tu as toujours envie de boire ? Ou tu préfère autre chose entre tes jolies petites lèvres ?


Je n’attendais pas vraiment sa réponse. Le baiser que je lui donnais fut fougueux, sauvage, passionné, comme si j’étais en territoire conquis. Et je l’étais c’était ma femme et nous pouvions faire ce que nous voulions. Je descendais ma main pour remonter sa robe, laissant mes doigts sous sa cuisse et la plaquant contre ma virilité. Il suffisait juste qu’elle ouvre ma braguette et le tour était joué, nous pourrions nous perdre enfin en tant que mari et femme.
Revenir en haut Aller en bas
Amy Kohler
Fonda'
Fonda'
avatar

Messages : 3844
Date d'inscription : 31/08/2010
Age : 26
Localisation : Dans les bras de Drake...

Feuille de personnage
Taille et Age (réel et physique) : 19 ans, 1m65
Double Compte: Lena Black/Nicolae Gregoriu
Dons et espèces: Calme les gens.Elle est télépathe et Empathe, elle résiste à la lumière du soleil. Elle à garder sa métamorphose de Dragon de quand elle était métamorphe.

MessageSujet: Re: Journée exceptionnelle   Dim 11 Mar - 23:08

Je venais de le prendre sur le fait, je l'avais compris dans son regard et cela me fis sourire, ce n'était pas un drame qu'il aime que je sois aussi extravertie, ce n'était pas comme si je faisais des choses vraiment grave lorsque je suis dans cet état la, non tout ce que je risquais c'était de lui faire l'amour et se serait encore plus chaud je pense.

D : Disons que tu été majeur, tu n’étais pas encore ma femme et devant autant de monde, je ne pense pas que tu aurais apprécié le lendemain tout cela. Tu sais, le fait de me prendre sur ce canapé en cuir, je n’aurais pas dit non, mais devant des gens que tu connaissais à peine…


A : Humm il n'y avait que Sélène que je ne connaissais pas, mais tu as raison, j'aurais sans doute regretter, mais j'aurais finis par oublier, tu aurais été la pour me consoler non ?

Je souriais de plus belle, oui je savais que je pouvais compter sur lui, il était toute ma vie, le fait qu'il verse du sang ainsi par la bouche réveilla certaine pulsion en moi et je sentais que l'alcool n'arrangeait en rien les choses, mais après tout si il me voulait ainsi pourquoi pas, je mettais totalement coller à lui sans aucune retenue, après tout il était mon mari maintenant que quelqu'un ose venir nous interrompre, j'allais le recevoir... Drake posa son verre et me plaqua encore plus contre lui, je le sentais bien plus que réceptif et ne quittais pas son regard d'une semelle sentant cette complicité en nous, sentant aussi son bas ventre qui était dur comme la pierre rien que pour moi, hummm j'en avais des frissons rien qu'en pensant à cela et lui proposais d'aller ailleurs, je n'étais pas assez saoule pour le faire devant tout le monde non plus, il faudrait que j'en sois au point ou je ne me rappellerais plus de rien ensuite et ce serait quand même dommage.

D : tu crois que tu as besoin d’être saoule pour me faire l’amour ? Chaton, il suffit de demander, je suis toujours prêt pour toi, encore plus te sachant de si bonne… Humeur.


A : Non je le sais bien, mais je sais aussi que tu aime lorsque je suis ainsi, alors... Je le regardais un air vraiment joueur dans les yeux. Profites.

Je souriais tandis que je le laissais m'emmener dans un coin un peu plus reculé dans la forêt, de toute façon je l'aurais suivis n'importe ou, une fois à peu près seul il me plaqua contre un arbre, tandis que sa main caressait mon cou, je le regardais, le regard brûlant de désir pour lui, pour cet homme que je venais d'épouser enfin.

D : Alors, tu as toujours envie de boire ? Ou tu préfère autre chose entre tes jolies petites lèvres ?

Je n'eus même pas le temps de répondre ni même de réaliser, qu'il prit totalement possession de ma bouche et je répondais totalement à son baiser qui était si passionné, je sentais sa main venir sous ma robe, sentant ses doigts sous ma cuisse heureusement que je n'avais plus besoin de respirer car la à coup sur ma respiration aurait été dur, je réfléchissais un instant car nous étions vraiment encore proches des autres et que même si le fait d'être devenue vampire m'avait libérer un peu plus et que le fait d'être saoule aussi, je me demandais si j'en serais capable... Je m'arrêtais le temps de juste quelques secondes ne bougeant plus telle une statue, regardant juste Drake dans les yeux, il savait que j'avais du mal lorsqu'il y avait du monde donc j'étais sur qu'il devait savoir ce qui se tramait dans ma tête, mais je me lâchais d'un coup l'embrassant de plus belle, ma main libre allait sur sa nuque dégager, l'approchant toujours plus, au diable les autres, la plupart de ceux qui n'était pas d'ici étaient partit, de plus il y avait quoi de plus normale que deux personne qui vienne de se marier, qui s'oublie l'un à l'autre ? Rien du tout et c'est pour cela que je passais au dessus de tout ça, l'alcool m'aidait surement un peu, mais je décidais que ce n'était pas quelque chose de grave au contraire et que ses hommes ne viendraient surement pas faire des allusions plus tard ou alors se serait mettre Drake en colère et si l'un s’approchait de trop près pendant ce moment, je savais que je gronderais, je le voulais que pour moi !! Je rompais notre baiser tellement sauvage et passionner me rappelant qu'il avait poser une question.

A : Aurais-tu déjà oublier que je suis gourmande ? J'avais un grand sourire très coquin et je finissais mon verre d'une traite. Après tout les jeunes filles bien élever finisse leur verre... Humm mais peut être que ce n'est pas une fille bien élever que tu veux...

Spoiler:
 

Spoiler:
 


Couleur : cyan



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://univers.vampire-legend.com/forum.htm
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Journée exceptionnelle   Lun 12 Mar - 21:57


A : Humm il n'y avait que Sélène que je ne connaissais pas, mais tu as raison, j'aurais sans doute regretter, mais j'aurais finis par oublier, tu aurais été la pour me consoler non ?

Elle pensait que j’avais besoin qu’elle soit saoule pour que je lui fasse l’amour ? Non, surement pas car je n’avais pas besoin de ça pour qu’elle ait envie de moi, il suffisait d’un regard pour que je la chauffe et là, c’était elle.

A : Non je le sais bien, mais je sais aussi que tu aime lorsque je suis ainsi, alors... Profites.

Finalement, je l’entrainais à ma suite, la gardant complètement serré contre moi, pas besoin de partager avec les autres, ils auraient déjà les bruits, c’était bien suffisant. A peine trop loin, je l’embrassais déjà sans lui laisser vraiment le temps de reprendre son souffle et me rappelais que oui, elle n’en avait pas besoin, plus besoin maintenant. Oh que oui, j’allais en profiter et pas qu’un peu, nous allions en profiter tous les deux, ce qui serait très bien. J’avais envie de la prendre là, contre cet arbre, de la faire crier de plaisir et que tout le domaine l’entende. Mes doigts glissaient sur sa cuisse, la lui remontant contre moi, mais elle s’arrêta à un moment et je compris. Elle n’était pas encore prête, elle avait toujours un peu de mal à se lâcher complètement, mais d’un coup elle me sauta dessus et je la retrouvais comme dans notre intimité.

A : Aurais-tu déjà oublié que je suis gourmande ? Après tout les jeunes filles bien élever finisse leur verre... Humm mais peut être que ce n'est pas une fille bien élever que tu veux...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Amy Kohler
Fonda'
Fonda'
avatar

Messages : 3844
Date d'inscription : 31/08/2010
Age : 26
Localisation : Dans les bras de Drake...

Feuille de personnage
Taille et Age (réel et physique) : 19 ans, 1m65
Double Compte: Lena Black/Nicolae Gregoriu
Dons et espèces: Calme les gens.Elle est télépathe et Empathe, elle résiste à la lumière du soleil. Elle à garder sa métamorphose de Dragon de quand elle était métamorphe.

MessageSujet: Re: Journée exceptionnelle   Mar 13 Mar - 13:55

Spoiler:
 


Couleur : cyan



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://univers.vampire-legend.com/forum.htm
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Journée exceptionnelle   Mer 14 Mar - 22:30

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Amy Kohler
Fonda'
Fonda'
avatar

Messages : 3844
Date d'inscription : 31/08/2010
Age : 26
Localisation : Dans les bras de Drake...

Feuille de personnage
Taille et Age (réel et physique) : 19 ans, 1m65
Double Compte: Lena Black/Nicolae Gregoriu
Dons et espèces: Calme les gens.Elle est télépathe et Empathe, elle résiste à la lumière du soleil. Elle à garder sa métamorphose de Dragon de quand elle était métamorphe.

MessageSujet: Re: Journée exceptionnelle   Jeu 15 Mar - 14:33

Spoiler:
 


Couleur : cyan



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://univers.vampire-legend.com/forum.htm
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Journée exceptionnelle   Dim 18 Mar - 16:36

A : Humm à tes ordre, et non j'ai cessé d'être sage le jour de notre rencontre je crois...

L'arbre qu'elle tenait se fit mettre en morceau, elle avait tellement de force... Il faut dire aussi que nous n'avions pas été de main douce, non, plutôt fort, mais cela avait été si bon.

A : Et si tu m'attrapais ? Je te laisserais choisir la prochaine position, d'ailleurs je serais toute à toi... Tu pourrais m'attacher...

Elle se mit à courir entre les arbres et je souriais, rangeant tout mon matériel, puis la poursuivais. C'était amusant, c'était notre journée nous pouvions faire tout ce que nous voulions et ne cessait de la pourchasser, elle était rapide et plus forte que moi, mais j'avais plus d'un tour dans mon sac. Moi je pouvais voler, pas elle, donc je pouvais la récupérer autrement et fini enfin par l'attraper entre deux chênes, lui plaquant le dos contre le premier.

D : Alors, comme cela tu veux me fuir? A peine mariée avec moi?

Je souriais et vint prendre ses lèvres en otage pour un baiser plus que passionné, me frottant contre elle.

D : Tu veux rentrer? Ou bien tu as envie de continuer ici, tous les deux?

Je me fichais de savoir où elle voulait aller, du moment que nous passions du temps tous les deux, rien que tous les deux, une lune de miel durant plusieurs jours. Je la tenais dans un étau, mon bras l'enserrant entre l'arbre et moi ne lâchant plus ses lèvres, glissant un genou entre ses cuisses. Si elle voulait me parler, il existait toujours un moyen, par la pensée.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Amy Kohler
Fonda'
Fonda'
avatar

Messages : 3844
Date d'inscription : 31/08/2010
Age : 26
Localisation : Dans les bras de Drake...

Feuille de personnage
Taille et Age (réel et physique) : 19 ans, 1m65
Double Compte: Lena Black/Nicolae Gregoriu
Dons et espèces: Calme les gens.Elle est télépathe et Empathe, elle résiste à la lumière du soleil. Elle à garder sa métamorphose de Dragon de quand elle était métamorphe.

MessageSujet: Re: Journée exceptionnelle   Dim 18 Mar - 20:17

J'avais voulu m'amuser un peu maintenant que nous étions un peu plus à armes égales c'était déjà plus marrant je m'étais alors enfuie courant plus vite que lui mais je ne me faisais pas de soucis, il avait une chose que je n'avais pas vraiment : l'expérience, il faillis plusieurs fois m’attraper mais je me sauvais toujours in extremis, jusqu'au moment ou entre deux arbres je le sentais m'attraper et me plaquer tout contre le premier, je souriais de toute mes dents.

D : Alors, comme cela tu veux me fuir? A peine mariée avec moi?

A : Je n'y peux rien j'adore lorsque tu m'attrape.

Je riais doucement, me sentant légère, j'étais heureuse et rien ne viendrait gâcher tout cela, lorsque ses lèvres se posèrent sur les miennes j'oubliais tout le reste seul lui comptait et je n'avais plus envie de penser à rien, je le voulais rien que lui, qu'on s'oublie pendant des heures et des heures jusqu'à l'épuisement et plus encore... Rien que de penser cela, je me sentais de plus en plus excité et le baiser qu'il me donnait ne m'aidais pas le moins du monde.

D : Tu veux rentrer? Ou bien tu as envie de continuer ici, tous les deux?

Il me serrait totalement contre lui, c'était ce que j'avais besoin le sentir toujours près de moi, mes yeux étaient clos tandis que nous continuons notre baiser bien plus qu'enflammer, je sentais son genou entre mes cuisses venir se frotter contre ma féminité.

Humm la chambre oui se serait pas mal...pensais-je tout contre ses lèvres.

Je savais qu'il pouvait nous y emmener en volant les yeux fermé et donc je ne décollais pas de lui ne cessant toujours pas notre baiser.

Je t'aime tellement Drake, j'ai l'impression d'avoir été faite rien que pour toi et maintenant nous sommes lié à jamais de toute les façons possible...

Ma langue jouait avec la sienne, la caressant, la cherchant dansant avec elle dans une danse des plus sensuelle, lui envoyant sans cesse tout l'amour que j’éprouvais pour lui, ne cessant de le serrer fort mes mains étaient autour de son coup et je ne cessais de penser des je t'aime pendant tout le long tandis que je sentais mon désir s'accroitre de plus en plus je n'avais qu'une hâte arriver dans notre chambre.

Spoiler:
 


Couleur : cyan



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://univers.vampire-legend.com/forum.htm
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Journée exceptionnelle   Mer 21 Mar - 17:34


A : Je n'y peux rien j'adore lorsque tu m'attrape.

Rien de tel qu’une chasse pour se mettre en appétit, bien que j’aie toujours faim d’elle. Elle se plaquait contre moi et la serrais autant que je le pouvais, ne cessant de l’embrasser, encore et encore. Le monde extérieur n’existait plus autour de nous, seule sa présence, son odeur me guidait, le reste importait peu. Notre journée s’achèverait bientôt avec le lever du soleil, mais ils nous restaient encore quelques heures avant et nous pourrions très bien profiter de ce temps pour… Oui, pas de doute possible, nous allions nous laissez aller à une très grande passion.

Humm la chambre oui se serait pas mal...

Je l’emportais tout contre moi jusque dans notre chambre, laissant les invités se débrouiller tous seuls. Je savais de toute manière que Cara allait s’occuper de Keira, il n’y avait pas de doute là-dessus et moi j’allais m’occuper de ma femme jusqu’au lever du soleil. Mais je ne savais pas lequel.

Je t'aime tellement Drake, j'ai l'impression d'avoir été faite rien que pour toi et maintenant nous sommes liés à jamais de toutes les façons possible...

La porte se referma sur nous, tandis que je la déshabillais, il ne fallait pas que je lui abime cette robe tout de même, le reste ce n’était pas grave, mais ça… Non. Je ne pris pas mon temps, défaisant un à un les boutons du dos et l’écartais d’un coté puis de l’autre, la faisant glisser. Je pouvais voir son dos se découvrir petit à petit sur sa peau douce et laiteuse et passait un bras autour de sa taille pour coller mon torse à elle. Je déposais des baisers sur son cou, descendant à sa clavicule continuant mon parcours jusqu’à son menton. Cela me manquait de ne pas pouvoir la serrer dans mes deux bras, mais c’était ainsi et me refermais sur moi-même pour ne pas qu’elle le sente. Cette journée était exceptionnelle, autant qu’elle le dure le plus longtemps possible.

D : Je t’aime Chaton. Murmurais-je à son oreille.


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Amy Kohler
Fonda'
Fonda'
avatar

Messages : 3844
Date d'inscription : 31/08/2010
Age : 26
Localisation : Dans les bras de Drake...

Feuille de personnage
Taille et Age (réel et physique) : 19 ans, 1m65
Double Compte: Lena Black/Nicolae Gregoriu
Dons et espèces: Calme les gens.Elle est télépathe et Empathe, elle résiste à la lumière du soleil. Elle à garder sa métamorphose de Dragon de quand elle était métamorphe.

MessageSujet: Re: Journée exceptionnelle   Mer 21 Mar - 22:10

Nous étions arrivé dans la chambre, enfin et je me laissais encore plus aller sachant que personne ne viendrait ici, nous que lui et moi dans cette chambre pendant je ne sais combien de temps, je savais que notre fille était entre de bonnes mains et donc à par cela rien ne pourrait gâcher se moment si parfait, je sentais les doigts de Drake passer sous la robe qu'il avait commencer à enlever, il ne la déchirait pas non, se serait quand même dommages je comptais bien la garder dans un coin même si je n'aurais plus d'occasion pour la porter, j'étais nue sous cette robe, il avait déchirer ce qui me servait de shorty et je ne portais pas de soutient gorge, cela aurait gâcher la robe, il ma plaquait contre lui, et je sentais ses baisers dans mon cou, et qui finissais sur mon menton, il me rendait totalement folle de lui.

D : Je t’aime Chaton.

A : Moi aussi je t'aime mon cœur...

Ma voix était rauque et charger du désir que j’éprouvais pour lui, oh non nous allions pas rester sage, la passion prenait le commandement et nous allions nous oublier l'un à l'autre pendant des heures et des heures, nous avions qu'une seule nuit de noce il fallait que se soit spécial tout de même, mais je savais qu'avec lui, cela le sera car je l'aimais tellement fort et je comptais bien lui faire oublier tout ses soucis pendant ce moment que nous partagions.

Spoiler:
 


Couleur : cyan



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://univers.vampire-legend.com/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Journée exceptionnelle   

Revenir en haut Aller en bas
 
Journée exceptionnelle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une journée en Afrique
» Une journée à Soissons
» La journée internationale de l'alphabétisation sera célébrée ce 8 septembre en H
» Un journée presque comme les autres.../ PV électrique/
» Journée habituelle..ou presque || TOPIC TERMINE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark Academy :: Divers :: Les archives :: Chapitre 2 :: A travers le monde :: La Transylvanie :: Le domaine de Drake-
Sauter vers: